Le Neuro se porte acquéreur du premier appareil d’IRM à 7 teslas pour corps entier au Canada

Nouvelles

From left, Julien Doyon, Director of the McConnell Brain Imaging Centre, Richard Hoge, researcher and Director of the MRI Unit, Amir Shmuel, researcher at The Neuro and expert in ultra-high field brain imaging, and Samer Shafik, project manager with SDI, at the installation of the 7T MRI on Feb. 5.

Le Neuro se porte acquéreur du premier appareil d’IRM à 7 teslas pour corps entier au Canada

Ce nouvel appareil permettra d’obtenir des images extrêmement nettes et détaillées du système nerveux

Le 5 février, le premier appareil d’imagerie par résonance magnétique (IRM) à 7 teslas pour corps entier au Canada sera installé au Neuro. Grâce à cet appareil, les scientifiques pourront obtenir des images à l’échelle microscopique du système nerveux humain.

Ce nouvel appareil d’IRM permet en effet d’obtenir des images haute résolution caractérisées par une taille de pixel qui se mesure en dixièmes de millimètre. Le tesla est l’unité de mesure de l’intensité du champ magnétique produit par l’aimant de l’appareil. Les images produites par les appareils d’IRM à 3 teslas, plus répandus, deviennent extrêmement grenues à moins d’un millimètre, ce qui confère un avantage considérable aux appareils à 7 teslas, plus puissants.

L’acquisition d’un appareil d’IRM à 7 teslas pour corps entier par le Neuro (Institut et hôpital neurologiques de Montréal) de l’Université McGill permettra aux chercheurs d’obtenir un nouvel éclairage sur les effets des maladies neurologiques, non seulement sur le cerveau, mais également sur l’ensemble du système nerveux humain. Certains troubles neurologiques et métaboliques touchent les muscles et la colonne vertébrale tout autant que le cerveau, et le nouvel appareil d’IRM facilitera l’étude des effets de ces maladies sur toutes les parties du corps.

L’appareil d’IRM à 7 teslas comporte donc de nombreux avantages :

  • puissance accrue de l’IRM fonctionnelle, examen qui permet de localiser certaines fonctions cérébrales et de visualiser l’interaction entre diverses régions du cerveau;
  • obtention d’images des microstructures d’une grande utilité dans l’étude des maladies neurologiques; et
  • caractérisation plus sensible des processus biochimiques dans tous les tissus du corps.


« En 1985, le Neuro est devenu le premier institut au Canada à disposer d’un appareil d’IRM », affirme le Dr Guy Rouleau, directeur du Neuro. « Cette plus récente acquisition, qui vient enrichir nos capacités en matière d’imagerie cérébrale, vient asseoir encore davantage notre réputation de chef de file mondial dans ce domaine. L’imagerie nous permet d’acquérir les connaissances fondamentales sur le fonctionnement du cerveau qui nous sont essentielles pour la mise au point de traitements plus efficaces contre les maladies neurologiques. »

La planification de l’acquisition de l’appareil d’IRM à 7 teslas a débuté en 2008 au cours de la phase de conception du Pavillon de l’aile nord du Neuro, qui prévoyait l’aménagement d’une salle d’IRM capable de soutenir les 70 tonnes de l’appareil et de ses blindages. En 2015, un groupe de chercheurs du Neuro dirigé par Amir Shmuel a reçu une subvention de 18,8 millions de dollars de la Fondation canadienne pour l’innovation, du ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec ainsi que de partenaires commerciaux, notamment le fabricant de l’appareil d’IRM, Siemens Canada, qui ont permis la réalisation de ce projet.

Hébergé au Centre d’imagerie cérébrale McConnell du Neuro, l’appareil d’IRM à 7 teslas sera utilisé dans le cadre de plusieurs projets et initiatives d’envergure provinciale, nationale et internationale, dont l’initiative Un cerveau sain pour une vie saine de l’Université McGill, qui vise à faire ressortir le lien entre santé neurologique et bien-être général. L’ensemble du milieu scientifique aura accès aux données recueillies par l’appareil d’IRM à 7 teslas grâce à la politique de science ouverte du Neuro.

Citations

« L’appareil d’IRM à 7 teslas permet d’obtenir des images des structures et de l’activité des éléments fondamentaux du cerveau, soit les couches et colonnes corticales. Grâce à ces images, notre capacité à étudier le cerveau sain ainsi que les mécanismes à l’origine de son dysfonctionnement en présence de certaines maladies vient véritablement de faire un pas de géant. » - Amir Shmuel, chercheur au Neuro et spécialiste en imagerie cérébrale par résonance magnétique à ultra-haut champ

« L’appareil d’IRM à 7 teslas a été homologué tout récemment à des fins de diagnostic clinique aux États-Unis et au Canada. Les activités de recherche et de développement réalisées au Neuro auront une portée encore plus grande grâce à l’adoption prévue de tels systèmes par les cliniciens au cours des prochaines années. » - Richard Hoge, chercheur et directeur de l’Unité d’IRM au Neuro.

« Cet appareil est la première de nombreuses acquisitions d’importance que le Neuro entend faire au cours des prochaines années et qui lui permettront de mieux soutenir la recherche en neurosciences grâce à des systèmes d’imagerie cérébrale de pointe » - Julien Doyon, directeur du Centre d’imagerie cérébrale McConnell

Le Neuro

L’Institut et hôpital neurologiques de Montréal – Le Neuro – est un établissement de calibre mondial voué à la recherche sur le cerveau et aux soins neurologiques de pointe. Depuis sa création, en 1934, par le célèbre neurochirurgien Wilder Penfield, le Neuro est devenu le plus grand établissement de recherche et de soins cliniques spécialisé en neurosciences au Canada, et l’un des plus importants sur la scène internationale. L’intégration harmonieuse de la recherche, des soins aux patients et de la formation par les plus grands spécialistes du monde contribue à positionner le Neuro comme un centre d’excellence unique pour l’avancement des connaissances sur les troubles du système nerveux et leur traitement. En 2016, le Neuro est devenu le premier institut au monde à adopter sans réserve le concept de la science ouverte en créant l’Institut de science ouverte Tanenbaum. L’Institut neurologique de Montréal est un institut de recherche et d’enseignement de l’Université McGill. L’Hôpital neurologique de Montréal fait partie de la mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill.

Coordonnées

Contact: 
Shawn Hayward
Organisation: 
Montreal Neurological Institute and Hospital
Courriel: 
shawn.hayward [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-3376

 

L’Institut neurologique de Montréal est un institut de recherche et d’enseignement de l’Université McGill. L’Hôpital neurologique de Montréal, qui offre des soins de haut calibre aux patients, est la pierre angulaire de la Mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill. L’Institut neurologique de Montréal est fier d’être une institution Killam, soutenue par les fiducies Killam.