La philanthropie et le gouvernement font cause commune pour l’avancement de la recherche et des soins aux patients et des installations et des technologies de pointe au Neuro

Nouvelles

Publié: 23mai2018

Aujourd’hui, le 23 mai 2018, l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal (le Neuro) a manifesté sa gratitude au gouvernement pour le financement important dont il a bénéficié et a dévoilé le Mur-hommage aux donateurs de la campagne L’avenir en tête (2007-2013) afin de remercier les nombreuses personnes qui ont contribué à ce que le Neuro puisse réaliser de la recherche de pointe et fournir des soins cliniques avancés. La campagne ambitieuse a rallié des gens des quatre coins du monde autour d’un même objectif : accélérer le rythme des découvertes en neurosciences et prodiguer des soins exceptionnels aux patients.

L’événement s’est déroulé en présence de madame Suzanne Fortier, principale et vice-chancelière de l’Université McGill, de M. Jacques Bougie, coprésident de la campagne L’avenir en tête et président du conseil consultatif du Neuro, du docteur Guy Rouleau, directeur du Neuro, et de maints donateurs et bénévoles de la campagne.

Le soutien philanthropique et les fonds du gouvernement ont permis au Neuro de bâtir le Pavillon de l’aile nord, d’acquérir de nouvelles technologies, de subventionner les travaux de chercheurs et de cliniciens exceptionnels, et de mettre en œuvre des programmes novateurs, tout en instaurant un milieu stimulant de recherche.

La campagne L’avenir en tête

Grâce à la générosité retentissante de notre communauté de donateurs, la campagne de capitalisation L’avenir en tête du Neuro a dépassé de plus de 9 millions son objectif de 40 millions de dollars pour les priorités vitales.  Le Mur-hommage aux donateurs, une œuvre d’art inspirée par le cerveau, conjugue lumière et couleur afin d’en refléter les réseaux neuronaux complexes, et symbolise l’important lien entre la science et la philanthropie au Neuro.

Du neurone à l’humain : une infrastructure pour la recherche neurologique du XXIe siècle au Québec

Gouvernement du Québec – Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation -Programme de soutien à la recherche, volet 2  (PSRV2), 17,9 million de dollars.

Cette subvention fournit les fonds nécessaires à l’achèvement de l’aménagement du Pavillon de l’aile nord du Neuro et de l’Unité de microscopie - qui sera équipée de la dernière génération d’appareils de microscopie à super-résolution. L’engagement constant et la confiance envers la mission du Neuro consacrée à comprendre le système nerveux, à découvrir les mécanismes des maladies et à développer et à fournir des traitements efficaces aux maladies et troubles neurologiques, sont réellement appréciés.

La Fondation canadienne pour l'innovation

Les subventions de la Fondation canadienne pour l'innovation (FCI) de 14,1 million de dollars au Consortium pour la recherche en imagerie cérébrale de Montréal et de 2,5 million de dollars au laboratoire international de recherche sur le cerveau, la musique et le son (BRAMS) ont fourni des ressources cruciales pour ces programmes.

Déclarations

« Grâce à ses infrastructures de recherche et d’innovation performantes et à la fine pointe de la technologie, le Québec a développé une expertise reconnue dans le secteur des sciences de la vie, notamment en neurosciences. D’ailleurs, l’aménagement des infrastructures du Neuro permettra de retenir et de recruter des chercheurs hautement qualifiés dans ce domaine et d’offrir un milieu de recherche compétitif aux acteurs du milieu universitaire. »

Dominique Anglade, vice‑première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« Les installations de pointe comme l’aile nord de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal sont essentielles pour innover et faire des percées importantes en recherche.  La FCI est fière de soutenir financièrement l’infrastructure de pointe qui aidera les chercheurs à mieux comprendre les effets du cerveau sur la santé mentale et physique. »

Roseann O’Reilly Runte, présidente-directrice générale de la Fondation canadienne pour l’innovation

« L’inauguration du Pavillon de l’aile nord et le dévoilement du Mur-hommage aux donateurs en disent longs sur l’importance du Neuro au Québec, au Canada et dans le monde entier, et l’engagement de ses donateurs qui a permis au Neuro de devenir un leader mondial en neurosciences. Les subventions et les programmes du gouvernement et les dons transformateurs de notre communauté de philanthropes attestent de l’avenir prometteur du Neuro. »

Suzanne Fortier, principale et vice-chancelière de l’Université McGill

« Nous tenons à exprimer notre profonde reconnaissance aux donateurs, particuliers, fondations et sociétés qui ont été inspirés et motivés à contribuer à la campagne L’avenir en tête, ainsi qu’aux gouvernements provincial et fédéral dont le financement a rendu ce nouvel édifice possible.  Votre soutien à la recherche et au développement est très prometteur pour le succès du traitement, de la guérison et de la prévention de maladies neurologiques. »

Le Dr. Guy Rouleau, directeur de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal

 

Projets majeurs

Les maladies neurologiques constituent une des principales causes d’incapacité et de perte de productivité au Canada. Le nouveau Pavillon de l’aile nord abrite les technologies et les projets décrits ci-dessous. Ils recèlent un énorme potentiel d’amélioration de la qualité de vie de patients d’ici et d’ailleurs.

Imagerie cérébrale

Le Centre d’imagerie cérébrale McConnell comprend des technologies ultramodernes de neuroimagerie, dont un appareil de magnétoencéphalographie (MEG) et un appareil d’IRM de 7 teslas qui sera ajouté en 2019. Ces appareils fournissent des images beaucoup plus précises qui aident les chercheurs et les cliniciens à mieux comprendre les mécanismes des maladies neurologiques. En permettant un dépistage précoce de la maladie et la mise au point et l’évaluation de stratégies thérapeutiques, la neuroimagerie peut contribuer à améliorer l’état de santé de patients – et par extension – les conséquences pour la société. La MEG est une technique d’imagerie très perfectionnée qui mesure l’activité cérébrale en enregistrant les champs magnétiques des courants électriques qui se produisent naturellement dans le cerveau. Au Neuro, la MEG sert, entre autres applications, à avancer la recherche visant à améliorer la mémoire de techniques de rétroaction biologique afin d’aider des épileptiques.

Recherche sur le cerveau, la musique et le son (BRAMS)

Le professeur Robert Zatorre, codirecteur du laboratoire BRAMS, effectue de la recherche sur l’organisation, la fonction et la dysfonction du système nerveux par rapport à des processus auditifs fondamentaux et complexes. Le nouveau laboratoire comprend de l’audiométrie, de la stimulation cérébrale, de l’électroencéphalographie en haute densité; un appareil d’imagerie de simulation pour la formation et la préparation de participants, et pour la formation au recours à des instruments musicaux compatibles à l’IRM, un laboratoire d’observation visuelle, un laboratoire d’observation du comportement, et des aires de travail pour chercheurs ou étudiants invités.

Le jardin de ressourcement

L’atrium Manuvie abrite un jardin, où les patients, les membres du personnel et les visiteurs peuvent profiter de la sérénité d’une oasis claire et spacieuse de verdure. Le jardin a été conçu avec soin comme un lieu de quiétude où s’accorder une pause ou réfléchir.  La lumière du jour ou artificielle y crée un effet visuel apaisant.

Le Neuro 

Le Neuro (L'Institut-hôpital neurologique de Montréal) est un institut de recherche et d’enseignement de McGill, qui offre des soins de haut calibre aux patients, est la pierre angulaire de la Mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill. Nous sommes fiers d’être une institution Killam, soutenue par les fiducies Killam.

Back to top