Faculté des sciences de l'agriculture et de l'environnement

Image caption: Ces orques semblent être en bonne santé; pourtant, une étude vient de révéler que certaines d’entre elles présentent des taux de contamination aux BPC extrêmement élevés. Les taux constatés chez les orques les plus contaminées étaient 300 fois supérieurs aux taux relevés chez les orques les moins contaminées. Cet écart est principalement dû aux habitudes alimentaires de ces mammifères. PHOTO : Filipa Samarra - Icelandic Orca Project

Classified as: Faculty of Agricultural and Environmental Sciences, Melissa McKinney, canada research chair, Department of Natural Resource Sciences
Publié le: 3 juin 2021

Dans l’Arctique, les changements climatiques et la pollution sont les pires menaces pour les grands prédateurs comme les narvals. L’étude des défenses de narval révèle que l’alimentation et l’exposition à la pollution ont changé au cours des 50 dernières années en raison du déclin de l’étendue de glace de mer. De plus, les émissions produites par l’activité humaine ont grandement intensifié la présence de mercure au cours des dernières années, selon une équipe de recherche internationale.

Classified as: narvals, Arctique, défenses, exposition au mercure, changement climatique, régime alimentaire, Pollution, durabilité, Jean-Pierre Desforges
Publié le: 11 mai 2021

La rareté de l’eau n’est pas un problème nouveau dans les régions rurales de l’Alaska, mais les changements climatiques empirent la situation. Selon des chercheurs de l’Université McGill, les solutions durables passent par le recours à d’autres sources d’alimentation en eau, comme la récupération des eaux pluviales et le recyclage des eaux grises, mais aussi par l’abordabilité de l’eau pour les ménages.

Classified as: Alaska, rurale, eau, vulnérabilité, rareté, changement climatique, durabilité, Jan Adamowski, Antonia Sohns
Publié le: 13 avr 2021

On sait depuis longtemps que l’ADN des parents est le principal déterminant de la santé et des maladies chez l’enfant. Le patrimoine génétique ne constitue toutefois qu’une partie de l’équation, puisqu’il a été démontré que le mode de vie du père, comme l’alimentation, le surpoids et le niveau de stress, avait des répercussions sur la santé de sa progéniture. L’épigénome, ensemble de marqueurs biochimiques héréditaires associés à l’ADN et aux protéines de liaison de l’ADN, est le responsable tout indiqué.

Classified as: epigenetics, Sarah Kimmins, Sperm
Publié le: 24 mar 2021

Les bactéries bénéfiques que la mère transmet à son enfant par le lait maternel changent considérablement au fil du temps et pourraient stimuler le système immunitaire et le métabolisme des nourrissons. C’est ce que révèle une étude publiée dans Frontiers in Microbiology et menée à Montréal et au Guatemala.

Classified as: lait maternel, bactéries, Allaitement, microbiome, mères, nourrissons, Emmanuel Gonzalez, Kristine Koski
Publié le: 16 mar 2021

Pour enrayer la perte de biodiversité, le Canada s’est récemment engagé à protéger 30 % de ses terres et océans d’ici 2030. Il est toutefois difficile de déterminer les endroits qui méritent d’être ajoutés à la liste des zones à protéger. Ces décisions dépendent de données qui ont notamment trait à la biodiversité et à une série d’avantages que les humains tirent de la nature, dont l’approvisionnement en eau douce, l’action de régulation du climat et les espaces de plein air.

Classified as: Sustainability, Environment, research, Elena Bennett
Publié le: 5 jan 2021

Qu’est-ce qui rend les aînés et les personnes atteintes d’affections sous-jacentes plus vulnérables à la COVID-19? Selon une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université McGill, la clé du mystère se trouverait dans les protéines qui interviennent dans le déclenchement de l’infection, lorsque le virus s’arrime aux cellules hôtes de différents animaux.

Classified as: animal, protéines, vulnérabilité, COVID-19, Jaswinder Singh, oxydation cellulaire
Publié le: 3 déc 2020

Selon une nouvelle étude dirigée par des chercheurs de l’Université McGill, les vagues de chaleur et les sécheresses simultanées sont de plus en plus courantes dans l’ouest des États-Unis. Les périodes de temps chaud et sec, qui augmentent les risques de feu de forêt, sont plus longues, plus intenses et plus fréquentes en raison des changements climatiques.

Classified as: Vagues de chaleur, sécheresses, changements climatiques, Feux de forêt, incendies, chaud, sec, temps, États-Unis, É.-U., Californie, Mohammad Reza Alizadeh, Jan Adamowski
Publié le: 8 oct 2020

Une équipe interuniversitaire dirigée par Mark Lefsrud, professeur agrégé au Département de génie des bioressources, a reçu une subvention de recherche de 1,65 million de dollars sur six ans dans le cadre du Programme de formation orientée vers la nouveauté, la collaboration et l’expérience en recherche (FONCER) du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Classified as: Cannabis research, Natural Sciences and Engineering Research Council of Canada (NSERC), Department of Bioresource engineering
Publié le: 2 juin 2020

Le gouvernement du Québec verse une aide de cinq millions de dollars pour la création du Consortium de recherche précompétitive en transformation alimentaire afin de stimuler l’innovation dans les secteurs de l’agriculture et de l’économie de l’alimentation au Québec.

Lire la suite

Classified as: Consortium-RITA
Publié le: 30 aoû 2017

L’évaluation des risques que posent les produits chimiques toxiques pour les écosystèmes représente un travail colossal, puisqu’elle exige l’analyse de milliers de substances. Toutefois, les choses devraient se simplifier sous peu grâce à un instrument mis au point par des chercheurs de l’Université McGill.

Classified as: Genome Québec, Genome Canada, ecosystèmes, kirsty duncan, génomiques, chimiques, toxiques, EcoToxChip, Basu, environnemental
Publié le: 8 déc 2016

McGill Salle de Presse

Le budget déposé récemment à Québec comporte un nouveau poste très important pour la recherche à l’Université McGill.

Classified as: Innovation, alimentation et développement durable, agrifood, shelf life, preservative, natural ingredients, plant extracts
Publié le: 22 mar 2016

Les sécheresses et la chaleur extrême ont ravagé les récoltes de céréales au cours des dernières décennies, provoquant une baisse moyenne de 9 à 10 % de la production céréalière dans les pays touchés. Et c’est dans les pays développés d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Australasie que l’impact a été le plus important. Voilà ce qui ressort d’une nouvelle étude dirigée par des chercheurs de l’Université McGill et de l’Université de la Colombie-Britannique.

Classified as: Nature, Navin Ramankutty, durabilité, agriculture, alimentation et développement durable, céréale, météo catastrophe, Pedram Rowhani
Publié le: 6 jan 2016

Pages

Back to top