Faculté des sciences

Les mini-Neptune et les super-Terre, dont la taille peut atteindre quatre fois celle de la Terre, constituent la majorité des exoplanètes orbitant autour d’étoiles situées à l’extérieur de notre système solaire. Jusqu’à maintenant, nous pensions que les super-Terre étaient en fait le noyau rocheux de mini-Neptune dont l’atmosphère gazeuse avait été soufflée.

Classified as: espace, super-Terres, mini-Neptunes, formation des planètes, origines, exoplanètes, planètes, Eve Lee
Publié le: 10 fév 2021

Depuis plusieurs décennies, les théories scientifiques foisonnent quant à la façon dont les interactions entre les espèces, dont la concurrence, influencent la biodiversité. Des chercheurs de l’Université McGill ont étudié l’évolution de la vie microbienne aux quatre coins de la planète, et ont démontré que la biodiversité favorisait effectivement une plus grande diversité au sein des microbiomes initialement plus pauvres.

Classified as: microbiome, biodiversité, perte, vie microbienne, la diversité engendre la diversité, Jesse Shapiro, durabilité
Publié le: 3 fév 2021

Le réchauffement des eaux océaniques pourrait entraver la capacité des poissons, surtout les gros, à extraire de leur environnement l’oxygène dont ils ont besoin pour générer l’énergie nécessaire aux mouvements, à la croissance et à la reproduction.

Classified as: Sustainability, climate change, Department of Biology, research, Rubalcaba
Publié le: 13 jan 2021

Pour enrayer la perte de biodiversité, le Canada s’est récemment engagé à protéger 30 % de ses terres et océans d’ici 2030. Il est toutefois difficile de déterminer les endroits qui méritent d’être ajoutés à la liste des zones à protéger. Ces décisions dépendent de données qui ont notamment trait à la biodiversité et à une série d’avantages que les humains tirent de la nature, dont l’approvisionnement en eau douce, l’action de régulation du climat et les espaces de plein air.

Classified as: Sustainability, Environment, research, Elena Bennett
Publié le: 5 jan 2021

Nous savons que l’extinction massive des dinosaures, il y a environ 66 millions d’années, est principalement attribuable à un impact de météorite. Néanmoins, bien que l’on pense que des changements extrêmes ont joué un rôle dans cette extinction de masse, le doute subsiste quant à la manière exacte dont l’impact de météorite y a contribué.

Classified as: climate change, Sustainability, paleontology
Publié le: 15 déc 2020

Depuis plus de 40 000 ans, des nappes glaciaires séparées par des milliers de kilomètres influent les unes sur les autres sous l’effet d’une variation du niveau de la mer. C’est ce que révèle une étude publiée aujourd’hui dans Nature. Une équipe dirigée par des chercheurs de l’Université McGill a réalisé une nouvelle modélisation de l’évolution des nappes glaciaires au cours du plus récent cycle glaciaire.

Classified as: research, Faculty of Science, climate change, Environment
Publié le: 25 nov 2020

En dépit des affirmations et des croyances passées, en règle générale, les populations de vertébrés – qu’il s’agisse d’oiseaux, de poissons ou même d’antilopes – ne seraient pas en déclin.

Classified as: Sustainability, climate change, research, Faculty of Science, vertebrates
Publié le: 18 nov 2020

Cinq projets dirigés par des chercheurs de l’Université McGill figurent parmi les 79  projets qui se partagent un financement de 28 millions de dollars en soutien à l’infrastructure de recherche versé par l’entremise du Fonds des occasions exceptionnelles (FOE) de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). L’annonce a été faite le 6 novembre dernier par M. Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie.

Classified as: Faculty of Medicine and Health Sciences, Faculty of Science, COVID 19, CFI
Publié le: 6 nov 2020

Des observations récentes d’une équipe d’astronomes dirigée par des scientifiques canadiens et notamment formée de chercheurs de l’Institut spatial et du Département de physique de l’Université McGill donnent fortement à penser que certains sursauts radio rapides (FRB, pour fast radio burst) pourraient provenir de magnétars, étoiles à neutrons qui généreraient un champ magnétique d’une extrême intensité.

Classified as: Physics Department, astrophysics
Publié le: 4 nov 2020

Des chercheurs de l’Université McGill ont mis au jour le processus par lequel deux organismes très différents – une bactérie et une fourmi charpentière – en sont venus à dépendre l’un de l’autre pour leur survie, au point de devenir une forme de vie complexe à part entière. Publiée aujourd’hui dans Nature, l’étude nous apprend que les deux espèces ont uni leurs forces pour modifier complètement le développement de l’embryon de la fourmi et ainsi permettre cette intégration.

Classified as: science, research, évolution, Department of Biology, Ehab Abouheif
Publié le: 2 sep 2020

Comment coordonne-t-on nos gestes aux sons entendus? Depuis des années, cette capacité dont nous semblons naturellement dotés – et qui nous permet notamment de traverser la rue de manière sécuritaire en portant attention au son des véhicules, de danser sur de nouvelles chansons ou de pratiquer des activités en équipe, telles que l’aviron – suscite la curiosité des neuroscientifiques cognitifs. Une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Université McGill met en lumière les mécanismes qui lient la perception auditive et les processus moteurs.

Classified as: science, research, Department of Psychology, caroline palmer
Publié le: 1 sep 2020

Une équipe d’astronomes dirigée par des scientifiques canadiens, dont font partie des chercheurs de l’Université McGill, a découvert qu’un sursaut radio rapide (SRR) provenant d’une galaxie voisine se répétait à intervalles réguliers.

Classified as: sursaut radio rapide, CHIME, Ziggy Pleunis, Pragya Chawla, McGill Space Institute, Victoria Kaspi
Publié le: 17 juin 2020

Selon une étude publiée dans PLOS ONE, les petits dinosaures devaient être rapides, tandis que les grands prédateurs comme le T. rex étaient faits pour la marche efficace du point de vue énergétique.

Classified as: dinosaures, Tyranausaure rex, dinosaures théropodes, Hans Larsson, locomotion
Publié le: 13 mai 2020

D’après une étude réalisée par l’Université McGill et le CREAF à Barcelone, et publiée récemment dans la revue Nature Ecology & Evolution, les espèces d’oiseaux capables d’adopter de nouveaux comportements alimentaires sont moins vulnérables à l’extinction que les autres espèces.

Classified as: Science research, Department of Biology, birds, évolution, climate change, Sustainability
Publié le: 16 avr 2020

Une aile d’insecte fossilisée découverte dans une mine abandonnée du Labrador a permis à des paléontologues de l’Université McGill et de l’Université de Gdansk d’identifier une nouvelle espèce de « cigale velue » ayant vécu il y a environ 100 millions d’années.

Classified as: Alexandre Demers-Potvin, Hans Larsson, paleontology, fossils, Redpath Museum, biology, Faculty of Science
Publié le: 21 fév 2020

Pages

Back to top