Johanne Poirier

Professeure titulaire
Titulaire de la Chaire Peter MacKell sur le fédéralisme

Nouveau Pavillon Chancellor-Day
3644, rue Peel
Salle 604
Montréal, Québec
Canada H3A 1W9

514-398-3296 [Bureau]
johanne.poirier3 [at] mcgill.ca (Courriel)

Site web: Chaire Peter MacKell sur le fédéralisme
Liste de publications


Dans les médias:

Le Devoir, 20 mars 2017: 150e anniversaire du Canada: Le moment de faire le point
Le Devoir, 14 novembre 2105: Une chaire sur le fédéralisme voit le jour
Focus Law | droit, automne-hiver 2015: Regards neufs sur la Constitution

APPEL À COMMUNICATION: Le Concours de rédaction de la Famille Baxter sur le fédéralisme (date limite: 30 septembre 2016)


Biographie

Johanne Poirier s’est jointe à la Faculté de droit de l’Université McGill en août 2015 en tant que première titulaire de la Chaire Peter MacKell sur le fédéralisme. En 2017-2018, elle dispense le cours d’introduction au droit constitutionnel (PUB2 101) et dirigera l'un des ateliers en petits groupes destinés aux étudiants de première année (LAWG 110).

La professeure Poirier était précédemment membre du corps professoral de l’Université libre de Bruxelles (ULB), où, entre 2004 et 2015, elle a dispensé divers cours relatifs au droit comparé, au fédéralisme, et au fait régional en Europe, tant à la Faculté de droit qu’à l’Institut d’études européennes. De 2008 à 2012, elle a par ailleurs co-dirigé le Centre de droit public de l’ULB.

Johanne Poirier a été professeure invitée à l’Université d’Ottawa, de Montréal, au Centre d’études constitutionnelles et politiques de Madrid et à la Faculté de droit de Butare (Rwanda).  Elle a réalisé de nombreuses missions d’expertise internationale dans le domaine du droit constitutionnel et du fédéralisme, notamment en Espagne, Belgique, Tunisie, Bosnie-Herzégovine, ainsi qu’au Rwanda, Philippines, Sri Lanka, Soudan, Soudan du Sud et Népal.  Depuis 2007, elle siège au Conseil d’administration du Forum des Fédérations.

Avant d’entamer sa carrière universitaire, Johanne Poirier a été auxiliaire juridique à la Cour suprême du Canada auprès du juge Charles Gonthier. Elle a également travaillé comme conseillère juridique spécialisée en contentieux constitutionnels et administratifs pour le Ministère de la Justice du Canada. 

Champs d’intérêt

La majorité des publications de la professeure Poirier traite de différents aspects du fédéralisme, de la protection des minorités (particulièrement linguistiques) et, plus globalement, du droit public. C’est sans doute dans le domaine des relations intergouvernementales et du fédéralisme coopératif que sa contribution est la plus originale et la plus marquée. Ses approches méthodologiques sont largement pluridisciplinaires, combinant technicité juridique, institutionnalisme, contextualisation socio-politique et théorie du droit (notamment le pluralisme normatif).   La perspective empruntée est résolument comparative, même dans l’étude du droit constitutionnel canadien.  Au cours des prochaines années, elle projette d’étudier l’intersection entre le féminisme et les transformations de l’architecture institutionnelle de sociétés post-conflits. 

La professeure Poirier est particulièrement intéressée à superviser des étudiants et des étudiantes de cycles supérieurs souhaitant explorer les mécanismes d’aménagement institutionnel de la diversité, de divers aspects du fédéralisme, ou du droit constitutionnel comparé en général.   

Études

  • Doctorat en droit (D.Phil), Cambridge, 2004 et équivalence Doctorat, Université Libre de Bruxelles, 2004
  • Licence spéciale en droit comparé (équivalent LL.M), 1992
  • B.C.L. / LL.B, McGill, 1991
  • B.A. Hon. (histoire et philosophie), Queen’s, 1986

Parcours professionnel

  • Professeure titulaire, Faculté de droit, Université McGill, 2015-
  • Chaire Peter MacKell sur le fédéralisme, Faculté de droit, Université McGill, 2015-
  • Professeure agrégée, Faculté de droit, Université libre de Bruxelles, 2008-2015
  • Co-directrice du Centre de droit public, Faculté de droit, Université libre de Bruxelles, 2008-2012
  • Professeure adjointe, Faculté de droit, Université libre de Bruxelles, 2004-2008
  • Conseillère juridique et avocate, spécialisée en litiges constitutionnels, Ministère de la Justice du Canada, Montréal (1993-1997)
  • Auxiliaire juridique auprès de l’Honorable juge Charles Gonthier, Cour suprême du Canada (1993)
  • Auxiliaire juridique auprès du juge Jean-Louis Beaudoin, Cour d’appel du Québec (1991, temps partiel)

Associations professionnelles et groupes de recherche

  • Chercheuse associée, Groupe de recherche sur les sociétés plurinationales (direction, Alain-G. Gagnon)
  • Co-fondatrice, projet de recherche « Fédéralisme coopératif et Gouvernance multi-niveaux » dans le cadre du G-3 (consortium entre l’Université de Montréal, l’Université de Genève et l’ULB. Chercheuse associée depuis août 2015
  • Chercheure associée, Regroupement « Droit et changements », Centre de recherche en droit public, Université de Montréal (depuis 2010)
  • Membre associée, Centre de recherche sur l’État et la Constitution (CREC), Université catholique de Louvain (depuis 2009)
  • Membre associée, Centre interdisciplinaire de recherches en droit constitutionnel et administratif (CIRC), Facultés universitaires Saint-Louis (depuis 2010)
  • Membre du Conseil d’administration du Forum des fédérations, Ottawa (depuis 2007) : www.forumfed.org
  • Membre du comité directeur (« steering committee ») : Re-Bel (Rethinking Belgian Institution in a European Context Initiative) : http://www.rethinkingbelgium.eu/about-rebel-initiative  (depuis 2010)
  • Membre du Conseil d’administration de l’Association québécoise de droit constitutionnel (2006-2010)
  • Collaboration avec l'Institut de recherches en politiques publiques, Montréal, Canada (2005-2008)
  • Chercheuse associée, Institut des relations intergouvernementales, Kingston, Canada (1998-2002)
  • Membre, Association québécoise de droit comparé (depuis 2002)
  • Membre, Barreau du Québec (depuis 1994)