Agression sexuelle

47%des agressions sexuelles sont commises contre des femmes de 15 à 24 ans80%

de toutes les agressions sexuelles sont perpétrées par une personne connue du personne survivante

90%des cas d'agression sexuelle signalés sur les campus universitaires sont facilités par l'alcool

Une agression sexuelle est un acte de nature sexuelle accompli sans le consentement de l'autre personne. Cela inclut une gamme de comportements, allant des baisers et des attouchements non désirés aux rapports sexuels forcés (viol) et/ou aux relations sexuelles orales.

L’alcool (et d’autres drogues) peut être utilisé par les auteur·e·s d’agression sexuelle de deux manières :

  1. En fournissant de l'alcool à une personne avec l'intention de la rendre vulnérable
  2. En ciblant une personne déjà vulnérable en raison d'une intoxication

Une agression sexuelle n'est pas une question d'amour ou de désir ; c'est en réalité personne qui exerce son pouvoir et son contrôle sur une autre. Une agression sexuelle peut affecter n'importe qui. Cela peut se produire dans le cadre d'un mariage, d'une union de fait, d'une relation amoureuse ou d'une relation de connaissance, ou encore être perpétré par une personne inconnue. La plupart des personnes survivantes connaissent la personne qui les agresse sexuellement. Ceux et celles qui ont connu une agression sexuelle perpétuée par une connaissance ont souvent du mal à définir leur expérience comme une agression sexuelle ou à révéler ce qui leur est arrivé.

L'agression sexuelle est une infraction criminelle au Canada en vertu des articles 271 à 273 du Code criminel du Canada.

Nous reconnaissons que l’Université McGill est située sur des terres non cédées qui ont toujours servi de lieu de rencontre et d’échange entre divers peuples autochtones. Les Kanien'kehà:ka / Peuple du silex (Mohawk), nation fondatrice de la confédération des Haudenosaunee/Peuple des longues maisons (Iroquois), sont reconnu·e·s comme les gardien·ne·s traditionnel·le·s des terres et des eaux.

Back to top