Isabelle Daunais

Titre(s) académique(s): 

Directrice du DLTC

Professeure titulaire

Coordonnées
Adresse de courriel: 
isabelle.daunais [at] mcgill.ca
Téléphone: 
514-398-4400 ext. 089449
Bureau: 
ARTS 225
Biographie: 

Isabelle Daunais est professeure au Département de langue et littérature françaises depuis 2004. Ses travaux et ses recherches portent sur la littérature française du XIXe siècle et sur le roman moderne, abordé comme forme de pensée et d'exploration du monde. Elle a également publié des études sur le personnage romanesque et les liens entre la littérature et la peinture.

Domaines :

·         Roman moderne (XIXe-XXe siècles)

·         Littérature française du XIXe siècle

·         Poétiques romanesques

·         Flaubert

Diplôme(s): 

Maîtrise (U. McGill)
Doctorat (U. McGill)

Prix et distinctions: 

·         2017 : Prix André-Laurendeau, Association francophone pour le savoir (ACFAS).

·         2016 : Prix Killam (sciences humaines), Conseil des Arts du Canada.

·         2016 : Prix Victor-Barbeau de l'Académie des lettres du Québec pour Le Roman sans aventure (Boréal, 2015).

·         2014 : Arts Distinction in Research Award, Faculté des arts, McGill.

·         2013 : Élection à la Société royale du Canada.

·         2011 : Chaire de recherche du Canada sur l’esthétique et l’art du roman.

·         2011 : Prix du rayonnement de la langue et de la littérature françaises, Académie française, Paris.

·         2003 : Finaliste, Prix Raymond-Klibansky pour Frontière du roman.

Publications (sélection): 

 

 

 

Monograp​hies

Le Roman sans aventure, Montréal, Boréal, 2015.

Des ponts dans la brume, Montréal, Boréal, collection « Papiers collés » 2008.

Les Grandes Disparitions. Essai sur la mémoire du roman, Vincennes, Presses Universitaires de Vincennes, coll. « L'Imaginaire du texte », 2008.

Frontière du roman. Le personnage réaliste et ses fictions, Montréal, Presses de l'Université de Montréal et Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 2002.

L'art de la mesure ou l'invention de l'espace dans les récits d'Orient (XIXe siècle), Montréal, Presses de l'Université de Montréal; Saint-Denis, France, Presses Universitaires de Vincennes, coll. « L'Imaginaire du Texte », 1996.

Flaubert et la scénographie romanesque, Paris, Librairie Nizet, 1993.

Numéros de revues et ouvrages collectifs

Isabelle Daunais et Allan Hepburn (dir), Diplomacy and the Modern Novel: France, Britain, and the Mission of Literature, University of Toronto Press, 2020.

Isabelle Daunais (dir.) Flaubert et la mémoire, revue Flaubert. Revue critique et génétique, no 22: URL http://journals.openedition.org/flaubert/3870

Isabelle Daunais (dir.) Les romanciers critiques, de Huysmans à Houellebecq, revueTangence, no 118, 2018.

Isabelle Daunais (dir.), La mémoire du roman, Montréal, Les Presses de l'Université de Montréal, 2013.

Isabelle Daunais et François Ricard (dir.), La pratique du roman, Montréal, Boréal, 2012. 

Isabelle Daunais et Allan Hepburn (dir.), University of Toronto Quarterly, « La poétique des romanciers / Novelists on the Novel », novembre 2010, vol.79, no4.

Isabelle Daunais, François Ricard et Sophie Marcotte (dir.), Gabrielle Roy et l'art du roman, Montréal, Boréal, 2010. 

Isabelle Daunais (dir.), Le roman vu par les romanciers, Québec, Nota bene, 2008.

Isabelle Daunais (dir.), Études françaises, « Le personnage de roman », hiver 2005, vol. 41, no1. 

Isabelle Daunais, Marie-Andrée Beaudet et Luc Bonenfant (dir.), Les oubliés du romantisme, Québec, Nota bene, coll. « Convergences », 2004. 

Articles et chapitres de livres (sélection)

« "Une fissure dans le présent": la ruine comme échappée chez Sylvain tesson et Jean-Paul Kauffmann », Études françaises, vol 56, no 1 (2020), p. 65-76.

« Pourquoi nous souvenons-nous de Flaubert ? », Flaubert. Revue critique et générique, no 22 (2019) URL : http://journals.openedition.org/flaubert/3920

« Le roman face à la crise de la mémoire », revue Tangence, no 120 (2019), p. 141-153.

« Les carnets de Julien Gracq: "la promenade entre toutes préférée" », Le carnet pour lui-même, revue Études littéraires, vol. 48, no 1-2 (2019), p. 75-85.

« Le sentiment de l'intermittence », Faire époque: l'entre-deux-guerres, revue Littérature, no 193 (mars 2019), p. 13-23.

« La pensée sur l'art des romanciers », Simona Carretta, Bernard Franco, Judith Sarfati Lanter (dir.), La Pensée sur l'art dans le roman des XXe et XXIe siècles, Paris, Classiques Garnier, 2019 p. 167-17.

« Le personnage secondaire comme modèle: réflexions sur un déplacement », Émilie Pézard (dir.), Le personnage, un modèle à vivre, Fabula, Colloques en ligne, 2018. https://www.fabula.org/colloques/document5080.php

« La conscience du romancier », Gustave Flaubert, revue Europe, nos 1073-1074 (septembre-octobre 2018), p. 199-210.

« L'histoire du roman par les romanciers : un récit de fondation et de disparition », Roman 20-50. Revue d'étude du roman des XXe et XXIe siècles, no 63 (2017), p. 95-105.

« L'essayiste discret », Présences de Gilles Marcotte, revue Études françaises, vol. 51, no 1 (2017), p. 11-22.

« Le roman et le bien aléatoire », dans Mathilde Bertrand et Paolo Tortonese (dir.) Le Bien, édification, exemple et scandale, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2017, p. 73-85.

« La nature "moyenne" du chapitre », dans Claire Colin, Thomas Conrad et Aude Leblond (dir.), Pratiques et poétiques du chapitre du XIXe au XXIe siècle, Presses universitaires de Rennes, 2017, p. 279-288.

« Albert Cohen, du côté de Guermantes », Cahiers Albert Cohen, no 25, Mathieu Bélisle et Maxime Decout (dir.), Albert Cohen: la littérature à l'épreuve, 2016, p. 139-153.

« Le roman-fleuve, d'une guerre à l'autre », Cahiers de l'Association internationale des études françaises, no 66 (2014),p. 161-176.

« Salammbô: Un roman à la limite du roman », MLN-French Issue, Johns Hopkins University Press, vol. 128, no 4 (septembre 2013), p. 683-693.

« Un gain différé ou un gain immédiat: lectures françaises et anglo-saxonnes de Proust », Proust, dialogues critiques, K. Haddad-Wotling, V. Ferré (dir.), Colloques en ligne, Fabula, 2013. http://www.fabula.org/colloques/document2161.php

« Flaubert et le romanesque sans jeu », dans L'expérience romanesque au XIXe siècle, revue Romanesques, no 5 (2013), Paris, Classiques Garnier, p. 119-129.

« La mémoire singulière du roman », dans La mémoire du roman, I. Daunais (dir.) Montréal, Les Presses de l'Université de Montréal, 2013, p. 11-21.

« Le "domaine capital et international du roman": le tournant des années 1920 », dans I. Daunais et Allan Hepburn (dir.), La poétique des romanciers / Novelists on the Novel, University of Toronto Quarterly, vol. 79, no 4 (2010), p. 1064-1072.

« De la vie idéale aux vies possibles », dossier « Vies possibles, vies romanesques », Marielle Macé et Christophe Pradeau (dir.), Itinéraires (Université Paris 13), no 2010-1 (2010) p. 19-30.

« Le roman contre le récit » dans Gabrielle Roy et l'art du roman, I. Daunais, Sophie Marcotte et François Ricard (dir.), Montréal, Boréal, 2010, p. 37-49.

« Le Roman d'un monde pictural » dans Gustave Flaubert 7. Flaubert la peinture, Gisèle Séginger (dir.), Paris-Caen, La Revue des Lettres modernes, Lettres Modernes Minard, 2010, p. 65-77.

« Le réalisme de Champfleury ou la distinction des œuvres », Études françaises, Montréal, vol. 43, no 2 (printemps 2007), p. 31-43.

« Condition du personnage transfictionnel », dans René Audet et Richard Saint-Gelais (dir.), La fiction, suites et variations, Québec, Nota bene et Rennes, Presses universitaire de Rennes, 2007, p. 349-361.

« Le roman face à l'“autre” monde », Gustave Flaubert 5. Dix ans de critique, Gisèle Séginger (dir.), Paris-Caen, La Revue des Lettres modernes, Lettres Modernes Minard, 2006, p. 161-173.

« Jacques Brault et l'écriture du chemin », dans Paysage et poésies francophones, Michel Collot et Antonio Rodriguez (dir.), Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, 2005, p. 235-250.

« Le personnage et ses qualités », Études françaises, Montréal, vol. 41, no 1 (hiver 2005), p. 9-25.

« Le temps dévié du roman », Poétique, Paris, no 139 (septembren 2004), p. 259-270.

« Les temps retrouvés (Flaubert, Woolf) », Littérature, Paris, Larousse, no 119 (septembre 2000), p. 90-97.

« Trois contes ou la tentation du roman », Poétique, Paris, no 114 (avril 1998), p. 171-183.

Projets: 

Chaire de recherche 

·         Chaire de recherche du Canada sur l’esthétique et l’art du roman (2011-2025)

Groupe de recherche

·         TSAR: Travaux sur les arts du roman (FRQSC, 2018-2022)

Directions de mémoires et de thèses: 

Kiev Renaud, Ph.D., « Portraits de la beauté chez Marguerite Duras et Violette Leduc: forme figée, objet de mémoire », 2020.

Agnès Domanski, Ph.D., « L'adolescence et le renouveau du roman français (1911-1929) », 2019.

Marie-Laurence Dumont, M. A., « Bonnard, Coignard et Bergeret : la figure de l'érudit chez Anatole France », 2019.

Myriam Vincent, M. A., « La pluralité du point de vue dans Les fous de Bassan d'Anne Hébert, Les Derniers jours de Smokey Nelson de Catherine Mavrikakis et Les Sangs d'Audrée Wilhelmy », 2019.

Valériane Dhumerelle, M. A. « La marginalité, résistance identitaire dans quatre romans français du milieu du XXème siècle », 2018.

Véronique Samson, Ph.D., « La vie derrière soi. Gustave Flaubert et le temps du roman », 2018.

Gabrielle Roy-Chevarier, Ph.D., « Le personnage de l'artiste-malade à l'ère des possibles: Maladie et création romanesque chez Joris-Karl Huysmans, André Gide et Marcel Proust », 2018.

Clara Genois, M.A., « La représentation des guerres mondiales dans le roman québécois : le rôle du second plan dans le récit », 2017.

Guillaume Ménard, M.A., « Le minuscule: singularité, sens et sujet chez Pierre Michon », 2017.

Laure Henri-Garand, M.A., « Une poétique en devenir: présence et métamorphose de l'ironie voltairienne dans "Le Docteur Héraclius Gloss" de Maupassant suivi de Langues de bois », 2017. Codirection avec Alain Farah.

Kiev Renaud, M.A., « Le roman par nouvelles: essai de définition d'un genre suivi de Notes sur la beauté », 2016. Codirection avec Pascal Brissette.

Jolianne Gaudreault Bourgeois, M.A.,. « Mondialiser le roman: étude des rapports spatiaux-temporels dans Neige noire de Hubert Aquin », 2015.

Agnès Domanski, M.A., « À la guerre comme à la fête. Les fêtes vraies,les fêtes factices et la grande guerre dans À la recherche du temps perdu de Marcel Proust», 2015. 

Anne-Hélène Dupont, Ph.D., « Quand 'La chair comme une pâte précieuse travaille encore' : immaturité et poétique romanesque dans À la recherche du temps perdu de Marcel Proust », 2015. 

Mendel Péladeau-Houle, M.A., « La condition postthéologique du personnage dansnde guerre dans Les deux étandards de Lucien Rebatet », 2015. 

Catherine Côté-Ostiguy, M.A., « André Gide et la quête du roman: La poursuite d'un idéal Romanesque depuis Paludes jusqu'aux Faux-Monnayeurs », 2014. 

Alex Noël, M.A., « Le déplacement de la mémoire dans l'oeuvre romanesque de Milan Kundera », 2014. 

Véronique Samson, M.A., « La voie de sortie du roman: le personnage dans Un balcon en forêt de Julien Cracq », 2012. 

Valérie Charbonneau, M.A., « L'ekphrasis: pour une nouvelle "fable" chez Claude Simon », 2011. 

Katerine Gosselin, Ph.D., « Claude Simon et Marcel Proust: lecture d'une Recherche du temps perdu simonienne », 2011. 

Emmanuelle Jacques, M.A., « Le portrait dans À l'ombre des jeunes filles en fleurs », 2011. 

Annick Lavogiez, M.A., « De la nouvelle Les vacances à Alexandre Chenevert: naissance d'un personnage romanesque », 2011.

François Masse, Ph.D., « L'esprit d'Albertine: le personnage de roman à l'ère de la vitesse moderne », 2011. 

Gabrielle Roy-Chevarier, M.A., « Être malade pour mieux échapper au temps: l'étrange maladie du narrateur d'À la recherche du temps perdu », 2011. 

Nathalie Arcand, ,M.A., « Maurice Maeterlinck et Wassily Kandinsky: un langage esthétique fondé sur l'abstraction », 2009.

Mélanie Roy,M.A.,  « Le “comique qui ne fait pas rire” dans Bouvard et Pécuchetde Gustave Flaubert », 2009.

Vanessa Allnutt, M.A., « Un homme obscur de Marguerite Yourcenar: pour une poétique de l'effacement », 2008.

Stephanie Campbell, M.A., « Le sublime, le grotesque et le meurtre spectaculaire : l'esthétique de la violence dans le drame romantique », 2008.

Evelyne Gagnon, M.A., « Portrait du clown en personnage de roman : à partir de Gavroche (Les misérables), Kenwell et Cox (Le train 17) et les frères Zemganno (Les frères Zemganno) » 2008.

Marielle Giguère, M.A., « Julien Gracq et le réalisme magique », 2007.

Valérie Jeannotte, M.A., « La femme qui tue la mort dans les contes fantastiques de Gautier suivi de Temps morts », 2006. Codirection avec Yvon Rivard.

Jonathan Livernois, M.A., « La présence du sacré dans l’œuvre de Milan Kundera », 2006. Codirection avec François Ricard.

Zuza Slavik, M.A., « Contes écrits et réécrits suivi de Le détournement du Petit Poucet de Charles Perrault par Pierrette Fleutiaux et Michel Tournier », 2006.

Laboratoire: 
Travaux sur les arts du roman
Back to top