Mbaye Diouf

Titre(s) académique(s): 

  Professeur adjoint
 

Coordonnées
Adresse de courriel: 
mbaye.diouf [at] mcgill.ca
Bureau: 
ARTS W125 B
Biographie: 

Mbaye Diouf est professeur au Département de langue et littérature françaises depuis 2014. Ses travaux et ses recherches portent sur les littératures francophones postcoloniales, les énonciations identitaires et le roman féminin francophone. Il a effectué un stage postdoctoral à l’Université de Victoria en littératures francophones postcoloniales. Il est membre du GRELCEF (Groupe de recherche et d’études sur les littératures et les cultures de l’espace francophone) et membre du comité scientifique et correspondant au Canada de la revue Ethiopiques

Domaines

·         Sociocritique des littératures francophones

·         Sémiotiques francophones postcoloniales

·         Littératures québécoise et française (XXe – XXIe s.)

·         Énonciations identitaires

·         Écritures féminines

Diplôme(s): 

  Maîtrise en études francophones (U. de Dakar)
  DEA en lettres modernes (U. de Dakar)   
  Doctorat en études littéraires (U. Laval)

Publications (sélection): 

 

 

 

 

Monographies

Roman féminin contemporain. Figurations et discours, Paris, L’Harmattan, coll. « Espaces littéraires », 2014, 334 p.

Numéros de revues et ouvrages collectifs

Mbaye Diouf (dir.), Présence Francophone, « Les figurations spatiales francophones : essais géocritiques », n°88, automne 2017, 130 p.

Mbaye Diouf (dir.), Revue de l’Université de Moncton, « Sémiotiques du texte francophone migrant. Traversées et langages », vol. 47, n°1, 2016, 155 p.

Mbaye Diouf et Antje Ziethen (dir.), Études littéraires, « Géo/graphies transnationales du texte africain et caribéen », vol. 46, n°1, 2015.     

Mbaye Diouf et Olga Hél-Bongo (dir.), Société et énonciation dans le roman francophone, « Recherches francophones 3 », Québec, Marquis/CIDEF-AFI, 2009, 272 p.  

Articles et parties de livres

« De la palabre au livre : une oraliture du texte sénégalais ? », dans Luc Fotsing Fondjo et Moustapha Fall (dir.), Traditions orales postcoloniales, Paris, L’Harmattan, 2014, p. 67-76. 

« Kamouraska d’Anne Hébert et Une si longue lettre de Mariama Bâ. Un même ‘‘discours’’ féministe ?, dans Romanica Silesiana, Vol. 8, N°1, « Constructions genrées », Hiver 2014, p. 255-265.

« Awumey, Diome, Mabanckou : une ‘‘politique’’ romanesque de l’immigration », dans Logosphère, n° 7, Automne 2011, « Les littératures francophones. Pour une littérature-monde ? », p. 83-95.  

« Le Même dans les Autres. L’esthétique de la dissolution dans les romans d’Aminata Sow Fall », dans Justin Bisanswa et Kasereka Kavwahirehi (dir.), Dire le social dans le roman francophone contemporain, Paris, Honoré Champion, 2011, p. 443-455.

« Écriture de l’immigration et traversée des discours dans Le ventre de l’Atlantique de Fatou Diome », dans Francofonia, n°58, « Exilés, expatriés, nomades », Firenze, Olschki Editore, Printemps 2010, p. 55-66.

« La politique religieuse de Senghor », dans Interculturel Francophonies, n°14, Janvier 2010, p. 239-258.

« Anne Hébert et la trace du pays de Québec », dans Les Cahiers Anne Hébert, n°9, Montréal, Fides, 2010, p.11-21.  

Mbaye Diouf et Khadiyatoulah Fall, « Éléments d’un pacte de confiance : accommodements raisonnables et crispations discursives au Québec », dans Éliane Allouch, Simon Harel et Alii (dir.), Confiance et langage, Paris, In Press Eds, 2010, p. 45-65. 

« L’esthétique de la dépossession dans Le Jujubier du patriarche », dans Mbaye Diouf et Olga Hél-Bongo (dir.), Société et énonciation dans le roman francophoneRecherches francophones, n°3, Québec, Marquis/CIDEF-AFI, 2009, p. 213-226.    

« Rire du pouvoir. L’ultime (r)appel de Mongo Beti », dans Interculturel Francophonies, n°13, juin-juillet 2008, p.143-159.  

« Le savoir : enjeu d’écriture, enjeu de développement dans la littérature féminine africaine », dans Recherches francophones, n°2, Québec, CIDEF/AFI, 2008, p. 23-40.

« L’énonciation subjective dans le roman féminin francophone : Anne Hébert, Aminata Sow Fall et Marguerite Duras », dans Recherches francophones, n°1, Québec, CIDEF/AFI, 2007, p. 30-37.

« Fabulation du pouvoir et énonciation ludique dans Branle-bas en noir en blanc de Mongo Béti », dans Ethiopiques, n°77, 2e semestre 2006, p. 101-114.

« L’Islam en termes chrétiens : quand L’Aventure ambiguë ‘‘croise’’ Pascal et Saint Augustin », dans Présence Francophone, n° 67, 2006, p. 44-58.

Mudimbe et le langage des armes : symbolismes et portée », dans Ethiopiques, n°73, « Littérature, philosophie, art », 2e semestre 2004, p. 75-88.     

« Le français et les langues nationales dans le système éducatif sénégalais », dans Celim Bergamo, n° 10, ouvrage bilingue (italien-français), 1998, p. 77-108.  

Communications et conférences (sélection): 

 « Subjectivités senghoriennes : pour une prospective francophone », colloque international du GRELCEF sur Repenser le fait francophone : subjectivités francophones constitutives et reconfigurations épistémologiques, Western University, 7-9 juillet 2017.

« Défis circulatoires de Moolaadé de Sembène Ousmane : un paradoxe postcolonial ? », 3e colloque international HESCALE sur Diffusion, Distribution et Réception des cinémas d’Afrique et du Moyen-Orient, Université Concordia, 20-22 avril 2018. Avec Edoardo Cagnan.

« Ahmadou Kourouma and the Localectical Writing », table-ronde sur The Globalectical Imagination : The World and The Poscolonial, conjointement organisée par Critical Social Theory at McGill et Department of English, McGill, 5 avril 2017.

« Mères Moloch ou superwomen ? Les mutations du texte féminin francophone », colloque international sur Figures mythiques féminines de la fin des années 1960 à nos jours : réinvestissements, reconfigurations, décentrements, Université François-Rabelais, Tours, 16-17 mars 2017.

 

Projets: 

Le roman féminin africain des années 2000 : une géocritique des espaces fictionnels (FRQSC, 2016-2019)

Pour une géocritique du texte et du cinéma francophones (CRSH-Connexion 2016-2017)