Cours et séminaires

  Cours 2020-2021  |  Séminaires 2020-2021

Cours communs 

FREN 222 - Introduction aux études littéraires

Prof. Isabelle Arseneau

Automne

PRÉALABLES, RESTRICTIONS ET COURS CONJOINTS

Cours obligatoire et réservé aux étudiant-e-s des programmes de spécialisation et de concentration majeure, et des concentrations mineures option études et pratiques littéraires et option traduction du Département de langue et littérature françaises. Le cours doit être suivi en U1.

CONTENU

Ce cours d’introduction aux études littéraires poursuit un double objectif :

1) Il propose un retour sur les notions de base de l’analyse littéraire et vise l’acquisition d’outils qui permettent de mieux lire et interpréter les textes littéraires. La liste de lectures obligatoires — qui fera l’objet d’une évaluation continue — permet la constitution d’un bagage commun d’œuvres incontournables des littératures de langue française.

2) Il offre une initiation aux exercices indispensables à la recherche en littérature (la bibliographie critique, la rédaction d’une problématique, d’un plan et d’un travail d’analyse et de recherche). Tout au long du trimestre, nous nous familiariserons avec les instruments de recherche spécialisés (ressources disponibles dans les bibliothèques, répertoires bibliographiques imprimés et électroniques, présentation matérielle des travaux, etc.).

FORMULE PÉDAGOGIQUE

Les cours prendront la forme d’exposés magistraux, d’exposés oraux et de discussions.

LECTURES OBLIGATOIRES

En plus de suivre le cours et d’effectuer les travaux demandés, les étudiant-e-s s’assureront d’avoir lu toutes les œuvres énumérées ci-dessous. Ces lectures sont obligatoires et seront matière à examen.

1. Marie de France, Lais, éd. Karl Warnke et trad. Laurence Harf-Lancner, Paris, Librairie générale française / Le Livre de Poche, coll. « Lettres gothiques », 1990 (édition obligatoire).

2. « Le Chevalier qui fist parler les cons », dans Fabliaux érotiques, éd. et trad. Howard Bloch, Paris, Librairie générale française / Le Livre de Poche, coll. « Lettres gothiques », 1989, p. 200-239 (déposé dans MyCourses)

3. Michel de Montaigne, « Les cannibales », dans Essais I, éd. Alexandre Micha, Paris, Flammarion, coll. « GF », 1969.

4. Jean Racine, Phèdre, Paris, Bordas, coll. « Univers des Lettres », 1985.

5. Voltaire, Dictionnaire philosophique, Paris, Flammarion, coll. « GF », 1993.

6. Victor Hugo, Les Contemplations (Livres I-IV), éd. Pierre Laforgue, Paris, Flammarion, coll. « GF », 2019.

7. Gustave Flaubert, Madame Bovary, éd. Thierry Laget, Paris, Gallimard, coll. « Folio classique », 2001 ; ou : Paris, Le Livre de Poche, coll. « Les Classiques de Poche », 1972.

8. Guy de Maupassant, Le Horla, éd. Philippe Bonnefis, Paris, Librairie générale française, coll. « Le Livre de Poche », 1984.

9. Hector de Saint-Denys Garneau, Regards et jeux dans l’espace, Montréal, BQ, 2013 [1937].

10. Anne Hébert, Les Fous de Bassan, Paris, Seuil, coll. « Points » 1998 [1982].

11. Tahar Ben Jelloun, L’Enfant de sable, Paris, Points, 2014 [1985].

Les œuvres seront disponibles à l’été 2020 à la librairie Le Port de tête (262 Avenue du Mont-Royal Est, 514-678-9566).

ÉVALUATIONS

exposé oral (en équipe) 20%

contrôles de lecture 30%

bibliographie critique 15%

travail final 30%

exercices d’initiation à la recherche 5%

FREN 450 - Questions de littérature québécoise : Femmes écrivaines : Pratiques et lectures

Prof. Jane EVERETT

Hiver

PRÉALABLES, RESTRICTIONS ET COURS CONJOINTS

Cours réservé et obligatoire pour les étudiant·e·s des programmes de Spécialisation enrichie et de Double spécialisation enrichie, de Spécialisation et de Double spécialisation (option Études et pratiques littéraires) et de Concentration majeure (option Études et pratiques littéraires).

CONTENU

Après une mise en contexte rendant compte de l’évolution des pratiques littéraires entre le milieu du XIXe siècle et la fin des années 1960, ce cours se concentrera sur les pratiques d’écriture féminines des cinquante dernières années, plus spécifiquement, sur la poésie et la prose narrative. Le fil directeur qui orientera notre examen des textes choisis est la tension entre des pratiques individuelles et une réception/évaluation (éventuellement rétrospective) qui cherche à comprendre, à expliquer et à classer (ou qui renonce à le faire ou qui refuse de le faire).

FORMULE PÉDAGOGIQUE

Cours magistral.

LECTURES OBLIGATOIRES

· HÉBERT, Anne. Kamouraska, Paris, Points, 2007 [1970].

· BROSSARD, Nicole. Amantes, Montréal, Éditions de l’Hexagone, 1998 [1980].

· CHEN, Ying. Les lettres chinoises, Montréal, Leméac, « Nomades », 2015 [1993].

· ARCAN, Nelly. Putain, Montréal, Points, 2020 [2002].

· BACON, Joséphine. Un thé dans la toundra. Nipishapui nete mushuat, Montréal, Mémoire d’encrier, 2013.

En plus de suivre le cours et d’effectuer les travaux demandés, les étudiant·e·s s’assureront d’avoir lu toutes les œuvres énumérées ci-dessous. Ces lectures complémentaires sont obligatoires et seront matière à examen. (Éditions suggérées.)

· CONAN, Laure. Angéline de Montbrun, Boréal compact.

· HÉMON, Louis. Maria Chapdelaine, Boréal compact.

· NELLIGAN, Émile. Poésies, Boréal compact.

· GARNEAU, Hector de Saint-Denys. Regards et jeux dans l’espace, Boréal compact.

· GUÈVREMONT, Germaine. Le Survenant, Bibliothèque québécoise.

· ROY, Gabrielle. Bonheur d’occasion, Boréal compact.

· LANGEVIN, André. Poussière sur la ville, Boréal compact.

· BLAIS, Marie-Claire. Une saison dans la vie d’Emmanuel, Boréal compact.

· MIRON, Gaston. L’homme rapaillé, Typo, « Poésie ».

· TREMBLAY, Michel. Les belles-sœurs, Leméac.

ÉVALUATIONS

· Tests écrits (2 x 15 %) : 30 %

· Un travail d’analyse et de recherche : 40 %

· Un examen final « formal » : 30 %

FREN 464 - Mémoire de spécialisation

Professeurs du département

Automne et hiver

Cours obligatoire pour les étudiants en dernière année de Spécialisation ou Double-Spécialisation (option Études et pratiques littéraires). Le cours est réservé aux étudiants du DLTC et une autorisation départementale est requise. Aucun crédit ne sera accordé à moins de réussir le FREN 464D1 et le FREN 464D2 suivis en séquence.

Contenu

Ce cours sous tutorat consiste en la préparation d'un travail de recherche et d'analyse de 25-30 pages (maximum 40), en plus d'une bibliographie, qui dresse un état présent et développe une problématique particulière sur un sujet de critique littéraire (mouvement, genre, auteur), de théorie littéraire, de traduction ou de création, avec un point d'ancrage en littérature d'expression française. 

Le projet de recherche individuel en création ou en traduction comporte deux volets: une réflexion théorique ou une analyse critique, et le texte de création ou la traduction elle-même, répartis selon la même procédure et suivant le même calendrier que le projet de recherche individuel en critique littéraire.

Formule pédagogique et échéancier

Dès le début du semestre, l'étudiant doit choisir un professeur et entreprendre sous sa direction l'élaboration de son projet de recherche individuel.  Lors d'une première rencontre, le professeur expliquera ce qu'est le projet de recherche individuel, précisera les modalités d'évaluation, suggérera des champs de recherche, etc.

Par la suite, lors des rencontres suivantes, le professeur verra avec l'étudiant à circonscrire un sujet, à formuler une problématique de la façon la plus précise possible, à délimiter le corpus, à mettre au point l'approche critique la plus appropriée pour son objet d'étude, à établir un plan et à dresser la bibliographie. Chaque étudiant sera encadré par le professeur qu'il aura choisi, tout au long de l'année universitaire, depuis le choix du sujet jusqu'à l'évaluation du projet de recherche.

Au plus tard cinq semaines après le début des cours, l'étudiant remet au professeur le titre provisoire du projet de recherche, le sujet décrit dans ses grandes articulations (une page) et une courte bibliographie indicative. Ce premier travail écrit compte pour 10% de la note finale.

Au milieu du semestre d'automne, l'étudiant remet au professeur une bibliographie d'une dizaine de pages établie à partir d'un dépouillement bibliographique systématique (corpus primaire, corpus secondaire (articles, livres des commentateurs) et corpus théorique) en indiquant les instruments utilisés pour constituer la bibliographie et en spécifiant les années consultées pour chaque répertoire. Le professeur voit à ce que la bibliographie soit la plus complète possible et présentée selon les normes bibliographiques prévues dans le protocole de présentation matérielle des travaux. La bibliographie compte pour 15% de la note finale.

Au début du semestre d'hiver, l'étudiant remet au professeur la description la plus précise possible du sujet (titre provisoire, identification du corpus, formulation de la problématique et des hypothèses) ainsi que de la méthode adoptée, accompagnée d'un plan détaillé (3-5 pages) du projet. Ce travail compte pour 15% de la note finale.

Au cours des deux semestres, les rencontres individuelles entre le professeur et l'étudiant ne sont pas prévues selon un horaire fixe; elles ont plutôt lieu en fonction des besoins de l'étudiant.

La version finale du projet de recherche, accompagnée d'une bibliographie sélective, doit être remise au professeur à la mi-mars.

L'évaluation du travail final, qui compte pour 60% de la note finale, porte tant sur le contenu que sur la forme.

À la fin des cours, en avril, le professeur remet le travail commenté avec la note à l'étudiant lors d'une rencontre individuelle.

Outils de travail

(1) Beaud, Michel. L'art de la thèse, Montréal, Boréal, 1988.
(2) Chevrel, Yves. L'Étudiant-chercheur en littérature. Guide pratique, Paris, Hachette, coll. « Hachette Supérieur », 1992.
(3) Létourneau, Jocelyn. Le Coffre à outils du chercheur-débutant. Guide d'initiation au travail intellectuel, Toronto, Oxford Univ. Press, 1989.

 

Évaluations

Description succincte du projet - 10%
Bibliographie - 15%
Description du sujet et de la méthode, plan détaillé - 15%
Travail final - 60%

Qu'il s'agisse d'un travail en création, en traduction ou en critique littéraire, la répartition de la note s'effectue selon les mêmes modalités.

L'évaluation porte sur la maîtrise du sujet et la connaissance du domaine étudié, sur la bonne utilisation des ressources et sur la qualité du style et de la forme.

Les 6 crédits rattachés à ce cours sont octroyés sur obtention d'une note globale minimale de "B" ou 70%.

Tout retard dans la remise d'un travail (aux différentes étapes) entraîne une pénalité de 2 points par jour de retard.

FREN 595 - Séminaire avancé de recherches

Prof. Isabelle Arseneau

Hiver : vendredi (9h35-12h25)

Préalables, restrictions et cours conjoints

Cours réservé aux étudiants de U3 en spécialisation et aux étudiants de M.A.

Formule pédagogique

À venir

Lectures obligatoires

À venir

Évaluation

À venir

Études littéraires 

Théorie littéraire

FREN 334 - L’œuvre au miroir de la critique. Lectures de Rabelais

Prof. Diane Desrosiers

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun.

Contenu

Ce cours se veut une rétrospective des principales tendances de la critique rabelaisienne, présentée comme illustration et application des différents courants de la critique littéraire aux XIXe et XXe siècles (historiciste, déconstructionniste, bakhtinienne, etc.). Adoptant une approche chronologique, on examinera d’abord chaque méthode en expliquant ses concepts clefs et en tentant de dégager ses présupposés théoriques et idéologiques. Puis, on analysera le fonctionnement de chaque méthode à partir d’exemples tirés des travaux de ses plus importants représentants et portant sur les épisodes les plus commentés du texte rabelaisien (prologue du Gargantua, guerre picrocholine, pantagruélion, paroles gelées, etc). Ce cours devrait permettre à l’étudiant.e de se familiariser avec les divers types de lectures appliquées à l’œuvre de François Rabelais, d’en saisir les enjeux épistémologiques, les possibilités et les limites.

Formule pédagogique

Cours magistraux.

Lectures obligatoires

RABELAIS, François. Les Cinq Livres : Gargantua, Pantagruel, Le Tiers livre, Le Quart livre, Le Cinquième livre, Jean Céard, Gérard Defaux et Michel Simonin (éd.), Paris, Librairie générale française, coll. « Le Livre de Poche, Classique modernes, Pochotèque », 1994.

OU

RABELAIS, François. Œuvres complètes, Mireille Huchon (éd.), Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque de la Pléiade », 1994.

Évaluation

Présence et participation : 10%

Comptes rendus de lecture (2) : 50%

Travail écrit : 40%

FREN 337 - Textes, imaginaires, sociétés

Chargé.e de cours (à venir)

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

À venir

Contenu

À venir

Formule pédagogique

À venir

Lectures obligatoires

À venir

Évaluation

À venir

FREN 375 - Théories littéraires 2 : Histoire de la théorie et de la critique littéraires françaises modernes et postmodernes

Prof. Gillian Lane-Mercier

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Cours réservé aux étudiant.e.s du Département des littératures de langue française, de traduction et de création.

Contenu

Ce cours a pour but de proposer une introduction aux deux grands courants de la théorie et de la critique littéraires françaises depuis les années 50 : le structuralisme et le poststructuralisme. Plus spécifiquement, il vise à familiariser les étudiant.e.s avec un certain nombre de concepts, problématiques et approches qui font toujours partie intégrante des débats littéraires et culturels contemporains.

Compte tenu de la nature introductive du cours, l’approche sera résolument historique. D’une part, il s’agira de replacer ces courants, de même que les divers sous-courants qu’ils ont engendrés, dans leur contexte idéologique et culturel de départ, en vue d’esquisser (i) l’émergence du structuralisme; (ii) le passage du structuralisme au poststructuralisme et (iii) les liens qu’ils entretiennent avec des disciplines connexes, dont la linguistique, la sociologie, la psychologie, la philosophie et l’histoire sociale. D’autre part, il s’agira de mettre en évidence les visées, partis pris, enjeux, points forts et limites de ces courants et sous-courants, afin de souligner leur ancrage dans l’histoire de la pensée culturelle tant moderne que postmoderne.

Formule pédagogique

Exposés magistraux

Lectures obligatoires

Histoire de la théorie et de la critique littéraires françaises modernes et postmodernes – anthologie d’articles en vente à la librairie de McGill

Évaluation

Trois textes (3 pages chacun) : 15 %

Travail individuel (8 pages) : 30 %

Travail d’équipe (5 pages par personne) : 20 % (pour chaque membre de l’équipe)

Examen final (3 heures) : 35 %

FREN 391 - Savoirs de la littérature

Prof. Frédéric Charbonneau

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun

Contenu

Cours explorant les rapports entre fictions littéraires, philosophie morale et politique, histoire et sciences expérimentales au cours du long XVIIIe siècles (1680-1815). Dans sa façon spécifique de mettre en œuvre les savoirs, la littérature de fiction s’est peu à peu distinguée du vaste domaine des belles-lettres, dont elle ne représentait jusqu’alors qu’un secteur sans frontières précises ; elle fera désormais l’objet de théories nouvelles, tout particulièrement esthétiques.

Formule pédagogique

Cours magistral, appuyé sur des explications de texte. Le professeur se charge d'établir les points de repère historiques, formels et thématiques.

Lectures obligatoires

Fontenelle, Entretiens sur la pluralité des mondes.

Montesquieu, Lettres persanes.

Diderot, Le Rêve de d’Alembert.

Barthélémy, Le voyage du jeune Anacharsis en Grèce.

Un recueil de textes (Du Bos, Voltaire, Batteux, Shaftesbury, Kant) sera disponible au début de la session.

Évaluation

Examen de mi-session (25 %)

Examen final « formal » (40 %)

Travail écrit (35 %)

Œuvres et courants

FREN 250 - Littérature française avant 1800

Prof. Normand Doiron

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun préalable.

Contenu

Survol des grandes périodes, des grandes écoles, des grands auteurs de la littérature française d'Ancien Régime (du Moyen-Âge au XVIIIe siècle) : le roman de chevalerie, le grotesque rabelaisien, l'humanisme de Guillaume Budé, pétrarquisme et platonisme chez Ronsard, Corneille et la fin de société féodale, Molière et la préciosité, La Rochefoucauld et les moralistes du Grand Siècle, Racine et la nouvelle tragédie, Voltaire et l'ironie, Diderot et le sensualisme, Rousseau et l'autobiographie.

Le cours commence par une introduction à l'étude des textes anciens : édition critique, choix du texte de base, établissement des variantes. Il comporte une initiation à l'ancien français. L'accent sera mis sur la rhétorique, qui représente l'outil avec lequel on étudie la littérature dans l'Ancien Régime.

Formule pédagogique

Cours magistral.

Lectures obligatoires

Cahier de cours, disponible en début de semestre au Bookshop.

Évaluation

40% Premier examen écrit (en classe).

60 % Examen final.

FREN 251 - Littérature française depuis 1800

Chargé.e de cours : à venir

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun

Description du cours et formule pédagogique

Ce cours propose un panorama de la littérature française allant du début du XIXe siècle à nos jours. Composé de romans, de pièces de théâtre, de poèmes et d’essais, ce parcours de lecture posera la question, inévitable, de la politique de la littérature. Il s’agira ainsi de comprendre la « situation » des œuvres et des auteurs au regard des paradigmes esthétiques et idéologiques de leur époque. L’objectif de ce cours consiste à développer des connaissances sur l’histoire de la littérature française tout en portant un regard critique sur la pratique sociale de cette discipline.

Lectures obligatoires

À venir

Évaluation

À venir

FREN 252 - Littérature québécoise

Chargé.e de cours : à venir

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

À venir

Contenu

À venir

Formule pédagogique

À venir

Lectures obligatoires

À venir

Évaluation

À venir

FREN 315 - Cinéma québécois

Prof. Alain Farah

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun

Contenu

Ce cours propose un panorama du cinéma québécois où seront retracées les trajectoires thématiques, cinématographiques et idéologiques d’un échantillon de films réalisés entre 1951 et aujourd’hui. Il s’agira de réfléchir, en se servant souvent de la littérature comme d’un point de départ, à la «situation» et aux choix de quelques réalisateurs et réalisatrices (Gilles Groulx, Paule Baillargeon, Jean-Claude Lauzon, Anne Émond) en regard des paradigmes esthétiques et idéologiques de leur époque. L’objectif du cours consiste à développer des connaissances générales sur l’histoire du cinéma québécois, à porter un regard critique sur la pratique sociale du septième art d’ici et à réfléchir aux liens de ce dernier à la littérature et à la société québécoises.

Formule pédagogique

Cours magistraux, discussions en classe, participation au festival Rendez-vous Québec Cinéma, apprentissage et recherche par expérience communautaire (dix places).

Charge de travail et évaluations (cursus régulier)

Présence en classe et respect des consignes (10%)

Travail de mi-session de 6 à 8 pages (20%)

Examen de connaissances (30%)

Travail final de 10 à 12 pages (40%)

FREN 355 - Littérature du XXe siècle 1 : Imaginaires de l'errance

Prof. Isabelle Daunais

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun.

Contenu

La saisie de l'espace, la manière de l'habiter et de le parcourir, de le définir et de s'y déplacer comptent parmi les grands objets de la littérature française du XXe siècle. Plus spécifiquement l'espace (de la ville, du désert, du monde reconfiguré par la guerre) est investi par le roman et la nouvelle dans ses liens avec l'errance, le sentiment d'exil ou de labyrinthe. Ce cours vise à comprendre les enjeux liés à différentes formes de l'imaginaire de l'errance depuis la période charnière de la mi-siècle, entre l'expérience encore récente de la guerre (comme forme maximale de désordre de l'espace) et le désir d'investir plus librement (par la fiction, par le rêve, par la disparition) l'espace du quotidien.

Formule pédagogique

Cours magistraux et exposés des étudiants.

Lectures obligatoires

Albert Camus, L'exil et le royaume.

Henri Thomas, La nuit de Londres.

Claude Simon, La route des Flandres.

Georges Perec, Un homme qui dort.

Patrick Modiano, Dora Bruder.

Évaluation

Deux tests (dont l'un pourra être remplacé par un exposé): 40%

Un travail écrit: 50%

Participation: 10%

FREN 364 - Littérature du 18e siècle 1 : la Régence litéraire

Prof. Frédéric Charbonneau

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun.

Contenu

Introduction à la littérature du XVIIIe siècle français dans ses rapports avec le mouvement « philosophique ». Nous nous intéresserons particulièrement à la Régence (1715-1723) qui suit la mort de Louis XIV, envisagée tour à tour sous l’angle des idées (libertinage dans l’entourage du Régent, influence de l’Angleterre, nouvelle importance des sciences, renouvellement des institutions politiques et économiques), de la sensibilité (gaieté), de l’esthétique (rococo), des formes (romans mémoires, théâtre de foire), des thèmes (le voyou, la ville), etc.

Notre corpus vise à donner de la production de l'époque une perception variée, qui sache prendre en compte les œuvres secondaires aussi bien que les classiques. Tout en nous attachant pour l'essentiel à l'analyse de romans, nous souhaitons montrer l'existence d'un continuum entre ces œuvres et celles qui, historiques ou critiques, ne relèvent pas de la fiction.

Formule pédagogique

Cours magistral, appuyé sur des explications de texte. Le professeur se charge d'établir les points de repère historiques, formels et thématiques.

Lectures obligatoires

MONTESQUIEU, Lettres persanes.

MARIVAUX, Surprise de l’amour.

PRÉVOST, Manon Lescaut.

VOLTAIRE, Lettres anglaises.

Un recueil de textes sera disponible au début de la session.

Évaluation

Examen de mi-session (25 %)

Examen final « formal » (40 %)

Travail écrit (35 %)

FREN 366 - Littérature de la Renaissance 1. Un siècle d’innovations littéraires

Prof. Diane Desrosiers

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun

Contenu

Ce cours propose un panorama de la littérature française du XVIe siècle à travers l’étude de quelques textes représentatifs des principaux courants et genres littéraires de la Renaissance. Nous nous proposons d’abord d’examiner, dans ses grandes lignes, le contexte politique, culturel et religieux de la première moitié du XVIe siècle. Puis, nous préciserons le contenu d’un certain nombre de concepts fréquemment utilisés : « Renaissance », « humanisme », « évangélisme », « Réforme ». Nous aborderons enfin l’analyse de quatre œuvres représentant, d’une part, la poésie ludique et satirique (Clément Marot) ainsi que la poésie amoureuse (Louise Labé) et, d’autre part, la prose narrative : la « nouvelle » (Marguerite de Navarre) et le « roman » (François Rabelais).

Formule pédagogique

Les cours prendront la forme d’exposés magistraux, ce qui n’exclut pas évidemment la participation des étudiants.

Lectures obligatoires

MAROT, Clément. « L’Enfer », dans Adolescence clémentine, Paris, Le Livre de poche, coll. «Les classiques de poche», 2005.

MARGUERITE DE NAVARRE. Le « Prologue », les nouvelles de la « Première journée » ainsi que les nouvelles 11, 32 et 67, dans l’Heptaméron, Simone de Reyff (éd.), Paris, Flammarion, 1982, coll. « GF », no 355, p. 39-131, 295-300, 458-461.

LABÉ, Louise. Œuvres complètes, François Rigolot (éd.), Paris, Flammarion, 1986, coll. « GF », no 413.

RABELAIS, François. Pantagruel, édition bilingue, Marie-Madeleine Fragonard (éd.), Paris, Pocket, 1998, coll. « Classiques », no 6204.

Évaluation

Présence et participation : 10%

Travaux écrits (2) : 90%

FREN 372 - Littérature québécoise 1 : Le récit bref

Prof. Jane EVERETT

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun.

Contenu

Étude du récit bref au Québec, depuis le XIXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Après avoir examiné l’évolution des pratiques, nous analyserons en plus de profondeur un certain nombre de textes représentatifs. Parmi les auteur·e·s à l’étude : Honoré Beaugrand, Blanche Lamontage, Michelle Le Normand, Clément Marchand, Jacques Ferron, Claire Martin, Gabrielle Roy, André Major, Gaëtan Brulotte, Monique Proulx, Élise Turcotte, Nadine Bismuth, Lise Tremblay, Suzanne Myre, Samuel Archibald, Aude.

Formule pédagogique

Cours magistral intégrant des discussions et des présentations étudiant·e·s. Travail sur les textes en classe.

Lectures obligatoires

FREN 372 – Littérature québécoise 1 : Le récit bref, recueil de textes disponible à la librairie de McGill (680, rue Sherbrooke Ouest).

TREMBLAY, Lise. La héronnière, Montréal, Leméac Éditeur, 2015 [2003]

Évaluation

À déterminer.

FREN 455 - Littérature médiévale 1

Prof. Isabelle Arseneau

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

Cours ouvert à tou-te-s les étudiant-e-s. Surtout à ceux et celles qui pensent ne pas aimer la littérature des vieux siècles…

Contenu

Littérature médiévale I cherche à faire découvrir quelques-uns des grands textes qui ont marqué l’émergence et l’affirmation de la littérature en langue française entre les XIe et XVe siècles. Ce cours, qui s’appuiera sur l’analyse détaillée de quelques œuvres médiévales incontournables (La Chanson de Roland, les romans de Tristan, Le Jeu de la Feuillée et les Poésies de François Villon) et d’un certain nombre d’« extraits choisis », poursuit un double objectif : permettre aux étudiants de fréquenter et de commenter un corpus représentatif des différentes formes sous lesquelles se sont manifestés, au Moyen Âge, les genres narratif, lyrique et dramatique et rendre compte de la spécificité des contextes historique, linguistique et matériel des textes à l’étude.

Formule pédagogique

Cours magistraux et discussions

Lectures obligatoires

1. La Chanson de Roland, édition et traduction de Jean Dufournet, Paris, Flammarion, coll. « GF », 1993.

2. Tristan et Yseut. Les poèmes français. La saga norroise (extraits), édition et traduction Philippe Walter, Paris, Librairie générale française / Le Livre de Poche, coll. « Lettres gothiques », 1989.

3. Adam de la Halle, Le Jeu de la Feuillée, édition et traduction de Jean Dufournet, Paris, Flammarion, coll. « GF », 1989.

4. François Villon, Poésies, édition et traduction de Jean Dufournet, Paris, Flammarion, coll. « GF », 1992.

Vous pouvez vous procurer ces ouvrages à la librairie Le Port de tête (262 Avenue du Mont-Royal Est, 514-678-9566)

Évaluation

Examen partiel 40 %

Travail long 50 %

Participation 10%

FREN 458 - Littérature du XVIIe siècle 2: Les origines curiales de la psychologie moderne

Prof. Normand Doiron

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

Cours ouvert à tous les étudiants.

Contenu

Étude de l'évolution des mœurs et des sensibilités du XVIe au XVIIe siècle : des manières de table, aux manières de se tenir, de s'habiller, de parler, de rêver, de concevoir le corps et la sexualité. Les travaux de Norbert Élias, sur la transformation d’une société de guerriers en société de cour, seront au centre de notre réflexion.

Disparition progressive de la violence publique, apparition de nouvelles contraintes psychologiques qui se lisent dans les traités de cour : du Livre du courtisan (Il Libro del cortegiano, 1528) de Baldassar Castiglione ; au traité de L'honnête homme (1637) de Nicolas Faret ; à L'esprit de cour (1666) de René Bary.

Il s’agit de dégager de l’ensemble des prescriptions morales qu’on trouve dans les traités, non seulement un code de comportement, auquel se conforme le courtisan, mais encore les mécanismes psychiques qui gouvernent la conscience de l’intérieur. Car la morale de cour fut le creuset où s'est élaborée la psychologie de l'homme moderne. Elle fut l'école où les individus apprirent à contrôler leurs pulsions.

Il s’agit en fait d’un cours de psychologie historique. Nous parcourrons le chemin qui va des traités de morale de l’époque classique, aux traités de Freud sur la psychanalyse ; des bienséances, aux profondeurs de la psyché.

Formule pédagogique

Cours magistral, forte incitation à la participation.

Lectures obligatoires

Cahier de cours, disponible en début de trimestre au Bookshop.

Évaluation

10 % Présentation (1 page) du travail écrit.

20 % Bref exposé (8-10 min.) portant sur l’un des textes au programme.

30 % Examen écrit, en classe, sur l'ensemble de la matière.

40% Travail écrit, portant sur le même sujet que l’exposé (8-10 pages).

FREN 480 - Littérature québécoise contemporaine : poésie du XXIème siècle

Prof. Laurance Ouellet Tremblay

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun

Contenu

Depuis le tournant des années 2000, la poésie québécoise est animée d’une force vive indéniable dont ont témoigné et témoignent encore la mise sur pied et l’essor de nombreuses maisons d’édition indépendantes qui font la part belle aux poètes (L’Écrou, Le Quartanier, La Peuplade, Mémoire d’encrier, Rodrigol, Le Lézard amoureux, La Tournure), sans oublier celles qui, depuis plusieurs décennies, leur assurent un lieu de publication (Les Herbes Rouges, L’Hexagone, Le Noroît). Forte d’une production annuelle constante et diversifiée, la poésie québécoise du XXIème siècle trouve également ses lieux d’expression dans les soirées de micro-ouvert (Bistro de Paris), les festivals (Trois-Rivières, Dans ta tête, FIL) et les revues littéraires professionnelles (Estuaire, Exit, Mœbius) et étudiantes (Le Pied, Lieu commun, Main blanche).

Ce cours se propose de faire un survol et une analyse de la production poétique québécoise contemporaine ainsi que de ses lieux d’expression afin de cerner quels sont ses topos privilégiés (rapport à la féminité, à la modernité, au capitalisme, aux origines/à l’identité, à la marginalité, au quotidien) et les spécificités des voix qui la composent. Il sera question d’examiner ce qui est propre et singulier à cette communauté dont l’organicité s’exprime autant à travers les livres publiés et les revues littéraires, que les zines et les événements de lectures publiques. Que ce soit à travers la lecture d’extraits de recueils choisis, de textes théoriques ou de textes d’opinion, nous essaierons mettre en lumière les caractéristiques de cette communauté littéraire et des tensions qui la parcourent, et qui témoignent de sa vitalité.

Formule pédagogique

Cours magistraux et exposés oraux

Lectures obligatoires

1) Textes théoriques remis par la professeure

2) Extraits de recueils de poésie remis par la professeure

3) Un recueil choisi par l’étudiant.e et qui fera l’objet de son exposé oral

Évaluation

- Participation au cours (lecture des textes obligatoire, commentaires sur ceux-ci). 15%

- Écriture d’un article Wikipédia sur une réalité reliée à la scène poétique québécoise contemporaine (portrait d’un.e poète, d’une maison d’édition, d’un festival, etc.) 25%

- Exposé oral sur un recueil choisi par l’étudiant.e 20%

 - Préface à la réédition fictive du recueil choisi par l’édutiant.e (7 à 8 pages, double interligne) 40%

FREN 482 - Littérature du XIXe siècle 2 : Le premier Verlaine

Prof. Arnaud BERNADET

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun préalable

Contenu

En quête de modernité, Verlaine (1844-1896) démontre dès la parution de son premier recueil, Poèmes saturniens (1866), placé sous le patronage de Baudelaire et des Fleurs du Mal, un sens aigu de l’innovation et de l’expérimentation. Figure respectée du Parnasse contemporain, et partisan de l’autonomie de l’art, dont il livre une interprétation très personnelle, il se détache rapidement dans Fêtes galantes (1869) des modèles romantiques qui dominent encore le champ de la création. Avec Les Amies (1867), il explore encore les marges de la poésie, sous l’angle de l’érotisme et spécialement de l’homosexualité. En 1874, grâce à Romances sans paroles, écrit à l’époque de sa rencontre avec Rimbaud, Verlaine jette les fondements d’une nouvelle poétique dont se nourrira pour partie le symbolisme dix ans plus tard. Mais le premier Verlaine, c’est aussi une écriture résolument engagée, qui se place dans le champ républicain, favorable au socialisme révolutionnaire et à la Commune de Paris en 1871. Ainsi, à rebours de l’image fade qu’a longtemps retenue la tradition, celle du chantre élégiaque, aux accents mélancoliques et pathétiques, le cours s’attachera à éclairer l’articulation fondamentale qui unit dans l’œuvre l’artistique et le politique.

Formule pédagogique

Cours magistraux. Exposés oraux. Tests écrits.

Lectures obligatoires

Paul Verlaine, Poèmes saturniens ; Les Amies ; Fêtes galantes ; La Bonne Chanson [Recueils de jeunesse], édition de N. Wanlin, Paris, Garnier-Flammarion, 2018.

Paul Verlaine, Romances sans paroles, édition d’A. Bernadet, Paris, Garnier-Flammarion, 2018.

Évaluation

Présence et participation : 10 %

Présentation orale : 15 %

Tests écrits : 10 % et 20 %

Dossier maison : 45 %

FREN 485 - Littérature française contemporaine (représentations de l’atypisme en littérature jeunesse)

Prof. Audrey Coussy

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun.

Contenu

Depuis les années 90, la littérature d’enfance et de jeunesse francophone fait une place de plus en plus importante à la diversité existant au sein de la société. Inspirée par un courant provenant de l’édition dans le monde anglophone (Judy Blume, Melvin Burgess), elle met en scène des personnages d’abord définis par leur altérité, leur différence. Nous interrogerons la norme en lien avec l’atypisme : qu’est-ce qu’être « hors-normes », voire inclassable ? Cette altérité est-elle perçue positivement ou négativement ? Dans une littérature qui tend à caractériser fortement ses personnages, n’y a-t-il pas un risque de tomber dans le cliché, le stéréotype ? Nous aborderons notamment les questions de discrimination, de genre, de handicap et de neuroatypisme dans des albums et romans relevant du courant réaliste ainsi que des littératures de l’imaginaire (fantasy, fantastique, etc.).

Formule pédagogique

Cours magistraux, analyse de textes théoriques et d’œuvres littéraires, discussions, exposés des étudiant.e.s.

Lectures obligatoires

Les textes à lire seront disponibles en ligne sur MyCourses.

Parmi les auteurs et autrices au programme : Catherine Fradier, Elise Gravel, Laura Nsafou, Marie-Aude Murail.

Parmi les théoricien.ne.s au programme : Virginie Douglas, Jean-Jacques Lecercle, Françoise Lepage, Isabelle Nières-Chevrel, Paul Ricœur.

Évaluation

Exposé oral : 20 %

Travail écrit de mi-session : 35 %

Travail écrit final : 45 %

FREN 498 - Questions de littérature 3 : littérature et psychanalyse

Prof Laurance Ouellet Tremblay

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun

Contenu

Ce cours cherchera à mettre en lumière les liens qu’entretiennent la littérature et la psychanalyse à travers la mise en relation de textes littéraires et théoriques (Freud, Lacan, Kristeva, Leguil). Depuis la découverte freudienne de l’inconscient et sa mise en relation avec la linguistique moderne effectuée par Lacan, une attention particulière est portée par la théorie psychanalytique non seulement à ce que dit le sujet – la teneur de son discours – , mais également à la manière dont il le dit – dont il se raconte – ramenant ainsi au premier plan de la pensée la part de vérité et de savoir que recèle la poétique de toute parole, et de toute œuvre littéraire.

En ce sens, nous verrons que la théorie psychanalytique, loin de vouloir déchiffrer la psyché ou les névroses du personnage (ou, pire encore, de l’auteur!), permet plutôt d’examiner la manière dont fonctionnent la poétique de certains textes littéraires (effets d’ellipse, de réminiscence ou de répétition) afin de voir en quoi en quoi leur interprétation nous permet de réfléchir à la manière dont le langage affecte et structure la psyché du sujet humain.

Formule pédagogique

Séances magistrales auxquelles les étudiant.e.s seront fortement encourage.e.s à participer à travers leurs commentaires des textes à l’étude.

Lectures obligatoires

À déterminer

Évaluation

1) Examen de mi-session de type « take home » (35%)

2) Problématique du travail final et courte bibliographie commentée (15%)

3) Participation en clase (10%)

4) Travail final (7 à 9 pages, double interligne) (40%)

Langue française

FREN 245 - Grammaire normative : Syntaxe avancée

Prof. Normand Doiron

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun préalable.

AUTORISATION départementale requise: contacter la direction des Études de 1er cycle.

Contenu

Ce cours ne porte pas sur la grammaire d’usage. Ce cours porte sur la syntaxe, il est technique et pratique. La syntaxe étudie les fondements logiques de la langue, elle permet de mieux comprendre les grands auteurs et de mieux écrire. Tout le vocabulaire, depuis les notions les plus élémentaires, sera clairement défini.

Notre travail comportera deux parties : 1- syntaxe des propositions (nominale, relative, etc.) dans la phrase complexe ; 2- syntaxe des modes (indicatifs, subjonctifs, etc.), puisque les modes dépendent en grande partie des constructions. Beaucoup d’analyse syntaxique donc, suivant une méthode logique : cause, conséquence, but, concession, etc. Nous commencerons par les propositions ayant un verbe conjugué (Avant qu’il parte…), nous reviendrons ensuite sur les propositions infinitives (Avant de partir…) et les propositions participiales (Parti depuis longtemps…).

Ce type de travail permet à l’étudiant d’une part de mieux comprendre ce qu’il lit, d’autre part de mieux formuler ce qu’il pense. L’étude de la syntaxe entraîne un progrès rapide de la correction et de la qualité de l’écriture. S’ajouteront quelques notions de grammaire historique.

Formule pédagogique

Cours magistral, avec de nombreux exercices.

Lectures obligatoires

Un cahier de cours (Course Pack) disponible au Bookstore de l’Université.

Lecture conseillée : Grevisse, Maurice, Précis de grammaire française, Paris-Gembloux, Éditions Duculot (peu importe l’année d’édition).

Évaluation

Nombreux exercices, en classe ou à la maison, en évaluation continue : 20 %

Premier examen de synthèse : 40 %

Deuxième examen de synthèse : 40%

FREN 313 - Langage et littérature : l’écriture inclusive

Prof. Catherine Leclerc

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun préalable, aucune restriction, aucun cours conjoint.

Contenu

Analyse critique des théories du langage en les mettant à l'épreuve des textes littéraires; réflexion sur le statut de la langue littéraire, en liant l'évolution du français aux représentations qu'en donnent les écrivains.

L’écriture inclusive, c’est-à-dire une écriture faisant usage de stratégies rédactionnelles non sexistes, voire « dégenrées », fait présentement l’objet de vifs débats dans toute la francophonie. Dans ce contexte, ce cours s’intéressera à la notion de genre sexuel dans la langue. On y apprendra d’où vient l’idée que le masculin doive l’emporter sur le féminin. On y étudiera diverses propositions lexicales et grammaticales, normatives ou non, visant à mettre en question cet état de la langue. Enfin, en se concentrant sur les stratégies d’écriture qu’ils mettent en œuvre à ces fins, on se penchera sur certains textes littéraires contemporains qui combattent le sexisme dans la langue, la binarité des genres, ou encore qui brouillent la notion d’assignation genrée.

Formule pédagogique

Cour magistraux, analyse de textes, exercices et discussions

 

Évaluation

· Exercices à faire à la maison 20 %

· Exercices à faire en classe (tests) 30 %

· Compte rendu critique d’un texte théorique ou analyse d’un texte littéraire 40 %

· Participation 10 %

FREN 336 - Histoire de la langue française

Prof. Isabelle Arseneau

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun

Contenu

Ce cours propose de retracer les grands temps du français, de ses origines jusqu’à nos jours. Nous y étudierons conjointement ses évolutions internes (prononciation, morphologie, syntaxe, etc.) et les moments décisifs de son histoire externe, c'est-à-dire les principaux événements (politiques, démographiques, culturels, etc.) qui ont façonné son développement et modifié la perception qu’en ont ses locuteurs et locutrices. Le cours s’ancrera tout particulièrement dans l’histoire culturelle, à travers la lecture d’extraits d’œuvres qui illustrent divers états du français, mais aussi par l’étude de textes qui interrogent le statut de la langue. Il débordera l’espace européen pour s’ouvrir aux différents espaces de la francophonie.

Formule pédagogique

Cours magistraux et discussions

Lectures obligatoires

1. Francis Gingras, Miroir du français. Éléments pour une histoire culturelle de la langue française, Montréal, PUM, 2014.

2. Extraits déposés dans le portail MyCourses

Évaluation

Tests écrits : 60%

Examen final : 40%

FREN 356 - Grammaire du texte littéraire

Prof. Arnaud Bernadet

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

Autorisation départementale requise.

Contenu

Ce cours a pour objectif d’améliorer la connaissance grammaticale de la langue française, en vue d’une meilleure compréhension des textes littéraires. On considérera d’abord le domaine de la morphosyntaxe, en familiarisant l’étudiant avec l’approche fonctionnelle et distributionnelle de la phrase et l’usage du raisonnement grammatical fondé sur des « manipulations » ou des « tests ». Sous l’espèce d’exercices oraux ou écrits, on s’attachera ainsi à l’étude approfondie de quelques problématiques majeures (« les déterminants », « la fonction sujet » « la subordination » ou encore « temps et aspect »). On prendra en compte pour finir l’intégration de la séquence phrastique dans le texte, en prenant appui sur une approche communicative et pragmatique (cohésion thématique, rôle des anaphores, emploi des connecteurs, etc.)

Formule pédagogique

Cours magistraux ; exercices oraux et écrits.

Lectures obligatoires

Le corpus étudié sera fourni sous la forme d’un recueil de textes (« Course Pack ») disponible à la librairie de McGill.

Évaluation

· Présence et participation 10 %

· Tests oraux et écrits en classe 10 % + 15 % + 20 %

· Travail pratique écrit (questions sur corpus) 45 %

 

Pratiques littéraires 

Traduction

FREN 239 - Stylistique comparée

Automne - Ce cours est offert cette année par l’École d’éducation permanente, sous le sigle CCTR 219 — Fundamentals of Comparative Stylistics and Writing (French).

Test de classement obligatoire (ARTS 155: sans rendez-vous, pendant les heures d'ouverture). Priorité accordée aux étudiants du DLTC.

FREN 244 - Traduction générale

Automne - Ce cours est offert cette année par l’École d’éducation permanente, sous le sigle CCTR 225— Introduction to Translation (English to French).

Test de classement obligatoire (ARTS 155: sans rendez-vous, pendant les heures d'ouverture). Priorité accordée aux étudiants du DLTC.

FREN 320 - Traduire, écrire, expérimenter (littérature et folie)

Prof. Audrey Coussy

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

Autorisation départementale requise. Ce cours est ouvert aux étudiant.e.s de toute orientation (critique, création, traduction).

Contenu

Production de textes littéraires par le biais d'exercices liés aussi bien à la traduction qu'à des explorations diverses (détournements, pastiches, écriture à contraintes, etc.).

Ce cours explorera la notion de folie dans les littératures anglophone et francophone. Comment la folie s’illustre-t-elle dans le récit et dans le travail d’écriture ? Comment traduire ces œuvres qui invitent à la remise en question de l’ordre établi et de la logique ? Comme le note Gérard Dessons, « la question de l’œuvre folle devient finalement la question de l’œuvre affolante » ; elle déstabilise, intrigue, inquiète. C’est en cela qu’elle rejoint la pratique traductive, dont le rôle est notamment de venir inquiéter le langage (Bonnefoy). Les ateliers de traduction permettront aux étudiant.e.s d’expérimenter avec l’écriture de la folie ; les lectures et analyses de textes théoriques et de textes littéraires (anglophones et francophones) viendront guider cette pratique et affiner une pensée critique individuelle et collective.

Formule pédagogique

Ateliers de traduction, analyse de textes théoriques et d’œuvres littéraires anglophones et francophones, discussions.

Lectures obligatoires

Les textes à lire seront disponibles en ligne sur MyCourses.

Parmi les auteurs et autrices au programme : Antonin Artaud, Charles Bukowski, Shirley Jackson, Ken Kesey, Stephen King, H.P. Lovecraft, Victoria Mas, Guy de Maupassant, John Thomas Perceval, Elise Turcotte.

Parmi les théoricien.ne.s au programme : Antoine Berman, Yves Bonnefoy, Philippe Brenot, Gérard Dessons, Barbara Folkart, Michel Foucault, Henri Meschonnic, Anaëlle Touboul.

Évaluation

Traductions : 35 % (15 % + 20 %)

Commentaire de texte : 20 %

Travail écrit final : 45 %

FREN 324 - Traduction littéraire 1 : littérature expérimentale

Prof. Catherine Leclerc

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

Autorisation départementale requise.

Contenu

Problèmes pratiques que pose la transposition en français de qualité d'un texte originellement rédigé en anglais littéraire.

Ce cours abordera la traduction, de l’anglais au français, de textes littéraires expérimentaux. Ces textes axés sur le renouvellement des formes littéraires plutôt que sur leur reproduction sont réputés difficiles à traduire. Le cours offrira un aperçu comparatif de divers types d’expérimentation littéraire, par exemple l’hétérolinguisme, l’ambiguïté de genre littéraire ou sexuel, ou encore l’écriture à contrainte. L’étude approfondie de certains de ces textes nous permettra d’apprendre à respecter les défis formels qu’ils se donnent. L’étude de leurs traductions existantes, lorsqu’elles existent, nous donnera l’occasion d’observer le travail de négociation auquel les traductrices et traducteurs doivent s’adonner afin d’assurer le passage de tels textes vers la langue et la culture d’arrivée. Au terme d’une telle démarche, les étudiant·es seront en mesure de traduire de courts textes littéraires expérimentaux en réfléchissant aux conséquences de leurs choix de traduction, et seront à même de justifier ces choix.

Formule pédagogique

Cours magistraux, ateliers de traduction, analyse de textes originaux et de traductions, correction des traductions préparées par les étudiant·es, discussion.

Lectures obligatoires

Les textes à lire et ceux à traduire seront rendus disponibles dans myCourses.

Évaluation

♦ Exercices : traduction d’extraits de textes littéraires : 20 %

♦ Analyse de traduction (par écrit ou en exposé) : 20 %

♦ Projet de traduction (20 %) et traduction finale (30 %) : 50 %

♦ Projet de traduction (20 %) et traduction finale (30 %) : 50 %

♦ Participation : 10 %

FREN 341 - Traduction et recherche 1 : Registres de langue de l’anglais au français

Prof. Catherine Leclerc

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Autorisation départementale requise.

Contenu

Cours à contenu variable. Pratique de la traduction à partir de certaines questions relevant de la traductologie.

Ce cours s’intéressera à la traduction des registres de langue de l’anglais au français, en apportant une attention particulière à la langue familière. Il se penchera sur les usages différentiels des registres de langue en français et en anglais, de même que sur les stratégies envisageables pour traduire vers le français divers types de textes de langue anglaise faisant usage d’une variété de registres linguistiques. Enfin, il invitera à une réflexion sur les effets des choix opérés.

Formule pédagogique

Cours magistraux pour la matière théorique; exercices en classe et à la maison; ateliers et discussions en classe, traductions commentées.

Lectures obligatoires

Les textes à lire et les exercices à faire en préparation des cours, de même que les textes à traduire à la maison, seront rendus disponibles dans myCourses.

Évaluation

· Trois traductions à faire à la maison (15 % chacune pour les deux premières et 20 % pour la troisième) : 50 %

· Deux tests en classe (15 % chacun) : 30 %.

· Projet de traduction : 10 %

· Participation : 10 %.

FREN 346 - Traduction avancée

Hiver - Ce cours est offert cette année par l’École d’éducation permanente, sous le sigle CCTR 325. - Semi-Specialized Translation (English to French).

Test de classement obligatoire (ARTS 155: sans rendez-vous, pendant les heures d'ouverture). Priorité accordée aux étudiants du DLTC.

FREN 394 - Théories de la traduction (créativité et équivalence)

Prof. Audrey Coussy

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun.

Contenu

Étude de certaines théories de la traduction. Étude des liens entre la théorie et la pratique.

Ce cours abordera une partie des grands courants théoriques en traductologie afin de développer et préciser une réflexion, personnelle et collective, autour de la traduction en tant que pratique et domaine de recherche. Nous nous intéresserons plus précisément à la créativité et à l’équivalence, notions récurrentes dans les discussions sur le travail traductif. De quelle(s) liberté(s) disposent les traducteurs et traductrices ? Quels sont les effets de leurs choix traductifs sur l’œuvre, la langue et la culture d’arrivée ? Nous interrogerons notamment la question de la fidélité en traduction, à l’instar d’Henri Meschonnic : fidélité à qui, à quoi ?

Formule pédagogique

Cours magistraux, analyse de textes critiques et littéraires, discussions, exposés des étudiant.e.s.

Lectures obligatoires

Les textes à lire seront disponibles en ligne sur MyCourses.

Parmi les théoricien.ne.s au programme : Susan Bassnett, Annie Brisset, Antoine Berman, Barbara Folkart, Lance Hewson, Jean-René Ladmiral, Eugene Nida, Henri Meschonnic, Paul Ricœur, Lawrence Venuti, Marie Vrinat-Nikolov.

Évaluation

Devoir de mi-session : 30 %

Exposé : 20 %

Travail écrit final : 50%

FREN 441 - Traduction français-anglais

Prof. Jane EVERETT

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

FREN 244 – Traduction générale ou permission de la professeure. Mot de passe requis. Effectifs contingentés.

Contenu

Traduction de textes généraux du français vers l'anglais.

Le but du cours est de mieux familiariser les étudiant·e·s avec l'anglais par la pratique constante de la langue. Il ne s'agit ni d'une révision systématique de la grammaire anglaise, ni d'une présentation des techniques de base de la traduction (que les étudiant·e·s auront déjà apprises dans les cours antérieurs), mais de l'étude de certains problèmes précis que pose la transposition du français en anglais.

1) Étude de quelques vocabulaires spécialises; l'analyse textuelle et contextuelle (la hiérarchie des contraintes); les caractéristiques grammaticales, lexicales, stylistiques et rhétoriques de différents types de textes (ex. : reportage journalistique, article de fond, affiche publicitaire, communiqué de presse, publication gouvernementale, mode d'emploi, etc.); les niveaux de langue et la compensation stylistique;

2) pratique du résumé et de la révision du texte traduit;

3) révision des principales conventions formelles de l'anglais écrit : l'emploi de la majuscule; la ponctuation; les formules et les conventions épistolaires; les conventions de l’écriture inclusive;

4) renforcement de la langue anglaise normative à travers l'étude de quelques points de grammaire et de syntaxe importants : l'emploi de l'article et des déictiques; le nombre; l'emploi des prépositions; l'emploi de l'infinitif et du gérondif; les temps verbaux et l'expression de la durée, de la fréquence, etc. (comprend l'étude des aspects des verbes anglais); les auxiliaires modaux; la concordance des temps; la sémantique et la traduction des « phrasal verbs ».

Formule pédagogique

Le travail en classe se fera à l'aide de traductions commentées, d’exposés oraux présentés par les étudiant·e·s et d’exercices de grammaire et de stylistique anglaise et comparée.

Lectures obligatoires

FREN 441 – Traduction français-anglais, recueil de textes disponible à la librairie de McGill (680, rue Sherbrooke Ouest).

Évaluation

Participation : 5 %

Traduction en classe : 15 %

Exposé oral : 20 %

Travaux pratiques (5) : 60 %

Création

FREN 240 - Atelier d’écriture poétique

Prof. Ollivier Dyens

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun

Contenu

Cours-atelier qui permettra aux étudiant-e-s d’aborder, d’analyser, de comprendre et de pratiquer le processus de création littéraire en poésie. Ce cours-atelier permettra aux étudiant-e-s de mieux saisir les mécanismes et les concepts à la fois de la création en générale et de la création poétique. Par la pratique (exercices techniques, rédactions de textes, critiques en classe) l’étudiant-e sera amené-e à préciser et à peaufiner son mode de création, son rapport aux genres et aux styles.

Formule pédagogique

· Ateliers

· Critiques

· Exercices

· Lectures

· Commentaires

Lectures obligatoires

· Course pack

Évaluation

1. Textes finaux: 45%

2. Portfolio : 45%

3. Présence en classe: 10%
a. -2% de la note finale par absence (maximum de -10%)

FREN 340 - Atelier d’écriture narrative. Écrire avec les autres arts : la contrainte comme moteur

Prof. Laurance Ouellet Tremblay

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun

Contenu

Cet atelier vise à initier les étudiant.e.s à l’écriture narrative par la production de plusieurs textes courts (une à deux pages), ce qui les mènera à peaufiner le grain de leur voix à travers l’expérimentation de diverses contraintes provenant de la confrontation à d’autres matériaux de création. À partir d’exposés portant sur diverses formes d’art (peinture, sculpture, musique jazz, haute couture), les étudiant.e.s auront à répondre à ces autres formes d’expression artistique à travers leur prose. L’idée ici ne consistera pas à « raconter l’autre art », mais bien à examiner la manière dont les divers matériaux de composition dont ils sont les représentants (son, matière, couleur, textile) viennent influencer, contaminer l’écriture littéraire.

L’atelier comportera différents aspects : exposés magistraux ; retours critiques sur les textes des pairs ; rédaction, tout au long de la session, de textes courts ayant pour but d’offrir aux étudiant.e.s divers terrains où déployer leur énergie créatrice.

Formule pédagogique

Séances magistrales, séances d’atelier, exercices d’écriture in situ.

Lectures obligatoires

Textes de création remis par les pairs

Extraits de textes littéraires et théoriques remis par la professeure

Évaluation

1) Quatre textes courts (1 à 2 pages) : (4 X10%) 40%

2) Première réécriture d’un texte court : 15%

3) Participation à l’atelier (présentations et commentaires) : 20%

4) Réécriture finale de deux textes courts : 25%

FREN 420 - Enjeux de l’écriture littéraire (écrire au 21e siècle : technologie, réalité virtuelle et intelligence artificielle)

Prof. Ollivier Dyens

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun

Contenu

Qu’est-ce que l’écriture aujourd’hui dans un monde dématérialisé, là où les technologies posent la question de l’auteur, de l’intention, et de la réception ? Qu’est-ce que l’écriture aujourd’hui dans un univers où l’œuvre peut être immersive, impermanente, tactile ou même créée par des technologies ? Ce séminaire-atelier proposera aux étudiants de réfléchir à ces questions tout en créant des textes littéraires sur des plateformes nouvelles (twitter, réalité virtuelle, blogs, intelligence artificielle, etc.)

Formule pédagogique

Cours magistraux, travail individuel, projets de groupe, présentations orales

Lectures obligatoires

· Course Pack. Les étudiant-e-s devront choisir 2-3 livres à explorer

Évaluation

Travail individuel: 25%

Travail de groupe: 25%

Présentation orale: 25%

Présence en classe: 10%

Devoirs hebdomadaires: 15%

Édition 

FREN 377 - Pratiques de l’édition littéraire

Prof. Frédéric Charbonneau

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Aucun

Contenu

Initiation aux techniques et aux règles de l'édition de textes littéraires, envisagée dans sa dimension intellectuelle, hors de toute considération proprement commerciale.

Le cours comportera une introduction à l’histoire de l’édition ainsi qu’une initiation à la théorie et à la pratique actuelle de l’édition savante, notamment critique et génétique. On y abordera entre autres l’usage des manuscrits, les normes de l’établissement des textes, l’apparat critique, l’annotation, la présentation, la constitution de glossaire, de dossiers, etc., en utilisant des œuvres de formes et d’époques diverses.

Formule pédagogique

Alternance de cours magistraux et d’exercices en classe.

Lectures obligatoires

Laufer, Roger. Introduction à la textologie, Paris, Larousse, 1972.

Un recueil de textes sera disponible au début de la session.

Évaluation

Examen de mi-session : 20%

Travaux (2) : 20% chacun

Travail final : 35%

Présence aux conférences : 5%

Autres cours 

FREN 201 - Le français littéraire (français langue seconde)

Chargé.e de cours : à venir

Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Avoir réussi FRSL 445, FRSL 446, FRSL 449, FRSL 455 ou FREN 203 ou passer un test de classement (ARTS 155, pendant les heures d’ouverture).

Contenu

Dans la continuité des cours FRSL 449 (« Le français des media ») et FRSL455 (« Grammaire et création ») offerts par le Centre d’enseignement du français, ce cours est destiné aux étudiantEs de français la langue seconde qui souhaitent perfectionner leur expression écrite. L’objectif de ce cours est de réviser et d’approfondir les compétences lexicales et syntaxiques par la lecture d’un corpus de textes littéraires divers et la rédaction de courts textes d’invention. L’apprentissage des particularités de la « langue littéraire » permettra aux étudiantEs de se familiariser avec l’histoire et les cultures françaises et francophones.

Formule pédagogique

Cours magistraux, analyses de textes, discussions, exercices en classe et à la maison, exposés.

Lectures obligatoires

  • Darrieussecq, Marie. Notre vie dans les forêts, Paris, Gallimard, coll. « Folio », 2019, 160 p.
  • Textes sur MyCourses.

Évaluation

  • Tests en classe (2 x 15 %) : 30 %
  • Compositions à la maison (6 x 5 %) : 30 %
  • Travail final : 30 %
  • Participation en classe : 10 %

FREN 203 - Analyse de textes (français langue seconde)

Chargé.e de cours : à venir

Automne

Préalables, restrictions et cours conjoints

Avoir réussi FRSL 445, FRSL 446, FRSL 449, FRSL 455 ou FREN 201 ou passer un test de classement (ARTS 155, pendant les heures d’ouverture).

Contenu

Le cours de Composition 1 est conçu comme : (1) un parcours d’initiation, balisé thématiquement et contextuellement, à la littérature francophone ; (2) une introduction aux méthodes de l’analyse de textes et de l’argumentation pro et contra par la fréquentation de textes francophones (littérature, sciences humaines) ; (3) une occasion de perfectionner ses connaissances de grammaire. L’objectif pour l’étudiant.e sera de renforcer sa maîtrise de l’expression à l’écrit et d’acquérir des ressources linguistiques nécessaires au déploiement d’une argumentation. Le cours s’appuiera chaque semaine sur un extrait de texte littéraire ou théorique en lien avec la littérature ; on s’efforcera d’aborder des genres variés (poésie, théâtre, roman, essai…) ainsi que de donner un aperçu de la littérature couvrant une ample période, du XVIème siècle (Louise Labé), au XXIème siècle (Louis Aragon), en passant par des auteurs de la tradition littéraire comme Guy de Maupassant et Jean Racine, ou des auteurs de sciences humaines comme Pierre Bourdieu et Marc Bloch. La pédagogie du cours repose sur le contact direct de l’étudiant.e avec la langue écrite. Le cours sera l’occasion pour l’étudiant.e de s’exercer à l’écrit et à l’oral, grâce aux exercices en classe et aux compositions, dont le thème sera en lien avec le travail fait en classe.

 

Formule pédagogique

Cours magistraux, analyses de textes, discussions, exercices en classe et à la maison, exposés.

Lectures obligatoires

À déterminer.

 

Évaluation

À déterminer.

FREN 550 et FREN 551 - Lectures guidées I et II

Automne et Hiver

Préalables, restrictions et cours conjoints

Lectures personnelles ayant pour but de permettre à l'étudiant de combler une lacune ou de satisfaire un intérêt personnel. Admission sur autorisation spéciale.

FREN 599 - Stage en milieu de travail

Automne et Hiver - Le Stage en milieu de travail est réservé aux étudiants à temps complet inscrits en troisième année d'études (U3) dans l'un des programmes de Spécialisation ou de Concentration majeure du Département. La moyenne cumulative de l'étudiant doit être de 3,3/4 (B+) pour ses cours du programme. 

Contenu

Activité visant à offrir aux étudiants la possibilité d'acquérir une expérience pratique en effectuant un stage, rémunéré ou non, dans une institution ou une entreprise.

Formule pédagogique

Stage en milieu de travail.

Exigences

a) Le stage doit correspondre à 150 heures de travail, réparties sur un trimestre (12 semaines);

b) L'étudiant doit faire la preuve, en soumettant son "Projet de stage" (voir Documents), que le travail qu'il compte accomplir a un lien direct avec ses études et l'aide à parfaire sa formation;

c) Pour obtenir ses crédits, l'étudiant stagiaire doit présenter un "Rapport de stage" qui doit ensuite être approuvé par un professeur du département.

Fonctionnement

a) C'est à l'étudiant lui-même que revient la responsabilité d'organiser son stage et d'obtenir l'accord de l'institution ou de l'entreprise qui l'accueillera et qui lui attribuera un superviseur.

b) Une fois cet accord obtenu, l'étudiant prépare un "Projet de stage" (maximum: 5 pages à double interligne) où sont précisés:

1. Les modalités du stage prévu (lieu, durée, nature du travail, nom et qualités du superviseur, etc.);

2. L'apport escompté du stage à la formation universitaire de l'étudiant;

3. La nature du travail écrit de recherche ou de réflexion que l'étudiant compte préparer pendant son stage;

Ce document doit porter la signature et les commentaires de la personne qui agira comme superviseur de l'étudiant stagiaire.

c) Vers la fin du trimestre universitaire précédant le début du stage, l'étudiant soumet son "Projet de stage" à la Direction des études de 1er cycle.

d) C'est seulement après que le "Projet de stage" a été approuvé par la Direction des études de 1er cycle, que l'étudiant peut entreprendre son stage comme prévu.

e) Au plus tard un mois après la fin du stage, l'étudiant soumet au professeur du Département qui supervise son stage un rapport comprenant deux grandes parties:

1. Le compte rendu détaillé de ses activités pendant le stage (maximum: 5 pages à double interligne), compte rendu qui doit porter la signature et les commentaires de son superviseur;

2. Un travail écrit de recherche ou de réflexion de nature universitaire, d'une vingtaine de pages, portant sur une question reliée au stage.

Back to top