Arnaud Bernadet

Titre(s) académique(s): 

Professeur agrégé
 

Coordonnées
Adresse de courriel: 
arnaud.bernadet [at] mcgill.ca
Téléphone: 
514-398-4400 Ext 094957
Bureau: 
ARTS W130D
Biographie: 

Arnaud Bernadet est professeur au Département de langue et littérature françaises depuis 2010. Ancien élève de l'École Normale Supérieure (Fontenay/Saint-Cloud), titulaire de l'agrégation de lettres modernes, il a enseigné en France à l'Université Paris 8 (2000-2004) puis exercé comme maître de conférences à l’Université de Franche-Comté (2004-2010). Il est membre du groupe international de recherche Polart – poétique et politique de l’art. Sa thèse de doctorat était consacrée en 2003 à Paul Verlaine. Ses travaux portent sur la théorie du langage et la théorie de la littérature, spécialement sur la poésie et le théâtre des XIXe et XXe siècles. En lien avec la notion de voix et d’oralité, il travaille actuellement à établir une anthropologie littéraire de la manière dans les œuvres de la modernité.

Domaines :

·         Théorie du langage et théorie de la littérature

·         Poétique et théorie du langage

·         Poésie et théâtre (XIXe-XXIe siècles)

·         Philosophie, langue, écriture

Diplôme(s): 

Maîtrise (U. Paris 8 - Vincennes/Saint-Denis)
D.E.A. (U. Paris 8)
Doctorat (U. Paris 8)

Publications (sélection): 

 

 

 

 

Monographies

Poétique de Verlaine. « En sourdine, à ma manière », Paris, Classiques Garnier, coll. « Études romantiques et dix-neuviémistes », 2014, 1277 p. 

L'exil et l'utopie. Politiques de Verlaine, Saint-Étienne, Publications de l'Université de Saint-Étienne, coll. « Le XIXe siècle en représentation(s) », 2007, 256 p.

Commentaire de « Fêtes galantes », « Romances sans paroles » précédé de « Poèmes saturniens », Paris, Gallimard, coll. Foliothèque, 2007, 268 p.

Numéros de revues et ouvrages collectifs

Arnaud Bernadet et Bertrand Degott (dir.), La Corde bouffonne. De Banville à Apollinaire. Études françaises, nº51-2, Presses de l’Université de Montréal, 2015, 164 p.

Arnaud Bernadet et Philippe Payen de la Garanderie (dir.). Traduire-écrire : cultures, poétiques, anthropologie, Lyon, ENS Éditions, coll. « Signes », 2014, 392 p. 

Arnaud Bernadet et Gérard Dessons (dir.), Une histoire de la manière, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2013.

Arnaud Bernadet (dir.), Rimbaud, l'invisible et l'inouï, Paris, Presses universitaires de France, 2009, 209 p.

Samuel Beckett et le théâtre de l’étranger : art, langues, façons, Coulisses, n° 37-38, co-dir. avec Claire Joubert, Presses universitaires de Franche-Comté, 2008, 140 p.

Arnaud Bernadet (dir.), Verlaine, première manière, Paris, Presses universitaires de France, 2007, 184 p.

« Le marivaudage »: corps, passion et politiqueCoulisse, no 34, dir. Arnaud Bernadet, Presses universitaires de Franche-Comté, 2006, 143 p.

Éditions critiques

Dossier Verlaine. «Tous comptes faits ». La souscription Coppée/Remacle (1892-1893). 48 documents inédits, Histoires littéraires, vol. XVIII, nº69, en collaboration avec Olivier Roussel, Paris, Du Lérot, 2017, 106 p.

Verlaine, Paul. Romances sans paroles, édition et présentation par Arnaud Bernadet, Paris, Flammarion, coll. « GF », 2012, 250 p.

Sélection d'articles

« Peut-on mesurer le phrasé de Mounet-Sully? Du traité de diction à l’appareil enregistreur. », éd. Jean-Marc Larrue and Marie-Madeleine Mervant-Roux, Vers une histoire du son au théâtre (XIXe – XXe siècles), Paris, CNRS Éditions, 2016, p. 441-452.

« “Un air idiot à jouer” : aux marges de la poésie, la dramaturgie du mal dire » dans Jean-François Puff (dir.), Dire la poésie ?, Nantes, Éditions Cécile Defaut, 2015, p. 33-57.

« L’aporie lyrique du comique. Éléments de réflexion critique » dans Arnaud Bernadet et Bertrand Degott (dir.), La Corde bouffonne. De Banville à Apollinaire, Études françaises, n. 51-3., Presses universitaires de Montréal, 2015, p. 143-164.

« La contagion de l’écho : “L’obsession” de Charles Cros », Nineteenth-Century French Studies Journal, Fall-Winter 2014-2015, vol. 43.1-2, The University of Nebraska Press, p. 63-78.

« La force de traduire : langues, goûts, manières » dans A. Bernadet & P. Payen de la Garenderie (dir.), Traduire-écrire. Histoire, poétique(s), anthropologie, Lyon, ENS Éditions, coll. « Signes », 2014, p. 111-136.

« Du poncif : littérature et malédiction » dans P. Brissette et M.-P. Luneau (dir.), Deux siècles de malédictions littéraires : transformations, médiations et transferts d’un mythe, Presses universitaires de Liège, coll. « Situations », 2014, p. 99-109.

« L’anthropologie modale. Autour de Pierre Bourdieu : art(s), manière(s), goût(s) » in A. Bernadet & G. Dessons (dir.), Une histoire de la manière, La Licorne, Presses universitaires de Rennes, 2013, p. 199-238.

« Le Journal de l’invisible : L’Été 80 » in M. Snauwaert (dir.), Marguerite Duras : l’image critique,Dalhousie French Studies, vol. 95, Halifax, Nova Scotia, (summer 2011) 2012, p. 27-45.

« L’inconnaissance du littéraire. De l’indiscipline méthodologique à l’ethos critique », http://polartnet.free.fr, 2012, 11 p.

« L’appareil et l’imbroglio : La Voix humaine de Jean Cocteau » in Serge Linarès (dir.), Figures de la narration, Revue Lettres Modernes, Série Cocteau, 6, Caen, Minard, 2011, p. 79-102.

« Théorie de l’infini : linguistique et poétique de la phrase chez Benveniste », Actes du Séminaire transdisciplinaire de l’Université de Paris III – Sorbonne nouvelle, EA 1483 « Recherches sur le français contemporain » & EA 2290 « Systèmes linguistiques, énonciation et diversité », Frontières : du linguistique au sémiotique, Limoges, Éditions Lambert-Lucas, 2010, p. 177-191.

« Du style : anthropologie d’un lieu commun » in M. Macé (dir.), Du style !Critique, n° 752-753, Paris, Les Éditions de Minuit, 2010, p. 47-58.

« De l’autre côté du langage : typographie et utopie dans Les Géants de Le Clézio » in Jacques Dürrenmatt (dir.), Calligraphie/typographie, reprise des Actes du colloque international du Centre de linguistique et sémiotique de l’Université d’Urbino, organisé par Anne-Marie Christin & Jacques Dürrenmatt, Images du texte : de la calligraphie à l’imprimé. Pour une sémiotique de l’idéogramme, juillet 2005, Paris, Éditions L’Improviste, 2009, p. 255-270.

Victor Hugo, Hernani, Ruy Blas, Paris, Atlande, « Lettres XIXe siècle », en coll. avec Olivier Barra, Patrick Berthier, Sylvie Vielledent et Cécile Narjoux, 2008, p. 171-289. Rédaction des chapitres de langue française.

« “Sans queue ni tête” : Beckett ou le théâtre de l’incohérence » in Claire Joubert et Arnaud Bernadet (dir.), Beckett et le théâtre de l’étrangerCoulisses, n° 38, Presses universitaires de Franche-Comté, 2008, p. 79-100.

« De la critique au consensus : l’effet Antoine Compagnon » in Serge Martin & Jérôme Roger (dir.), La Critique, pour quoi faire ?Le Français aujourd’hui, n° 160, Paris, Armand Colin, 2008, p. 43-52.

« ”Notre langage visage”. Le poème et le corps chez Henri Meschonnic. (Et la terre coule) » in A. Chanéac (dir.), Le Poème MeschonnicFaire part, Le Cheylard, 2008, p. 77-88.

« “Écrire galamment” (Michel Serres) – D’un ton mondain aujourd’hui adopté en philosophie » in Bruno Curatolo & Jacques Poirier (dir.), Le Style des philosophes, Actes du colloque de l’Université de Bourgogne et de l’Université de Franche-Comté, 3-6 novembre 2005, Besançon, Éditions universitaires de Dijon & Presses universitaires de Franche-Comté, Cahiers de la MSH Nicolas Ledoux, 2007, p. 193-202.

« Pour une poétique de la manière », Critique, n° 706, Paris, Les Editions de Minuit, 2006, p. 255-270.

« La voix et la machine » in Serge Martin (dir.), Voix, oralité de l’écriture, Le Français d’aujourd’hui, n° 150, Paris, Armand Colin, 2005, p. 9-17.

« Philosophie, langue, valeur : poétique et rationalité », Polart – poétique et politique de l’art,http://polartnet.free.fr, 2005.

« Pour une rhétorique profonde » in Polart – poétique et politique de l’arthttp://polartnet.free.fr, 2004.

« L’Ininterrompu et l’indicible chez Bernard-Marie Koltès : La Nuit juste avant les forêts » in Éric Bordas (dir.), Le Rythme de la proseSEMEN, n° 16, Besançon, Presses universitaires Franc-Comtoises, 2003, p. 163-177. [mise en ligne à l’adresse suivante : http://semen.revues.org/sommaire667.html]

« L’historicité de l’auteur : une catégorie problématique », Nicole Jacques-Lefèvre (dir.), Une Histoire de la fonction-auteur est-elle possible ?, Actes du colloque de l’ENS Saint-Cloud, mai 2000, Saint-Etienne, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2001, p. 13-31.

Projets: 
  • Codirection de Revue Verlaine (Paris, Classiques Garnier) avec Bertrand Degott et Solenn Dupas (numéros 12, 13, 14, 15).
  • La phrase continuée. Variations sur un trope théorique (à paraître)
  • Direction de L’Utopie de l’art. Mélanges offerts à Gérard Dessons, Paris, Classiques Garnier (en collaboration avec Chloé Laplantine et Olivier Kachler).
  • Direction du Dictionnaire Verlaine, Paris, Classiques Garnier.
Directions de mémoires et de thèses: 

Joseph Boju, « Du journal au poème. La “manière mêlée” des Odes funambulesques et Nouvelles odes funambulesques de Théodore de Banville » (M.A.), 2017.

Gabrielle Beaulieu, « Intertextualité et littérarité dans les chansons de Georges Brassens » (M.A.), 2015.

Olivia Tapiero, « La théorie parasitée. Discours spéculatif et altérité littéraire chez J. L. Austin, Jacques Derrida et Michel Serres » (M.A.), 2015.

Félix-Antoine Marcoux, « Romanesque et innommable: analyse de Grand-mère Quéquette (2003), Demain je meurs (2007) et Les Enfances Chino (2013) de Christian Prigent » (M.A.), 2014.

Maxime Philippe, « La révolution physiologique d’Antonin Artaud: le théâtre comme thérapie » (PH.D.), 2014.

Pierre Huguet, « De L'Arrière pays à L'Heure présente: poétique de l'anamnèse chez Yves Bonnefoy » (M.A.), 2014.

Ruth Malka, « Fonction auteur et auteur-fiction chez André Gide » (M.A.), 2013.