Jonas-Sébastien Beaudry

Professeur adjoint

Nomination commune avec l’Institut des politiques sociales et de la santé de McGill

3690, rue Peel
Salle 109
Montréal, Québec
Canada, H3A 1W9

514-398-6634 [Bureau]
jonas-sebastien.beaudry [at] mcgill.ca (Courriel)

Jonas-Sébastien Beaudry


Consultez sa page sur SSRN et sa page sur Options politiques.

Biographie

Le professeur Jonas-Sébastien Beaudry est enseignant et chercheur en droit de la santé, en droit des personnes handicapées et leur situation, en doctrine et en droits de la personne. Il dirige le Groupe d’études sur les handicaps.

En 2005 et 2006, il a été auxiliaire juridique auprès de la juge Marie Deschamps à la Cour suprême du Canada, et il a travaillé pour le juge Sir Kenneth Keith et le juge Peter Tomka (2007‑2008) à la Cour internationale de Justice. Pendant 15 mois, il a travaillé au sein du Système interaméricain des droits de la personne en Argentine et au Costa Rica; son premier livre, Dialogues démocratiques en Amérique latine (Presses de l’Université Laval, 2008), porte sur le rôle de la liberté d’expression dans l’institutionnalisation des publics, dans le contexte latino-américain.

Avant de se joindre à la Faculté de droit et à l’Institut des politiques sociales et de la santé en 2018, le professeur Beaudry a été chargé d’enseignement en droit à l’Université McGill et à l’Université du Québec à Montréal, ainsi que professeur associé invité au Département de philosophie de l’Université d’État de San Francisco. Il a également occupé une charge d’enseignement en droits de la personne au St. Catherine’s College de l’Université d’Oxford. De 2015 à 2018, il a été professeur adjoint en droit à l’Université de la Colombie-Britannique et a siégé au Comité d’étude du président sur la culture, l’art et l’équité chez les personnes handicapées.

Le professeur Beaudry a obtenu plusieurs bourses prestigieuses au cours de sa carrière en enseignement, notamment des bourses d’études doctorales de la Fondation Pierre Elliott Trudeau et du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). En 2014, il a soutenu sa thèse de doctorat, « Can social contract theory fully account for the moral status of profoundly mentally disabled people? », laquelle fut rédigée sous la direction de John Gardner. Ses travaux actuels sur les modèles du handicap sont financés par des subventions de développement Savoir du CRSH. Il est l’auteur d’articles dans plusieurs domaines, dont la bioéthique, l’histoire du droit, les droits de la personne et la théorie du handicap. Il a donné des présentations dans le cadre de séries de conférences et de colloques universitaires partout en Amérique du Nord et en Europe, et conseille, depuis 2015, des organismes venant en aide aux personnes handicapées, notamment l’Association canadienne pour l’intégration communautaire et l’organisme responsable de la Norme sur la protection des personnes vulnérables.

Études

  • Doctorat en philosophie, Université d’Oxford, 2014
  • Maîtrise en droit, Faculté de droit de l’Université Harvard, 2007
  • Admission au Barreau du Québec, 2006
  • Programme BCL/LLB, Université McGill, 2004

Parcours professionnel

  • Professeur adjoint, Faculté de droit (nomination commune avec l’Institut des politiques sociales et de la santé de l’Université McGill), 2018-
  • Professeur adjoint, Peter A. Allard School of Law, Université de la Colombie-Britannique, Vancouver, 2015-2018.
  • Boursier postdoctorant, Unité d’éthique biomédicale, Université McGill, 2014-2015.
  • Boursier du Fonds Boulton et adjoint à l’enseignement, Faculté de droit, Université McGill, 2013-2014.
  • Titulaire de la bourse Henigson (programme d’études sur les droits de la personne de l’Université Harvard), Centre pour la justice et le droit international (bureau de Buenos Aires), 2008-2009.
  • Stagiaire universitaire pour le juge Sir Kenneth Keith et le juge Peter Tomka, Cour internationale de Justice, 2007-2008.
  • Assistant judiciaire de l’honorable Marie Deschamps, Cour suprême du Canada, 2005‑2006.

Publications récentes

  • “Theoretical Strategies to Define Disability”, in The Oxford Handbook of Philosophy and Disability, eds. David T. Wasserman and Adam Cureton, Oxford University Press, 2019.
  • “Are Animals Persons? Why Ask?” (2019) Journal of Animal Ethics 9 (1): 6–26.
  • “The Vanishing Body of Disability Law: Power and the Making of the Impaired Subject”, (2018) 31(1) Canadian Journal of Family Law: 7-55.
  • “The Way Forward for Medical Aid in Dying: Protecting Deliberative Autonomy is Not Enough”, (2018) 2nd Series 85 Supreme Court Law Review: 335-385. Also published as a chapter in: Assisted Death: Legal, Social and Ethical Issues after Carter, ed. Derek B.M. Ross, Lexis Nexis, 2018.
  • “The Intellectually Disabled Witness and the Requirement to Promise to Tell the Truth”, (2017) 40(1) Dalhousie Law Journal: 239-278.
  • “Welcoming Monsters: Disability as a Liminal Legal Concept”, (2017) 29(2) Yale Journal of Law & Humanities: 291-338.
  • “From Autonomy to Habeas Corpus: Animal Rights Activists Take the Parameters of Legal Personhood to Court”, (2016) 1 Global Journal of Animal Law: 3-35.
  • “Beyond (Models of) Disability?”, (2016) 41(2) Journal of Medicine and Philosophy:210-228.
  • “The Anxious Heart of Injustice: Negative Affective Responses to Disabilities”, (2016) 5 Bioéthique Online: 1-16.
  • “A Task-Sensitive Ethics of Motivation” (2015) 6(1) American Journal of Bioethics Neuroscience: 22-24.

Affiliations

  • Membre affilié, Unité d’éthique biomédicale, Université McGill, 2019‑
  • Membre, Centre pour les droits de la personne et le pluralisme juridique, Université McGill, 2019‑
  • Membre, Groupe de recherche en santé et droit, Université McGill, 2018-
  • Membre, Groupe de recherche en éthique environnementale et animale, Université de Montréal, 2018-
  • Membre associé, W. Maurice Young Centre for Applied Ethics, Université de la Colombie-Britannique, 2016-2018.
  • Conseiller, Norme sur la protection des personnes vulnérables, 2016-
  • Membre, Society for Philosophy and Disability, 2012-

Champs d’intérêt

Droit des personnes handicapées, situation des personnes handicapées, droit de la santé, bioéthique, doctrine et droits de la personne.

Back to top