Soins de santé maternelle et infantile

Introduction et objectifs généraux du programme

Introduction

L'un des défis que doivent relever les personnes qui prodiguent des soins de santé maternelle est l'équilibre entre l'offre de soins maternels et celle de soins de médecine familiale. De plus, ceci doit être accompli dans le cadre d'un équilibre de leur vie privée.

Objectifs généraux du programme :

Le programme de résidence est conçu pour les médecins de famille qui désirent bonifier leurs habiletés pour l'ensemble des soins de santé maternelle et infantile tout en maintenant et en consolidant les compétences en obstétrique et en pédiatrie qu'ils ont acquises lors de leur résidence.

À cet effet, les résidents sont tenus de faire des activités qui abordent les Compétences fondamentales. Ils choisissent aussi 2 ou 3 profils d'intérêt afin de déterminer les habiletés qu'ils désirent bonifier.

Profils (anglais) :

1)      Enseignement

2)      Accouchement

3)      Clientèle vulnérable

4)      Allaitement naturel

5)      Soins pédiatriques

6)      Santé maternelle

7)      Recherche

8)      Rural

À la fin du programme de résidence, la plupart des résidents ont les compétences pour conseiller d'autres médecins de famille qui abordent des enjeux relatifs aux soins de santé maternelle et infantile, incluant les questions suivantes : prénatal, allaitement au sein, nouveau-né, pédiatrie et santé des femmes.

Objectifs particuliers du programme

Objectifs particuliers du programme

Compétences fondamentales : L'accent est mis sur l'élaboration des compétences dans le cadre des rôles de CanMeds.

Les points suivants s'appliquent à tous les profils:
 

  • Maintenir et consolider ses compétences pour un volume élevé de soins maternels et infantiles à prodiguer.
  • Maintenir ses compétence pour une pratique polyvalente en médecine familiale générale.
  • Maintenir et approfondir ses compétences pour la période néonatale normale et celles des 5 premières années de vie.
  • Être en mesure d'évaluer et de conseiller pour l'allaitement naturel, et effectuer des frénectomies antérieures.
  • Maintenir et consolider des connaissances approfondies et des habiletés en obstétrique, notamment en accouchement psysiologique ou instrumenté, en réparations du périnée, en gestion de cas d'obstétrique à risques élevés, et en échographie de chevet en vue de confirmer le premier trimestre de grossesse et les indices de base du troisième trimestre. (érudit).
  • Collaborer et communiquer efficacement avec les patients, les collègues, les consultants, les infirmières, les professionnels paramédicaux, les consultantes en allaitement et les stagiaires (communicateur et collaborateur).
  • L'apprenant devrait apprendre à équilibrer les soins maternels axés sur la patiente et la demande d'une pratique générale dans un cabinet de médecine familiale, à participer à un groupe d'appel, et à équilibrer la famille, les loisirs et le travail (gestionnaire).
  • Défendre les soins en obstétrique en médecine familiale et les divers modèles de soins (peut comprendre des soins longitudinaux de longue durée, des soins partagés, ou des modèles en équipe comme la Maison Bleue, les programmes SIFFE, etc.) (Défense des intérêts).
  • Réfléchir sur sa pratique et celle des collègues en médecine familiale à l'aide de divers outils incluant l'auto-réflexion, la vérification de dossiers ou des discussions.
  • Comprendre les rudiments de la recherche en obstétrique dans le cadre de la médecine familiale et développer ou participer à un projet de recherche.
  • L'apprenant devrait démontrer qu'il s'engage envers le patient et les soins maternels en médecine familiale et qu'il comprend les principes de l'éthique qui jouent un rôle dans les soins maternels en cours (professionnel).
  • Réfléchir et actualiser un plan d'apprentissage personnalisé (à l'aide de la Learner’s Matrix).

Description du programme

 

Durée

Le programme de résidence est d'une durée de six mois. Il peut être prolongé à 12 mois dans des cas particuliers (résidents qui combinent tous les profils y compris celui de recherche). Il peut également être raccourci à une durée de 3 ou 4 mois et être transformé en « formation complémentaire ».

Expériences cliniques

Le résident fera des stages dans les hôpitaux, les centres de médecine familiale, les cliniques pédiatriques et d'allaitement.

Le programme est doté d'une combinaison de stages officiels en obstétrique et en pédiatrie et de stages à l'horizontal de Soins de santé maternelle et infantile.

1) Stages à l'horizontal de santé maternelle et infantile :
Les résidents sont tenus de faire un stage obligatoire  de santé maternelle et infantile par tranches de formation de 3 mois.

Lors du premier stage de santé maternelle et infantile, les résidents passent 2 jours en « demi-journées de base » plus 1 visite en obstétrique en médecine familiale par semaine :
½ journée en médecine familiale
½ journée en pédiatrie
½ journée en clinique d'allaitement
½ journée en clinique périnatale

Idéalement, ces cliniques auraient lieu au même site, soit le site de base du résident. Si les résidents ont déjà un cabinet en quelque part ou comptent se joindre à un site après leur programme de résidence, inclus dans les sites d'enseignement du programme de résidence, les résident ils sont invités à poursuivre leur clinique en médecine familiale à ce site. Parallèlement, nous encourageons la formation à un autre endroit au cours des mois suivants de la formation ou pour les demi-journées de stages facultatives afin que les résidents élargissent leurs horizons.

De plus, les résidents consacreront 1 journée aux activités d'enseignement:
½ journée en enseignement
½ journée en activité savante-recherche

Les 4 autres demi-journées par semaine doivent être consacrées au profil choisi.

Les autres mois de Santé maternelle et infantile peuvent être adaptés aux profils, mais devraient comprendre 2 des 4 demi-journées de base.

Pendant la formation, il est obligatoire de passer quatre demi-journées dans des cliniques communautaires, peu importe le domaine, afin d'être exposé à la médecine communautaire.

Les résidents peuvent intégrer des activités de médecine familiale pendant leur programme de résidence, activités qu'ils prévoient poursuivre dans leur carrière, comme en soins d'urgence, en centres d'hébergement et de soins de longue durée ou en hospitalisation afin de maintenir la polyvalence de la pratique et l'intégration des soins obstétriques au sein d'une pratique diversifiée.


2) Stages en obstétrique
Les résidents sont tenus de faire un stage obligatoire en obstétrique au cours de leur premier ou deuxième stage. Ils peuvent faire jusqu'à 2 stages en obstétrique : un en médecine familiale avec des sages-femmes, l'autre avec des obstétriciens consultants. Nous invitons les résidents à choisir un site différent de celui où ils ont été formés au cours de leur résidence.
 

  • Stages en obstétrique :

Lors du stage en obstétrique avec des obstétriciens consultantes, le résident intégrera l'équipe de résidents pour ce stage et aura le même horaire de garde. Le résident est tenu de jouer un rôle de premier plan en collaboration avec le résident senior en obstétrique. Il doit s'assurer que toutes les patientes en médecine familiale soient rencontrées et doit faire l'expérience de cas à risques élevés. Une exposition maximale aux gardes de soir / nuit est recommandée.
 

  • Stage à l'horizontal en médecine familiale :

Le résident est le premier médecin de garde pour tous les accouchements des patientes en médecine familiale. Il fait partie de l'horaire de garde de l'équipe de médecine familiale, (doublé) pour une à deux gardes de 16 h par semaine, incluant un jour de fin de semaine (maximum de 6 gardes/m). Si le premier médecin du patient est un résident en médecine famiiliale, le résident les supervise lors de l'accouchement. En retour, un médecin de famille membre du personnel pour tous les accouchements des patientes en médecine familiale supervise le résident.

Les sites comprennent entre aures les sites d'enseignement externes et internes agréés par le Département de médecine familiale de McGill:  Hôpital général juif, Centre hospitalier de St. Mary, Hôpital Lasalle, Anna Laberge, Hôpital général du Lakeshore
et les hôpitaux dotés d'un service de Santé maternelle au sein du RUIS McGill (Val D’or, Gatineau, Ville Marie, Cowansville, etc.)

Enseignement officiel

1) Enseignement officiel: (hebdomadaire ou deux fois par mois)
    a. par du personnel de médecine familiale
    b. par des pairs

2) Séances de tutorat avec divers membres du personnel sur des sujets d'intérêt particuliers.

3) Sélection de base d'articles pertinents de la littérature sur la médecine familale et l'obstétrique.
4) Une formation de perstataire de soins en réanimation néonatale (PRN) et en soins avancés en réanimation en obstétrique (ALSO) sera offerte. Suivre un cours de formateur en PRN / ALSO est recommandé.

Recherche – Activités savantes

Les résidents doivent faire une activité savante au cours de leur programme de résidence. Le projet peut consister en une révision de la littérature, l'élaboration d'un protocole, la mise au point d'un outil d'évaluation, une recherche, l'élaboration d'un outil d'enseignement, etc.

La nature et l'objet de ce projet seront discutés avec le directeur du programme au début du programme de résidence.

Processus d'évaluation

Conseiller et mentor membre du corps professoral
Chaque résident sera jumelé à un conseiller et membre du corps professoral. Ils devront se rencontrer tous les mois, faire le point sur la Learner Matrix, se livrer à une réflexion, préciser un objectif d'apprentissage et formuler des commentaires, des conseils et des évaluations.

 

 

 

Postuler/Contactez-nous

Pour toute information relative au programme
fhersson [at] gmail.com (Dre Fanny Hersson-Edery)
Directrice du programme de santé maternelle et infantile

Pour toute information relative au processus de demande d'admission
enhancedskills.fammed [at] mcgill.ca (Dina Szathmary)
Coordonnatrice aux affaires étudiantes
514 399-9126

 

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT!

 

La période d'inscription débute le 7 août 2018. La date limite pour les applications est le 21 décembre 2018

Tous les documents requis doivent être acheminés à l'adresse suivante :

Éducation médicale postdoctorale

Faculté de médecine, Université McGill
3655, Promenade Sir-William-Osler
Montréal (Québec) H3G 1Y6