FAQ - Foire aux questions

Quelle est la différence entre les trois unités de médecine familiale de Montréal?

C’est la question posée le plus fréquemment en ce qui concerne nos sites de Montréal. Il existe trois unités de médecine familiale (UMF) à Montréal : le CSSS de la Montagne, le Centre de médecine familiale Herzl de l’Hôpital général juif (JGH) et le Centre de médecine familiale de l’Hôpital St. Mary (SMH). Notre but est d’offrir une formation à tous les résidents afin qu’ils deviennent des médecins de famille compétents. Le curriculum enseigné est le même à toutes nos unités de Montréal et est sous la direction du Comité postdoctoral du Département de médecine de famille. Chaque unité dessert une clientèle particulière et prodigue une grande variété de soins de santé.

Réaménagé dans un nouveau pavillon depuis juillet 2007, le Centre de médecine familiale Herzl est adjacent à l’Hôpital général juif où les résidents font la plupart de leurs stages spécialisés. L’Hôpital général juif est un hôpital de soins tertiaires où traditionnellement la médecine de famille fait partie intégrale de différents secteurs de l’hôpital. L’anglais est la langue couramment utilisée à l’hôpital et au centre Herzl; toutefois, une connaissance de base du français est essentielle comme à toutes nos autres unités de Montréal. La clientèle multiculturelle du Herzl varie de la pédiatrie à la gériatrie. Le personnel soignant du Herzl couvre un grand éventail de soins incluant la périnatalité, les soins aux personnes âgées, les soins aux adolescents, la toxicomanie, la science de comportement, les soins palliatifs et la santé des femmes.

De l’autre côté de la rue est situé le CSSS de la Montagne (CSLC CDN). Ce centre de santé communautaire est sans doute le plus connu au Québec et dessert une multitude de nationalités et offre des programmes innovateurs en santé communautaire de première ligne. Les résidents rattachés à cette unité font leurs stages hospitaliers au JGH, au SMH et à l’Hôpital thoracique de Montréal. La clientèle du CSSS de la Montagne varie de la pédiatrie à la gériatrie. Le personnel soignant à ce centre a une kyrielle de soins incluant la périnatalité, les soins aux personnes âgées, les soins aux adolescents, la toxicomanie, la science de comportement, les soins palliatifs, les visites à domicile, la pédiatrie sociale, et la santé des femmes. Il est à noter que la clinique Santé Accueil, la seule clinique montréalaise pour les réfugiés, est située au CSSS de la Montagne. Il est essentiel que les candidats qui appliquent pour ce site aient une bonne maîtrise du français puisqu’une grande partie des patients sont francophones.

Le Centre de médecine familiale de l’Hôpital St. Mary situé dans le Pavillon Hayes a été récemment rénové. Il est adjacent à l’Hôpital St. Mary qui est un hôpital de soins secondaires. Les médecins de famille y jouissent d’une grande latitude dans tous les secteurs des soins de santé. La plupart des résidents de cet hôpital sont des résidents en médecine de famille qui profitent d’une vaste expérience pratique. La clientèle du centre varie de la pédiatrie à la gériatrie. Le personnel soignant de St. Mary prodigue les soins dans une grande variété de secteurs soient la périnatologie, les soins aux personnes âgées, les soins aux adolescents, la science de comportement, les soins palliatifs et la santé des femmes. L’anglais est la langue utilisée dans le fonctionnement courant de l’unité; l’hôpital est anglophone mais comme à toutes nos unités de Montréal une connaissance du français est essentielle.

Quelles sont les options en dehors de Montréal?

Il existe trois options pour la formation hors de Montréal :

  • L’unité de médecine familiale de Gatineau est située dans un nouveau local dans la belle région de l’Outaouais, à deux heures de Montréal et 15 minutes d’Ottawa. Ce centre est considéré un site de formation semi-urbain et est affilié aux centres hospitaliers de la région. L’Hôpital de Gatineau est situé à cinq minutes de marche de l’UMF où l’on y retrouve une forte présence de médecins de famille. La majorité des résidents sont des résidents en médecine de famille qui profitent d’une vaste expérience pratique. Les soins aux patients varient de la pédiatrie à la gériatrie. Les médecins soignent la clientèle de divers secteurs incluant la périnatologie, les soins aux personnes âgées, les soins aux adolescents, la science de comportement, les soins palliatifs et la santé des femmes. Le français est la langue utilisée couramment à l’UMF; l’hôpital est francophone.

  • Depuis juillet 2008, une nouvelle option de faire un séjour de formation en milieu rural pour une durée de six mois consécutifs à Shawville ou à Val-d’Or sera offert aux résidents de 2e année. Les résidents inscrits à ce programme passeront 18 mois à une unité de Montréal ou de Gatineau et six mois à Shawville ou Val-d’Or.

  • Tous les résidents doivent faire deux mois consécutifs de stages en milieu rural. Le réseau des régions éloignées de l’Université McGill s’étend à la grandeur du Québec et offre aux résidents un grand choix de sites ruraux. Les stages ruraux sont très appréciés des résidents de McGill.

Quelle est la procédure pour la sélection des unités?

Lors de votre entrevue CaRMS, nous vous proposons une visite guidée des unités de Montréal. Il est très important d’obtenir toute l’information pertinente à ce moment. On vous demandera d’indiquer vos choix d’unités par ordre de préférence, suite à votre visite à Montréal. Lorsque les résultats de CaRMS seront connus et si vous avez été choisi pour la médecine familiale à McGill, nous procéderons alors au « mini-match » et vous serez rattaché à l'une des trois unités. On s’efforce de donner à chacun leur premier choix. Quoique les nombres varient d’année en année, 78% des résidents ont leur premier choix et les autres leur deuxième choix.

Et si je n’aime pas mon choix d’unité?

Le transfert d’une unité à une autre est permis seulement dans des circonstances exceptionnelles (veuillez contacter le directeur du programme pour plus d’information).

C’est pourquoi il est important d’avoir obtenu toutes les informations nécessaires afin de faire un choix éclairé.

Puis-je faire un stage hors de la province?

Le gouvernement du Québec permet aux résidents de faire deux stages hors de la province durant leur résidence. Ce stage doit premièrement être approuvé par le Collège des médecins du Québec (CMQ). Le résident doit démontrer que ce stage n’est pas disponible au Québec.

Comment suis-je préparé pour les examens?

Depuis juillet 2006, toutes nos unités ont régulièrement des sessions de préparation aux examens. 

Pour le programme de 3e année?

Environ 25% de nos résidents optent pour une formation complémentaire de 3e année. Ce sont des programmes généralement très compétitifs et si vous avez complété votre programme de résidence à l’Université McGill, vos chances d’accéder à ces postes seront meilleures. Nous avons présentement une 3e année de formation complémentaire dans les secteurs suivants : urgence, santé maternelle et infantile, soins aux personnes âgées, soins palliatifs, médecine sportive, médecine hospitalière et clinicien érudit.

En quoi consiste la formation théorique?

Les mercredis après-midi sont réservés à l’enseignement des résidents en médecine de famille. Tous les résidents en médecine de famille sont exempts de leurs responsabilités cliniques afin de participer aux sessions d’enseignement. Le curriculum pour ces sessions d’enseignement est determiné par le Comité postdoctoral du Département de médecine de famille. Il y a environ sept sessions d’enseignement où les résidents de toutes nos unités se réunissent pour une session d’enseignement. Les autres sessions sont données aux résidents dans leur unité respective.

Je suis diplômé hors du Canada ou des États-Unis (DHCEU). Offrez-vous des stages d’observation?

En raison de la grande demande pour ces stages et du manque de ressources, le Département de médecine familiale de McGill est dans l’impossibilité d’offrir de tels stages. Cependant, vous pouvez contacter d’autres hôpitaux communautaires et d’autres médecins directement pour obtenir un stage.

Quels sont les critères de sélection pour les DHCEU?

Les critères de sélection pour les DHCEU sont les mêmes que pour tous les autres candidats. Le fait que ce groupe de candidats est très hétérogène (médecins avec plusieurs années d’expérience, nouveaux diplômés, médecins de famille, médecins spécialistes, etc.) nous oblige d'appliquer les mêmes critères que pour les médecins canadiens récemment diplômés et pour les praticiens qui demandent un retour à la résidence lors de la révision des dossiers. Veuillez consulter le site CaRMS pour plus d’information.

Comment puis-je augmenter mes chances d’être accepté pour un poste en résidence si je suis un DHCEU?

Afin de maximiser vos chances, vous devez réviser attentivement les critères de sélection et vous assurer que ces critères sont respectés (disponible sur le site CaRMS). Vous devriez aussi contacter d’autres DHCEU qui sont déjà inscrits au programme de résidence en médecine familiale de McGill afin de mieux vous préparer; les techniques d’entrevue et la lettre personnelle sont les deux étapes qui posent généralement un défi. Il est très important que votre dossier académique soit facilement lisible et que les relevés de notes soient clairs. Comme pour tous les candidats, la maîtrise de l’anglais est nécessaire (pour les unités de Montréal) et le français est essentiel.

Est-ce que les lettres de référence sont importantes dans le processus de sélection?

Nous lisons toutes les lettres de référence! Elles sont très importantes. Il est primordial que ces lettres reflètent vos qualités professionnelles de clinicien et vos qualités personnelles soient les connaissances cliniques, le jugement clinique, les habiletés de communications interpersonnelles, et l’esprit d’équipe. Ces lettres doivent être rédigées sur papier en-tête et signées par le médecin et incluent ses coordonnées. Nous nous réservons le droit de contacter le médecin pour clarification et/ou vérification de l’information. Les lettres de référence rédigées par les résidents seniors ne sont pas acceptées.

Est-il nécessaire que je fasse un stage en médecine de famille?

Si vous êtes un étudiant en médecine de McGill vous avez déjà fait 2 mois de stage en médecine de famille au cours de votre 3e année. Si vous n’avez pas fait de stage en médecine de famille lors de vos études médicales, il est fortement recommandé de faire un stage optionnel en médecine de famille. Sinon, les autres stages devront démontrer un vaste choix d’intérêts.

 

Puis-je pratiquer où je veux lorsque j’aurai terminé ma résidence?

Il y a une pénurie de médecins de famille à travers le Canada. Vous n’aurez aucune difficulté à vous trouver un emploi après avoir complété votre résidence. Au Québec, les emplois dans les grands centres universitaires sont restreints et le nombre de postes est révisé chaque année. Il existe cependant d’excellents postes à combler à proximité des grandes villes comme Montréal et Québec. Vous pouvez consulter les sites internet des départements de médecine familiale de la région de Montréal (DRMG) pour les plus récentes mises-à-jour concernant les régulations et conditions de pratique à Montréal. Veuillez noter que certaines de ces conditions et régulations sont mises à jour annuellement.

Est-ce que je me sentirai capable de pratiquer la médecine après deux ans de formation?

Notre but est de vous donner une excellente formation de base et de vous fournir les outils nécessaires pour vous permettre de continuer votre éducation médicale tout au long de votre carrière. Aucun programme de résidence, peu importe sa durée, ne peut vous enseigner tout ce que vous devriez connaître. Ce qui est important, c’est de savoir où trouver les ressources dont vous avez besoin.

Est-ce que je dois parler français?

Les unités de Châteauguay, Gatineau et Val-d’Or sont des unités où on parle seulement français. Pour les sites de Montréal, nous exigeons une connaissance du français de niveau d’études secondaires pour tous les candidats. Beaucoup de candidats apprécient la possibilité d’améliorer leur connaissance du français.

Quels sont les possibilités de recherche en médecine de famille à McGill?

La division de recherche du Département de médecine de famille de l’Université McGill est très active. Il existe plusieurs possibilités de recherche pour les résidents intéressés. De plus, il existe au département des ressources pour aider les résidents à commencer leur propre projet ou pour les aider à se joindre à une équipe de recherche déjà existante. Nous nous efforçons de donner aux résidents le temps libre nécessaire pour se consacrer à leur projet de recherche.

Qui dois-je contacter si j’ai d’autres questions?

Si nous n’avons pas réussi à répondre à toutes vos questions, vous pouvez contacter la postgrad.fammed [at] mcgill.ca (coordonnatrice) ou l'julie.lane [at] mcgill.ca (administratrice) au bureau postdoctoral du Département de médecine de famille.