Le siège de la douleur est dans le cerveau

Nouvelles

Publié: 9oct2015

Une nouvelle étude menée à l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal – le Neuro, de l’Université McGill et du CUSM, pourrait donner une orientation novatrice à la recherche visant à soulager les patients souffrant de douleur neuropathique.

La douleur chronique est causée par une maladie ou un traumatisme du système nerveux. Des fibres nerveuses lésées qui réagissent de façon exacerbée à des stimuli normaux transmettent des messages incorrects aux centres de la douleur dans le cerveau. Ce phénomène, appelé « sensibilisation périphérique et centrale », est l’un des mécanismes clés intervenant dans cette pathologie qui touche, entre autres, des personnes diabétiques, atteintes du cancer ou souffrant de sclérose en plaques.

L’étude visait à faire la lumière sur le rôle des canaux ioniques HCN (activés par hyperpolarisation et nucléotides cycliques), qui jouent un rôle clé dans la transmission de signaux inter-neuronaux dans le cortex cingulaire antérieur (CCA), une région du cerveau  systématiquement recrutée et surstimulée en conditions de douleur aigue ou chronique.  Les résultats ont été publiés dans le numéro de septembre de The Journal of Neuroscience.

« Nous avons été en mesure de montrer les effets analgésiques de la réduction de l’hyperexcitabilité du CCA par blocage des canaux HCN – en fait, la sensation de douleur diminuait considérablement. En révélant un mécanisme clé liant la douleur chronique à l’activité anormale du CCA, notre étude fournit une explication cellulaire et moléculaire de la surstimulation des neurones dans le cortex préfrontal, ainsi que de nouvelles perspectives sur les stratégies thérapeutiques qui pourraient cibler les canaux HCN pour soulager la douleur chronique », a expliqué le Dr Philippe Séguéla, professeur au Département de neurologie et neurochirurgie et auteur principal de l’étude.

De récentes études de neuroimagerie examinant le rôle de régions préfrontales du cerveau dans la douleur neuropathique ont montré de quelle façon des facteurs émotionnels, psychologiques et cognitifs peuvent influer sur la perception de la douleur.

« Il a été démontré que la région du CCA est un centre clé des fonctions cognitives, comme la mémoire et l'attention, et des fonctions affectives intervenant dans les sentiments et les émotions. Nous savons que les personnes souffrant de douleur chronique éprouvent un déficit de la mémoire de travail, des difficultés à se concentrer sur certaines tâches et souffrent fréquemment de dépression et d’anxiété. Nos résultats ouvrent la voie à des traitements possibles de ces symptômes aux effets débilitants qui sont liés à la douleur chronique », de dire le professeur Séguéla.

L’étude (link), menée par Philippe Séguéla et ses collaborateurs de l’Institut neurologique de Montréal et du Centre Alan Edwards de recherche sur la douleur, a été soutenue par des subventions des Instituts de recherche en santé du Canada,  du Fonds de Recherche du Québec - Santé et de la Fondation Louise et Alan Edwards.

Le Centre Alan Edward de recherche sur la douleur
Le Centre compte des chercheurs des Facultés de médecine, de médecine dentaire et des sciences. Son principal objectif est de rapprocher la communauté de spécialistes mcgillois de la recherche fondamentale et clinique sur la douleur, afin de faire mieux connaître les travaux ayant des visées thérapeutiques de la douleur chronique. Les activités et les collaborations internationales du Centre sont axées sur les découvertes et les applications cliniques qui amélioreront la prévention et le traitement de la douleur chronique. (Source : www.painresearchcenter.mcgill.ca)

L’Institut et hôpital neurologiques de Montréal
L’Institut et hôpital neurologiques de Montréal – le Neuro – est un centre de renommée mondiale pour la recherche sur le cerveau et les soins neurologiques de pointe. Depuis sa fondation en 1934 par le célèbre neurochirurgien Wilder Penfield, le Neuro est devenu le chef de file du domaine au Canada et un des plus grands centres spécialisés au monde. L’interaction étroite entre la recherche, les soins et la formation de spécialistes d’exception renforce le rayonnement du Neuro dans l’étude et le traitement des troubles du système nerveux. L’Institut neurologique de Montréal est un institut de recherche et d’enseignement de l’Université McGill reconnu mondialement. L’Hôpital neurologique de Montréal, un des cinq hôpitaux d’enseignement du Centre universitaire de santé McGill, apporte aux patients des soins de qualité exceptionnelle. Pour tout renseignement, veuillez consulter www.theneuro.ca

Coordonnées

Contact: 
Maya-Olivia Eyssen
Organisation: 
Montreal Neurological Institute and Hospital
Courriel: 
maya-olivia.eyssen [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-3376
Téléphone cellulaire: 
514-699-3077

Le Neuro 

Le Neuro (L'Institut-hôpital neurologique de Montréal) est un institut de recherche et d’enseignement de McGill, qui offre des soins de haut calibre aux patients, est la pierre angulaire de la Mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill. Nous sommes fiers d’être une institution Killam, soutenue par les fiducies Killam.

Back to top