Joyeux anniversaire, Brenda!

Nouvelles

Brenda Milner, pionnière de la neuropsychologie, célèbre aujourd’hui son 100e anniversaire de naissance

Née en 1918, Brenda Milner a ouvert la voie de la recherche sur la mémoire

Brenda Milner, pionnière de la neuropsychologie, célèbre aujourd’hui son 100e anniversaire de naissance. On lui doit des découvertes révolutionnaires dans le domaine de la mémoire.

Née le 15 juillet 1918 à Manchester, au Royaume-Uni, la Pre Milner est arrivée au Canada en 1944. Après avoir obtenu un doctorat à l’Université McGill en 1952, sous la direction du psychologue Donald Hebb, elle a occupé un poste permanent de chercheuse qui lui a permis de réaliser des études sur l’épilepsie auprès de patients de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal (Le Neuro).

Les découvertes de la Pre Milner sont en grande partie attribuables aux études prolongées, exhaustives et rigoureuses qu’elle a réalisées chez des patients avant et après qu’ils ne soient soumis à une intervention chirurgicale au cerveau. Son plus célèbre patient fut Henry Molaison, un homme de 29 ans du Connecticut, qui avait subi une intervention expérimentale consistant à retirer certaines parties du cerveau pour le traitement de crises d’épilepsie réfractaires aux médicaments. À la suite de cette intervention, il restera incapable d’inscrire de nouveaux événements dans sa mémoire à long terme. Or, après avoir demandé à son patient de dessiner certaines figures, la Pre Milner a remarqué qu’il s’acquittait de mieux en mieux de cette tâche au fil du temps, et ce, même s’il ne se rappelait pas l’avoir déjà exécutée. Elle venait ainsi de démontrer l’existence de deux formes de mémoire distinctes : la mémoire à long terme et la mémoire procédurale.

Brenda Milner a reçu de nombreux prix et distinctions au cours de son illustre carrière, dont la Médaille d’honneur de l’Assemblée nationale du Québec en 2018, le Prix Dan-David et le Prix Kavli en neurosciences en 2014, le Prix Pearl-Meister-Greengard en 2011, le Prix d’excellence Norman-A.-Anderson pour l’ensemble de ses réalisations en 2010, le Prix international de la Fondation Balzan, le Prix Goldman-Rakic pour réalisations exceptionnelles en neurosciences cognitives en 2009 et le Prix Hommage remis à l’occasion du 50e anniversaire de l’Ordre des psychologues du Québec. Elle a été intronisée au Panthéon canadien des sciences et du génie en 2012. La Pre Milner est également membre de la Société royale de Londres et de la Société royale du Canada, et a été faite Compagnon de l’Ordre du Canada.

Ces dernières années, l’éminente chercheuse a ralenti quelque peu ses activités, mais elle se rend encore régulièrement à son bureau du Neuro. La semaine dernière, elle a assisté, en compagnie de collègues, à la victoire de son Angleterre chérie sur la Colombie à la Coupe du monde de soccer. Elle célébrera son anniversaire en regardant la finale de la Coupe du monde de soccer, puis assistera à une réception donnée en son honneur.

« Rita Levi-Montalcini (la regrettée neurobiologiste italienne) est pour moi un véritable modèle, et elle a vécu jusqu’à 103 ans », affirme Brenda Milner. « Je suis surprise de franchir le cap des 100 ans, mais j’ai bien l’intention de célébrer encore plusieurs autres anniversaires. »

Coordonnées

Contact: 
Shawn Hayward
Organisation: 
Montreal Neurological Institute and Hospital
Courriel: 
shawn.hayward [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514 398 3376

 

L’Institut neurologique de Montréal est un institut de recherche et d’enseignement de l’Université McGill. L’Hôpital neurologique de Montréal, qui offre des soins de haut calibre aux patients, est la pierre angulaire de la Mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill. L’Institut neurologique de Montréal est fier d’être une institution Killam, soutenue par les fiducies Killam.