Le Centre de toxicomanie et de santé mentale emboite le pas à la science ouverte

Un partenariat avec le plus grand hôpital de recherche en santé mentale du Canada permet de renforcer la collaboration afin de diffuser les données de la recherche à l’échelle mondiale

Le Centre de toxicomanie et de santé mentale (CAMH), le plus grand établissement de ce type du Canada, devient ainsi la cinquième organisation à adopter les principes de la science ouverte en partenariat avec l’Institut de science ouverte Tanenbaum (ISOT). Cette entente vise à accélérer les découvertes dans le domaine de la santé mentale grâce à une collaboration active.

Doté d’une contribution d’un million de dollars provenant de l’ISOT et d’une participation équivalente du CAMH, ce partenariat matérialise une alliance progressive des instituts de recherche canadiens qui misent sur la science ouverte pour améliorer la santé neurologique et mentale. L’entente CAMH-Neuro-ISOT contribuera à la constitution de vastes ensembles de données ouvertes en recherche neurologique, pour les mettre à portée des scientifiques. En optant pour la transparence afin d’éliminer les obstacles à la collaboration, cette initiative vise à accélérer les percées scientifiques et médicales.

David Rotenberg, directeur de la stratégie des données et de la veille stratégique au CAMH, considère que la complexité du cerveau et les fondements biologiques des maladies mentales justifient l’approche de la science ouverte.

La banque de données BrainHealth de CAMH est un référentiel sécurisé contenant les données de recherche provenant de milliers d’études de cohortes. Selon M. Rotenberg, le fait de rendre cette banque accessible à tous permet aux patients de devenir des partenaires actifs dans les études, ce qui réduit la stigmatisation liée à la maladie mentale.

L’alliance CAMH-Neuro-TOSI contribuera à la création de vastes ensembles de données ouvertes pour la recherche neurologique, et facilitera l’accès des scientifiques à ces données. Le Dr Aristote Voineskos, vice-président de la recherche à CAMH, montre son enthousiasme pour ce partenariat et augure des progrès scientifiques et technologiques qui auront une incidence positive sur la vie des individus.

Le Dr Guy Rouleau, directeur du Neuro et cofondateur de l’ISOT, prévoit une collaboration fructueuse dans le domaine de la science ouverte, car l’union des esprits fait la force. À l’heure où le CAMH joue un rôle central dans le mouvement de la science ouverte, ce partenariat jette les bases pour de futures percées dans le domaine de la recherche sur la santé mentale.

RECEVEZ NOTRE INFOLETTRE

 

Le Neuro McGillMcGill University Health CentreKillam Laureates

 

Le Neuro (L'Institut-hôpital neurologique de Montréal) - un institut de recherche et d’enseignement bilingue de McGill, qui offre des soins de haut calibre aux patients - est la pierre angulaire de la Mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill. Nous sommes fiers d’être une institution Killam, soutenue par les fiducies Killam.

 

 

Facebook instagram x, formerly known as twitter linkedIn youtube

Back to top