Quick Links

Agrégateur de flux

BOOK: J. Monballyu, Six Centuries of Criminal Law. History of Criminal Law in the Southern Netherlands and Belgium (1400-2000) (Leiden: Martinus Nijhoff, 2014; ISBN 9789004269941)

(image source: brill.com
Prof. em. dr. Jos Monballyu (KULeuven) published the English edition of his historical survey of Belgian penal law.

Summary:
The first overview of the history of criminal law in the area that is currently within the territory of Belgium. Jos Monballyu treats both the sources of criminal law, the different judicial bodies that dealt with criminal issues, the general characteristics of the offences, the manifestations of the offences, the different punishments and their functions, the administration of criminal justice and, finally, some offences and their punishments in particular, namely suicide, witchcraft and press offences. All of these subjects are treated in such a manner that they can immediately be compared with the contents of similar standard works concerning the history of criminal justice in other countries. More information on the Martinus Nijhoff/Brill site.


Catégories: Comparative Law News

BOOK: B. Piret, The Hundred Thousand Bricks. The Stanleyville Jail and Its Detainees (Lille: Centre d'Histoire Judiciaire, 2014, ISBN 2-910114-26-0)

(source: CHJ éditions)
Bérengère Piret (Université Saint-Louis, Brussels) published Les cent mille briques. La prison et les détenus de Stanleyville at the press of the Centre d'Histoire Judiciare in Lille (Université Lille-II). More information on the CHJ's website.

Summary (in French):
Dans les premières années du 20e siècle, alors que l'expansion belge au Congo n'en est qu'à ses débuts, l'une des premières préoccupations de l'administration coloniale est de faire bâtir des centres de détention destinés aux Congolais et aux étrangers ayant contrevenu aux dispositions légales ou s'étant opposés à l'autorité coloniale. L'une des plus grandes prisons édifiées alors se situe à Stanleyville, aujourd'hui Kisangani, et est surnommée Cent mille briques.Cet ouvrage s'intéresse à la fois aux aspects organisationnels, idéologiques et humains qui ont présidé à la construction et au fonctionnement de cet établissement. Au croisement des disciplines, Bérengère Piret a étudié à la fois les projets pénitentiaires; l'architecture et ce qu'elle traduit du projet colonial; ainsi que les acteurs qui sont internés, vivent ou travaillent dans la prison de Stanleyville. Le lecteur est ainsi entraîné de l'autre côté du mur, derrière les Cent mille briques où, aidés des nombreux clichés du cinéaste belge André Cauvin, il peut observer la vie carcérale. A travers la découverte de ce quotidien et, plus particulièrement, de l'organisation des principaux temps de la détention (travail, enseignement et loirsirs), l'auteure a mis en évidence l'existence et la nature d'un véritable projet colonial belge où théories, pratiques et normes se superposent et parfois se heurtent, tant aux plans politique et juridique que social. Source: Rechtshistorische Courant (UGent)
Catégories: Comparative Law News

ARTICLE ANNOUNCEMENT: "Tracing an Outline of Legal Complexity"

Juris Diversitas - lun, 12/08/2014 - 05:53
From: Ratio Juris, Vol. 27, Issue 4, pp. 477-495, 2014 (click here to buy this article from SSRN)by: TOM WEBB, Lancaster University Law School
Email: t.webb@lancaster.ac.ukAutopoiesis and systems theory are terms often treated as synonymous by lawyers. This sleight‐of‐phrase elides the space between autopoiesis and systems theory, removing its content. Within this eliminated space there exist numerous understandings of systems approaches in law; one such understanding is complexity theory. Complexity theory entails a very different systems view of law to that of autopoiesis. In this paper I explore the concepts of complexity and their relevance to law. In tracing an outline of complexity, a number of contradictions, paradoxes, and additional questions are exposed which require further detailed analysis in the future.
Catégories: Comparative Law News

BOOK: Peter Friedemann, Die Politische Philosophie des Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785) (Berlin: LIT, 2014, ISBN 978-3-643-12680-1)

(image source: LIT) 
LIT-Verlag published Peter Fridemann's comprehensive study on Gabriel Bonnot de Mably, a major figure of 18th century political and legal thought.

Summary (in German):
Mably gehört zu den bedeutenderen Repräsentanten der französischen Aufklärung. In Deutschland ist er wenig bekannt, obwohl man sich in jüngster Zeit im angloamerikanischen, französischen und italienischen Sprachraum intensiv mit seinen völkerrechtlichen und verfassungspolitischen Studien auseinandergesetzt hat. Der Verfasser hat nach langjähriger Beschäftigung mit diesem politischen Philosophen, einem der Väter der Französischen Revolution, eine Synthese der bisherigen umfangreichen Forschungsergebnisse erarbeitet. Auf der Grundlage neuer Quellenfunde und Dokumente werden Erkenntnisse von aktueller Bedeutung für den demokratischen und sozialen europäischen Rechtsstaat präsentiert.Source: Belgian-Dutch Society for Eighteenth-Century Studies.
Catégories: Comparative Law News

JURIS DIVERSITAS (BOOK): Palmer, Mattar, and Koppel (eds) on Mixed Legal Systems, East and West

Juris Diversitas - lun, 12/08/2014 - 05:38

Advance publication information is now available on anupcoming Juris Diversitas title
Vernon Valentine Palmer,Mohamed Y Mattar, and Anna Koppel (eds),Mixed Legal Systems, East and West
Advancing legal scholarship in the area of mixed legal systems, as well as comparative law more generally, this book expands the comparative study of the world’s legal families to those of jurisdictions containing not only mixtures of common and civil law, but also to those mixing Islamic and/or traditional legal systems with those derived from common and/or civil law traditions.
With contributions from leading experts in their fields, the book takes us far beyond the usual focus of comparative law with analysis of a broad range of countries, including relatively neglected and under-researched areas. The discussion is situated within the broader context of the ongoing development and evolution of mixed legal systems against the continuing tides of globalization on the one hand, and on the other hand the emergence of Islamic governments in some parts of the Middle East, the calls for a legal status for Islamic law in some European countries , and the increasing focus on traditional and customary norms of governance in post-colonial contexts. 
This book will be an invaluable source for students and researchers working in the areas of comparative law, legal pluralism, the evolution of mixed legal systems, and the impact of colonialism on contemporary legal systems. It will also be an important resource for policy-makers and analysts.
Advance reviews include the following:
‘Globalization is leading to the convergence of legal systems and traditions - from all across the world. Helping us to understand what the future of the law may look like, this book presents findings from those living legal laboratories - the “Mixed Legal Systems”. The book presents findings from the usual civil/common law mixed systems and the non-western, religious and philosophical-based legal systems. Such a comprehensive approach provides the reader with a sophisticated appreciation of the real mixing that is taking place and consequently provides a better feel for what might be the future of the law on Earth.’
Colin Picker, the University of New South Wales, Australia

‘Many of the legal systems discussed in the present volume have not been the subject of academic analysis in the past, and in that sense, it constitutes an original and refreshing contribution to the history and jurisprudence of mixed legal systems. The focus on the indigenous, customary and religious systems of the East, with special emphasis on Islamic law, is highly relevant to contemporary developments all over the world as the legal boundaries between West and East shift, and mixed systems become more prevalent. This book provides an indispensable guide to what is rapidly becoming one of the most important fields in this branch of comparative legal studies.’
Tamar Gidron, The College of Management Academic Studies, Israel
Catégories: Comparative Law News

JURIS DIVERSITAS: Ashgate Publishing - Special offer to Juris Diversitas members

Juris Diversitas - lun, 12/08/2014 - 05:31
Ashgate Publishing - Special offer to Juris Diversitas members

In addition to hosting our book series and a partner page, Ashgate Publishing is delighted to offer members of Juris Diversitas a special discount of 20% on all Ashgate’s titles. You may wish to start by browsing with the following links: 

 Here's how to claim your discount: 
  1. Make a note of the discount code: A14IKT20
  2. Add the book(s) you want to order to your basket by pressing the Add to Basket button.
  3. Once you enter the checkout stage you need to enter the discount code: A14IKT20 in the box marked Promotional Code in Step 1 of the basket.
  4. Press the Update Basket button and you will see the discount applied to qualifying titles in your basket.
  5. Proceed through steps 2-4 to confirm your order.
Catégories: Comparative Law News

BOOK PRESENTATION: Sylvain Soleil, The French Legal Model in the World. An Ambition, An Expansion (16th-19th centuries) (Leuven, 18 December 2014)

(image source: KULeuven)
The Catholic University of Leuven (KULeuven) organizes a debate around the latest book by Sylvain Soleil (Rennes) on the "French Legal Model in the World" (Le modèle juridique français dans le monde).

Time and place: Thursday 18 December, 16:00-18:00 in the Leuven law faculty. Participants should notify their presence in advance to Prof. Wim Decock.

More information on the KUL website.

Catégories: Comparative Law News

NOTICE: Centre for Legal History and Roman Law at the University of Neuchâtel



The University of Neuchâtel (Switzerland) launched a research centre for Legal History, involving the teams of Professors Jean-Jacques Aubert (classical philology and ancient history), Jean-Philippe Dunand (roman law, legal history, labour law), Olivier Christin (early modern history) and Jean-Daniel Morerod (medieval history). Recently, Vincent Peillon, former minister for education in France, has joined the centre as an associate professor.

More information (including a list of past and upcoming research meetings and lectures) on the CIHDDR's website.
Catégories: Comparative Law News

BOOK: G. Cazals & S. Geonget (eds.), The "arrêts parlants". The most notable Renaissance decisions, between Law and Literature" (Droz, 2014)

 (image source: droz.org)  
Nomôdos signals the publication of a collective work edited by Géraldine Cazals and Stéphane Geonget on Renaissance case law and writing in 16th century France.

Abstract:
Si l’on reconnaît dans les «arrests notables» de la Renaissance les lointains ancêtres des grands arrêts du droit contemporain, cet air de famille ne doit pas masquer certaines différences essentielles. Les arrêts d’alors, en effet, n’hésitent pas à s’évader de l’austère pratique judiciaire pour puiser aux sources vivifiantes de l’humanisme. Et si les juristes de la Renaissance collectent et recueillent les décisions qu’ils jugent remarquables, c’est autant pour satisfaire à des impératifs juridiques que pour exprimer d’authentiques ambitions littéraires. Dans la plupart des recueils du temps, l’arrêt «notable» est donc aussi un «bel» arrêt.Fruit d’un colloque rassemblant au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance de Tours des historiens du droit et de la littérature, cet ouvrage cherche à interroger la nature et la polysémie de ces textes difficiles. Il espère contribuer aux réflexions relatives à la discursivité des arrêts et à la place de la jurisprudence dans le monde du droit. Contents:

CHAPITRE PREMIERDE LA PRATIQUE A L’ARRÊT NOTABLE
  • L’ombre portée du parlement de Paris sur le premier recueil d’arrêts toulousain (début du XVIe siècle), Patrick Arabeyre
  • De la collecte aux collections d’arrêts du parlement de Paris au XVIe siècle, Marie Houllemare 
  • Prolégomènes aux premiers recueils d’arrêts notables du parlement de Bretagne, Xavier Godin 
  • Avis de droit ou arrêts «notables», la jurisprudence à Genève au XVIe siècleSonia Vernhes Rappaz
CHAPITRE 2L’ÉCRITURE DES ARRÊTS NOTABLES
  • Serio ludere et humanisme juridique: les Gloses de Benoît Le Court aux Arrêts d’Amour de Martial d’Auvergne, Valérie Hayaert 
  • Quelques remarques sur certains aspects de la responsabilité dans les arrêts notables de Jean Papon, Olivier Descamps 
  • Les Plus notables et solennels arrests du Parlement de Bretagne de Noël du Fail, Bruno Méniel 
  • Louis le Caron, l’écriture de l’arrêt notable entre droit et littérature, Stéphan Geonget 
CHAPITRE 3AMBITIONS ET AUTORITÉ DES ARRÊTS
  • Les flottements de l’arrestographie au XVIe siècle: les Décisions notables de Gilles Le Maistre, Jean-Louis Thireau
  • Les arrêts notables et la pensée juridique de la Renaissance, Géraldine Cazals 
  • «Non exemplis sed legibus». L’autorité des arrêts à la lumière des droits savants, Nicolas Warembourg 
  • Valeur et typologie des arrêts d’après les arrêtistes, Anne Rousselet-Pimont
  • LISTE DES CONTRIBUTEURS
  • INDEX
 More information on Droz's website.
Catégories: Comparative Law News

CONFERENCE: Labour Accidents and Social Law. Comparative Belgo-French Perspectives (Lille, 15 December 2014)


 (image source: libcom.org)




The Centre d'Histoire Judiciaire (Université Lille-II) organizes a conference dedicated to social and civil responsibility law in the 19th and 20th centuries.

Abstract:
En posant le principe de la responsabilité patronale fondée sur le risque professionnel, les lois française du 9 avril 1898 et belge du 24 décembre 1903, subvertissent les principes traditionnels du droit de la responsabilité civile hérités du Code Napoléon de 1804. En vertu du principe consacré par ces textes, la personne supportant le risque est celle qui tire bénéfice de l’activité, indépendamment de l’origine de la faute. Ainsi, à la fin du XIXe siècle, la loi française du 9 avril 1898, adoptée après de très longs débats de tous ordres, bouleverse radicalement le socle du droit commun de la responsabilité. Le projet scientifique de l’Université de Lille, «Accident du travail et droit social: approche historique comparée France – Belgique, Logiques juridiques et pratiques judiciaires», s’intéresse aux sources judiciaires et administratives afin de tester la validité du diagnostic traditionnellement établi selon lequel ces lois auraient bouleversé la logique juridique dominante en inaugurant une nouvelle manière de penser la question sociale. Il s’agirait d’évaluer, de part et d’autre de la frontière, l’adéquation entre les principes juridiques affichés ou sous-tendus par les débats ayant présidé à l’adoption de ces lois, et la pratique judiciaire. La question sous-jacente serait celle d’un éventuel déplacement du centre de gravité de la question sociale du champ politique au champ judiciaire, le juge étant potentiellement susceptible d’apparaître — en fonction des dépouillements, — comme le régulateur éminent de l’un des versants les plus saillants de la question sociale, la réparation des accidents du travail. Le Centre d’Histoire Judiciaire (CHJ) de l’Université de Lille organise le 15 décembre 2014 une journée d'études consacrée à «La réparation des accidents du travail», qui s’inscrit dans le projet scientifique «Accident du travail et droit social: approche historique comparée France – Belgique, Logiques juridiques et pratiques judiciaires». L’angle retenu se propose d’identifier les pratiques mises en œuvre par les acteurs dans ce cadre, dans une double logique comparée : chronologique d’une part, afin d’éclairer l’avant et l’après 1898 ; géographique, d’autre part, dans une région s’articulant autour des bassins industriels du Nord de la France et de la Belgique, mais qui peut s’élargir au-delà. A partir de 1898 de nouveaux acteurs et de nouvelles pratiques vont être sollicités au titre de la réparation. Les sources dépouillées permettent de les saisir dans leur quotidien, au-delà du simple principe posé par le cadre légal. L’objet de cette journée d’études est de les mettre perspective avec les approches déjà menées, dans d’autres contextes, ou via d’autres sources.  Program
Programme9h30 Accueil des participants
  • 10h00 Ouverture de la journée, Monsieur le Professeur Bernard BOSSU, Doyen de la Faculté des Sciences Juridiques, Politiques et Sociales
  • Introduction de la thématique
    • Serge DAUCHY, Directeur de recherche CNRS, Directeur du CHJ
    • Farid LEKEAL, Professeur à l’Université de Lille, CHJ
  • Présentation du fonds documentaire
    • Bruno DUBOIS, Maître de conférences, Université de Lille, CHJ
    • Nathalie CROCHEPEYRE, Ingénieure d’études, Université de Lille, CHJ
  • 10h30. - La logique juridique à l’épreuve de la pratique: à propos de la loi du 9 avril 1898, Farid LEKEAL, Professeur à l’Université de Lille, CHJ
  • 10h50. - Les accidents du travail en Belgique avant la loi de 1903: les acteurs saisis à travers les sources d’archives, Bruno DEBAENST, Chargé de recherches, Université de Gand, FWO
11h10. - Discussion11h20. - Pause
  • 11h40. - Les pratiques entrepreneuriales en matière d’accidents du travail: entre stratégie d’évitement et conciliation, Bruno DUBOIS, Maître de conférences, Université de Lille, CHJ
  • 12h. - Médecins des mines/médecins des mineurs: nouveaux acteurs autour de l’accident du travail (premier XXe siècle), Judith RAINHORN, Maître de conférences en Histoire, Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis, CALHISTE / ESOPP (EHESS SciencesPo)
12h20. - Discussion12h30 -14h30 Pause déjeuner
  • 14h30. - Le tarif des corps accidentés : genèse, mobilisations et pratiques judiciaires - France-Belgique (première moitié du XXe siècle), Eric GEERKENS, Chargé de cours, Université de Liège, Anne -Sophie BRUNO, Maître de conférences en Histoire contemporaine, Université Paris 13, CEE
  • 15h. - La casuistique judiciaire et médico-légale à l’épreuve de l’égalité réelle dans le contentieux des accidents du travail (Belle Epoque), Olivier THOLOZAN, Maître de conférences, HDR, Université Aix-Marseille, LTD
15h20. - Discussion15h30. - Pause
  • 15h50. - Juge de paix ou tribunal civil: querelle de compétence autour de l’indemnisation des victimes, Nathalie CROCHEPEYRE, Ingénieure d’études, Université de Lille, CHJ
  • 16h10. - L’accident du travail en droit social international et européen, Jean-Philippe TRICOIT, Maître de conférences, HDR, Université de Lille, CRDP-LEREDS
16h30. - Discussion
16h45. - Cocktail de clôture
Lieu
  • Salle Guy Debeyre, Faculté des Sciences juridiques, politiques et sociales, 1 place Déliot, 59000 Lille
Accès: métro Porte de Douai
Contact Source: Nomôdos.
Catégories: Comparative Law News

BOOK: Carbasse and Vielfaure's History of Penal Law and Criminal Justice in France (Paris, Puf, 2014, 3rd edition)

(image source: Wikimedia Commons)
Nomôdos anounces the publication of the third edition of Jean-Marie Carbasse and Pascal Vielfaure's Histoire du droit pénal et de la justice criminelle.

Abstract:
Un manuel «classique» dont cette 3e édition corrigée et mise à jour est indispensable dans le cursus de droit.Ce manuel a été entièrement revu et complété de développements nouveaux ainsi que d’une ébauche d’une histoire pénale et judiciaire comparative. L’histoire pénale touche non seulement à l’anthropologie et à la sociologie mais aussi à l’histoire politique, à la théorie de l’État, à la philosophie et à la théologie.Table of contents: 
AbréviationsAvant-propos de la première éditionAvant-propos de la troisième édition
IntroductionPremière partie – De l’époque romaine aux temps féodauxChapitre premier. Le droit pénal romain1. L’appareil répressif2. Les délits et les peines
Chapitre II. De l’époque franque à la Renaissance du XIIe siècle1. Le système pénal du royaume franc2. La justice des seigneursDeuxième partie – Le droit pénal de l’ancien régime, XIIIe-XVIIIe siècleChapitre premier. Le roi et les juridictions pénales1. La justice déléguée ou concédée2. La justice retenue3. La justice de l’Église
Chapitre II. L’évolution de la procédure pénale1. La procédure médiévale (XIIIe-XVe siècle)2. La procédure criminelle de la fin du Moyen Âge au XVIIIe siècleChapitre III. Les pouvoirs du juge pénal1. L’arbitraire des juges2. La responsabilité pénale : théorie et pratiqueChapitre IV. Peines et réparation1. Les fonctions de la peine2. Les modalités de la peine3. La réparation civile
Chapitre V. Le châtiment des crimes1. Les crimes contre l’État et la religion2. Les crimes contre les personnes3. Les crimes contre les biens
Troisième partie – Naissance du droit pénal contemporainChapitre premier. De la réforme pénale à la Révolution de la justice1. Lumières et réformes2. Une autre justiceChapitre II. Droit pénal et justice répressive depuis le début du XIXe siècle1. Les codes impériaux2. L’évolution du droit pénal3. Les principales évolutions de la procédure pénaleIndex des matièresIndex des nomsIndex des principaux adages
More information with the Presses Universitaires de France.
Catégories: Comparative Law News

JOURNAL: Fundamina special issue in honour of Laurens Winkel



Nomôdos signals the publication of a special issue of the South-African peer-reviewed journal of legal history Fundamina at the occasion of Prof. Laurens Winkel (Erasmus University Rotterdam) 's retirement.

All articles are freely available for download here.


Contents
  • Profili di romanisti: i molteplici talenti di Lucio Bove, 513-517 | Labruna, Luigi
  • L'età per fidanzarsi nei libri differentiarum di molestino, 518-526 | Lamberti, Francesca
  • La portee normative des rescripta ad consultationem emissa sous Constantin, 527-535 | Laquerriere-Lacroix, Aude
  • Une repetitio de Pierre de Belleperche sur la "loi" Quod Nerva [D. 16,3,32], 536-545 | Lefebvre-Teillard, Anne
  • The Romanist before the reforms of family property law of the old Catalan Compilation, 546-553 | Pineda, Jose L. Linares
  • Legge e limite nell'ebraismo, 554-570 | Lucrezi, Francesco
  • Suasor legis, le vote du plebiscite Claudien, 571-585 | Magdelain, Blanche
  • Cedere il passo alle signore, 586-596 | Manfredini, Arrigo D.
  • Declamare le dodici Tavole : una parafrasi di XII tab. V, 3 nella declamatio minor 264, 597-605 | Mantovani, Dario
  • Papiniano cita Marcello : un (piccolo) problema palingenetico, 606-612 | Doria, Carla Masi
  • Quod dolo malo factum esse dicatur - ein beleg für culpa-Haftung in der lex Irnitana?, 613-627 | Meissel, Franz-Stefan
  • Notas sobre la suspensión de la condena capital de la mujer embarazada en el derecho romano, 628-637 | Mentxaka, Rosa
  • Brevi note sulla "mors litis" per inattività, 638-647 | Metro, Antonino
  • Een erfrechtelijk geschil binnen de familie Haller von Hallerstein (1595-1603) : van eenheid naar verscheidenheid binnen het West-Europese recht, 648-657 | Neve, Paul
  • Imagen y represión de la prostitución en época visigoda, 658-666 | Osaba, E.
  • Ein leihvertrag unter contubernales und seine folgen - anmerkungen zu Afr. (8 quaest.) D. 13.6.21.1, 667-676 | Pennitz, Martin
  • Latino e altre lingue nel tardo antico : qualche considerazione sulle "piae causae", 677-683 | Peppe, Leo
  • Codex 7,72,6, 684-693 | Peter, Hansjorg
  • Plato and Ulpian's praecepta iuris, 694-701 | Petrak, Marko
  • Prévisibilité du dommage et damnum extra rem, 702-718 | Pichonnaz, Pascal
  • De koper van onroerend goed krijgt slechts het bezit geleverd. Verkrijgende verjaring? Een vergelijking tussen het klassieke Romeinse recht en het huidige Nederlandse recht, 719-728 | Pleysier, A.J.H.
  • Economic crisis and senatus consultum ultimum (48 and 47 BC), 729-737 | Kovacs, Attila Pokecz
  • Gaius, Hadzic and occupatio of wild animals - classical Roman law in the Serbian Civil Code, 738-747 | Polojac, Milena
  • Opera jam paene confusa et dissoluta (Tanta 1), 748-755 | Pugsley, David
  • Alcune note sul fas ed i precetti noachidi, 756-764 | Rabello, Alfredo Mordechai
  • Karl Anton von Martini der Romanist, 765-776 | Rainer, J. Michael
  • La bonne foi contractuelle : d'un passe glorieux a un avenir contraste?, 777-789 | Rampelberg, Rene-Marie
  • Continuidad histórica de la prohibición de enriquecimiento injustificado, 790-800 | Ricart-Marti, Encarnacio
  • Principios de gobierno ad specula principis en las novelas de Justiniano, 801-813 | Lopez, Rosalia Rodriguez
  • An umbilical cord to be preserved : the relationship between Roman law and public international law, 814-824 | Roelofsen, C.G.
  • Osservazioni su Cicero II in Verrem 1.155-157, 825-832 | Santalucia, Bernardo
  • Die rei vindicatio im klassischen römischen Recht - ein überblick, 833-846 | Santucci, Gianni
  • Philosophari necesse est, sed paucis : Juristisches und Philosophisches zum Irrtum bei vertragsschluss, 847-857 | Schermaier, Martin Josef
  • Pontius Pilatus op de Lithostrotos, 858-870 | Schrage, Eltjo J.H.
  • Glanz der Rhetorik und finsternis der Logik in einer Entscheidung Marc Aurels (Marcell. D. 28,4,3 pr.-1), 871-880 | Stagl, Jakob Fortunat
  • The Serbian Civil Code - the fourth codification in Europe, 881-890 | Stankovic, Emilija
  • Theophilus and the "incorporeal" heir, 891-897 | Stolte, Bernard H.
  • Rechtswahl bei Agaristes heirat - zu Herodots Historien VI 126-131, 898-906 | Sturm, Fritz
  • The development of the Cape common law during the early nineteenth century : William Porter, James Kent and Joseph Story, 907-915 | Thomas, Philip
  • Rationality and irrationality in the ancient Greek law of procedure, 916-924 | Thur, Gerhard
  • Sobre el heredamiento como excepción a los principios romanos de Derecho sucesorio en el vigente Código Civil de Cataluña, 925-937 | Tort-Martorell, Carmen
  • Augustus, legislative power, and the power of appearances, 938-945 | Tuori, Kaius
  • On the uselessness of it all : the Roman law of marriage and modern times, 946-960 | Urbanik, Jakub
  • A note on chapter 39 of Magna Carta, 961-964 | Van Caenegem, R.C.
  • A rule must arise from the law as it is - and it is not cast in stone, 965-972 | Van den Bergh, Rena
  • Lex princeps legibus solutus abrogata, 973-981 | Van Nifterik, Gustaaf
  • The (lack of) protection of bona fide pledgees in classical Roman lawn 982-992 | Verhagen, Hendrik
  • Van een ketter wordt de tong doorstoken. Van Johannes de Doper ook. Beteugeling van "de nieuwe religie" te Nieuwpoort rond 1570, 993-1005 | Verstegen, R.
  • The historical development of grounds for divorce in the French and Dutch Civil Codes, 1006-1014 | Von Bone, Emese
  • Der Vogel Strauß als frühes beispiel für Gesetzesanalogie : ein Phantasma? Grenzfragen bei der römischen Tierhalterhaftung, 1015-1030 | Wacke, Andreas
  • Ius Romano-Germanicum - zur Rechtsquellenlehre des Usus modernus pandectarum, 1031-1041 | Wesener, Gunter
  • Revisie en Rechtsdwaling, 1042-1050 | Wijffels, Alain
Catégories: Comparative Law News

BOOK: Andrew Fitzmaurice, Sovereignty, Property and Empire (1500-2000)



Andrew Fitzmaurice (Sydney) published Sovereignty, Property and Empire (1500-2000) at Cambridge University Press.

Abstract:
This book analyses the laws that shaped modern European empires from medieval times to the twentieth century. Its geographical scope is global, including the Americas, Europe, Africa, Asia, Australia and the Poles. Andrew Fitzmaurice focuses upon the use of the law of occupation to justify and critique the appropriation of territory. He examines both discussions of occupation by theologians, philosophers and jurists, as well as its application by colonial publicists and settlers themselves. Beginning with the medieval revival of Roman law, this study reveals the evolution of arguments concerning the right to occupy through the School of Salamanca, the foundation of American colonies, seventeenth-century natural law theories, Enlightenment philosophers, eighteenth-century American colonies and the new American republic, writings of nineteenth-century jurists, debates over the carve up of Africa, twentieth-century discussions of the status of Polar territories, and the period of decolonisation.(source: International Law Reporter)
Catégories: Comparative Law News

WORKSHOP: International Investment Law and History (Frankfurt, 13-14 March 2015)


The MPI for Comparative Public Law and International Law, the Johann-Wolfgang Goethe-University Frankfurt and the University of Glasgow's School of Law co-organize a workshop on International Investment Law and History on 13 and 14 March 2015.

As in previous years, the workshop will bring together academics and practitioners and provide them with a forum for open and frank exchanges. If you are interested in participating, please contact Sabine Schimpf, Merton Centre for European Integration and International Economic Order, University of Frankfurt, RuW, Grüneburgplatz 1, 60323 Frankfurt am Main, Germany.

The program can be found here. Speakers include Jörg Kammerhofer, Stephan Schill, Jochen von Bernstorff, Christian Tams and others. Two panels address historical cases of investment law, going back to the 19th century.

Source: International Law Reporter.
Catégories: Comparative Law News

CONFERENCE: "Image et pouvoir au Moyen Âge (XIIIe-XVe siècle) : le rôle des images dans la représentation des idées politiques" (Nanterre, 5-6 December 2014)


WHAT: Image et pouvoir au Moyen Âge (XIIIe-XVe siècle) : le rôle des images dans la représentation des idées politiques, Conference
WHERE: Nanterre, Université de Nanterre –200 avenue de la République, 92001 Nanterre CedexBâtiment D, UFR SSA, Salle D 201
WHEN: 5-6 December 2014

Colloque organisé par Franck Collard (Université de Paris Ouest Nanterre La Défense, CHiSCO), Frédérique Lachaud (Université de Lorraine, CRULH Metz) et Lydwine Scordia (Université de Rouen, GHRis)

Programme:vendredi 5 décembre 2014
14h Accueil des participants
Présidence de séance : Claudia Rabel (IRHT)
14h 30-15h 10 Lindy Grant (University of Reading), « An image of power or the power of an image ? The use of the Castel of Castille in the Thirteenth century »
15h10-15h50 Julien Lepot (Orléans), « Reines et princesses dans un miroir enluminé du milieu du XIVe siècle : l’Avis aux roys (New York, Pierpont Morgan Library 456) »
Discussion et pause
16h 30-17h10 Thierry Lassabatère (Paris IV), « Le connétable, la guerre et la paix: la geste de Bertrand du Guesclin dans les miniatures du manuscrit BnF Arsenal 3141 »
17h10-17h50 Lydwine Scordia (Rouen), « Le pouvoir de la ressemblance : la statue funéraire de Louis XI à Cléry »
Discussion
Dîner du colloque 20h
samedi 6 décembre 2014
Présidence de séance : Colette Beaune (Paris Ouest Nanterre La Défense)
9h30-10h10 Olivier de Laborderie (Paris Est Créteil Val de Marne), « La représentation du pouvoir royal dans les manuscrits d'histoire anglaise (fin XIIIe siècle - milieu XIVe siècle) »
10h10-10h50 Gisela Naegle (Giessen), « Pouvoir, mémoire et imprimerie : Maximilien Ier forge son image »
Discussion et pause
11h20-12h Gilles Lecuppre (Paris Ouest Nanterre La Défense),
« Images de la compétition royale à la fin du Moyen Âge »
Discussion
12h30 Franck Collard (Paris Ouest Nanterre La Défense), « Conclusions » Programme.pdf
Catégories: Comparative Law News

BOOK: "Les chapitres séculiers et leur culture. Vie canoniale, art et musique à Saint-Yrieix (VIe-XIIIe siècle)", edited by C. Andrault-Schmitt et P. Depreux



Les chapitres séculiers et leur culture. Vie canoniale, art et musique à Saint-Yrieix (VIe-XIIIe siècle), edited by C. Andrault-Schmitt et P. Depreux, 2014
All information here
Cet ouvrage réunit les Actes d’un colloque qui s’est tenu en trois sites différents: Limoges, Saint-Yrieix-la-Perche et Poitiers. Comme pour la rencontre concernant l’abbaye Saint-Martial de Limoges (PULIM, 2006), les médiévistes réunis ont examiné les différentes facettes de l’établissement installé au cœur de la ville de Saint-Yrieix dans une perspective pluridisciplinaire: le contexte historique, l’hagiographie, les clercs et leurs réseaux, le potentiel archéologique, les vestiges monumentaux, les manuscrits, les enluminures, la musique…
Les textes conservés offrent des aperçus exceptionnels sur le haut Moyen Âge, à commencer par le célèbre testament du fondateur (ici édité et traduit). Mais le statut canonial rend la communauté relativement difficile à cerner, d’autant que les sources médiévales considèrent souvent de haut ces religieux du siècle ou « séculiers ». Cette question est aujourd’hui en cours de renouvellement ; aussi l’étude monographique est-elle précédée par des enquêtes concernant plusieurs régions de l’Occident médiéval, de la Flandre à l’Espagne en passant par la Normandie et l’Empire.


In situ, le caractère monumental de la collégiale et le renom de la Bible de Saint-Yrieix, riche de ses lettrines enluminées, ont suscité ou actualisé les questionnements des historiens de l’art. S’ajoute à ce kaléidoscope le manuscrit Latin 903 (BnF) ou Graduel de Saint-Yrieix, bien connu des musicologues du monde entier, qui offre des compositions poétiques, liturgiques et musicales d’un grand intérêt pour la fin du xie siècle.
SommaireI. Le monde des chanoines
  • Brigitte Meijins, Les chanoines séculiers: histoire et fonctions dans la société (IXe-XIIe siècle)
  • Véronique Gazeau, En terre bénédictine, les établissements de chanoines de la Normandie médiévale: genèse et géographie des implantations, enjeux de pouvoir et lieux sacrés
  • Hubertus Seibert, Vivre en communauté? Les chanoines dans l’Empire germanique (Xe-XIIe siècle)
  • Thierry Pécout, Les collégiales dans l’espace du diocèse. Provinces ecclésiastiques d’Aix, Arles et Embrun (XIIe-XIVe siècle)
  • Catherine Saint-Martin, Le chapitre de Saint-Sernin de Toulouse
  • Eduardo Carrero Santamaria, Modification de l’architecture ou de sa fonction. Les bâtiments des chanoines réguliers dans les cathédrales espagnoles après leur sécularisation
II - Le chapitre de Saint-Yrieix: de la fondation à la ville
  • Philippe Depreux, Le testament d’Aredius
  • Catherine Faure, Aredius (Yrieix) et ses amis. Réflexions sur les réseaux aristocratiques au VIe siècle 
  • Edina Bozoky, Les miracles de saint Yrieix
  • Anne Massoni, Le Chapitre de Saint-Yrieix: Une Dépendance Martinienne En Terre Limousine
  • Jean-Pierre Thuillat, À propos du séjour de Henri II en pleine reconstruction de la collégiale de Saint-Yrieix
  • Jean-Loup Lemaitre, Le testament de Bertrand Autier, chantre de Saint-Yrieix, oncle de Bernard Gui (1292)
II - Entre histoire et archéologie
  • Christian Remy, Des chanoines et des chevaliers: l’enclos castral de Saint-Yrieix
  • Romain Boisseau, Aux origines de Saint-Yrieix-la-Perche. Une approche archéologique du site
  • Patrice Conte avec la collaboration de Julien Denis, Bernard Farago-Szekerès, Christophe Maniquet, Henri Molet, Jacques Roger, La ville antique et médiévale de Saint-Yrieix: apports récents de l’archéologie et nouvelles pistes de recherches
  • Luc Bourgeois, Beate Aradie, virginis, ou les origines de La Mothe-Saint-Héray (Deux-Sèvres)
IV - La collégiale de Saint-Yrieix
  • Claude Andrault-Schmitt, Les ‘belles formes et la hardiesse de la structure’ de la collégiale: questions d’archéologie monumentale
  • Xavier Lhermite, L’abside gothique de la collégiale de Saint-Yrieix
  • Vincent Debiais, Savoir-faire technique et pratique de l'écrit: les signes lapidaires de Saint-Yrieix
  • Marcello Angheben, Vincent Debiais, La Maiestas Domini de la façade méridionale
  • Jean-François Boyer, Reliquaires et orfèvrerie au Moustier de Saint-Yrieix
V - Les manuscrits: enluminure, musique et poésie
  • Marianne Besseyre, Eric Sparhubert, La Bible de Saint-Yrieixet le Peintre du Sacramentaire de Saint-Étienne de Limoges
  • Evelyne Proust, La Bible de Saint-Yrieix et la sculpture romane en Limousin
  • Christelle Cazeaux-Kowalski, Le graduel de Saint-Yrieix(Bibliothèque nationale de France, ms. latin 903)
  • Marie-Noël Colette, Les prosules et les proses du graduel de Saint-Yrieix, xie siècle (Paris, BnF, latin 903)
  • Gunilla Iversen, Le répertoire de tropes du graduel de Saint-Yrieix (XIe siècle)
Conclusion
  • Cécile Treffort, Conclusions. D’Attanum à Saint-Yrieix: petite histoire d’une communauté religieuse (presque) ordinaire.




Catégories: Comparative Law News

BOOK: "Histoire du droit social français des gens de mer. Origines et fondement de la protection sociale à travers celle du marin et de sa famille" by M. L. Goebbels (2014)


M. L. Goebbels, Histoire du droit social français des gens de mer. Origines et fondement de la protection sociale à travers celle du marin et de sa famille
All information here
En étudiant le droit social au sein du corps de Marine de guerre depuis Colbert, on retrouve les origines et fondements du droit actuel. Les problématiques s'articulent déjà autour des notions de faute et de risque, des accidents du travail, de la responsabilité, des problèmes d'hygiène, de santé, de vieillesse. Toutes les avancées du régime social appliqué aux gens de mer sont issues d'une contrepartie de l'obligation de service dans la marine royale née au XVIIe siècle, avec le système des classes puis de l'inscription maritime. Le régime de protection sociale des marins prend en compte les risques liés aux activités maritimes, militaires d'abord, puis de commerce et de pêche. Ce régime prévoit une pension de retraite et assure la gestion de la maladie et des familles. Les demi-soldes et pensions sont réversibles aux ayant-droits et la Marine prend en charge l'aide aux familles démunies. Les nombreuses dépenses à honorer sont compensées par un système de prélèvement pour recette, dont la gestion est assurée par une caisse normalement indépendante. C'est cette précoce modernité que cet ouvrage analyse en comparaison avec le régime commun du droit social français plus tardif.



Catégories: Comparative Law News

BOOK: "Guillaume le conquérant - Le bâtard de Normandie", G. Davy (Paris, 2014)


Guillaume le conquérant - Le bâtard de Normandie, by G. Davy, Paris, 2014
All information here
Guillaume le Conquérant reste un personnage emblématique du Moyen Age européen. Orphelin de père, héritier réputé illégitime des ducs vikings, Guillaume a réussi, avant sa vingtième année, à s'imposer comme l'un des principaux acteurs de la France du XIe siècle. Maîtrisant l'ambition des membres de son clan et la turbulente aristocratie normande, tenant tête au roi capétien, sachant s'entourer de clercs savants, le "bâtard de Normandie" est parvenu à bâtir, en un demi-siècle de règne, un modèle d'Etat médiéval. Plus encore, sa conquête de l'Angleterre en 1066 a profondément influé sur le sort de l'Europe. Pourtant, à chaque étape de sa vie, les périls menacent, près d'emporter l'édifice patiemment construit. Des guerres, des trahisons, des révoltes il est venu à bout en retournant les situations les plus désespérées, les changeant en victoires providentielles. Entre légende noire et légende dorée, Guillaume se révèle tour à tour flamboyant et calculateur, conquérant et manipulateur, justicier et législateur, faisant sienne la maxime antique : "il contenait ses sujets par les armes et les armes par les lois".
AuteurGilduin DAVY est agrégé des Facultés de droit, professeur à l'Université Paris-Ouest Nanterre-La Défense. Auteur d'une thèse primée par l'Institut de France sur le pouvoir des premiers ducs de Normandie, il a consacré de nombreuses études à l'histoire des institutions et de la pensée juridique au Moyen Age et à l'Epoque moderne. 


Sommaire
  • L'HERITAGE
  • LE REGNE DE ROBERT LE MAGNIFIQUE
  • LES TROUBLES DE LA MINORITE
  • LES DEFIS DU BATARD
  • LES ETATS DU DUC GUILLAUME
  • LES AFFAIRES D'ANGLETERRE
  • HASTINGS OU LE JUGEMENT DE DIEU
  • LE ROI GUILLAUME
  • L'EMPIRE NORMAND
  • LA FIN DU REGNE



Catégories: Comparative Law News

BOOK: "Histoire du droit en Europe jusqu'à 1815" by V. Ménès - Redorat (2014)


Histoire du droit en Europe jusqu'à 1815, by V. Ménès - Redorat 
All information here
L’Europe a-t-elle eu, avant le congrès de Vienne de 1815, conscience d’exister territorialement, socialement, politiquement et/ou juridiquement? C’est à cette question que l’ouvrage se propose d’apporter des éléments de réponse et de réflexion.
Cette histoire du droit en Europe de l’Antiquité au Congrès de Vienne de 1815 s’intéresse particulièrement aux droits qui ont traversé l’Europe dans l’Antiquité, le Moyen Age, l’Ancien Régime et le début de la période contemporaine de la Méditerranée à la Scandinavie, en passant par l’empire Byzantin ou encore la Russie.


De nombreuses matières juridiques y sont envisagées : droit de la famille, droit des obligations et des contrats, droit des villes et des corporations, droit de l’urbanisme, droit fiscal, réglementation des institutions et de la justice. Les diverses structures politiques et institutionnelles de l’Europe, les législations royales et leurs évolutions ainsi que les concepts d’Europe qui ont traversé le temps sont également considérés.
Ces différents thèmes sont envisagés afin d’apporter des éléments de réflexion sur la question suivante: l’Europe a-t-elle conscience d’elle-même territorialement, politiquement et/ou juridiquement avant le congrès de Vienne? Trois axes apportent des éléments de réponses et d’analyses. Le premier s’intéresse à la conscience que l’Europe a d’elle-même, idéologiquement et territorialement. Le second axe recherche les socles juridiques communs dans les divers États et sociétés d’Europe entre les XIIe et XVIIIe siècles. Enfin un dernier axe voit l’émergence d’un droit interétatique à l’initiative des États, créé par eux, afin de réguler leurs relations.
Auteure
  • Valérie Ménès - Redorat, Maître de Conférences en Histoire du Droit (spécialisation de recherches en droit médiéval), section CNU 03, membre du Laboratoire de recherche CPJP de l’UCP (Centre de Philosophie Politique et Juridique).
SommairePartie 1 - Introductivé. L’Europe a-t-elle conscience d’être une entité?Titre 1. – L’Europe, une étendue géographique?Titre 2. – L’Europe, une identité?
Partie 2 - Un socle commun européen?Titre 1. – Un socle commun sociétal?Titre 2. – Socle commun politique? L’héritage médiéval politique des empires et ÉtatsTitre 3. – Socle commun juridique?
Partie 3 - Création d’un corpus juridique européen à partir du XVIe siècle à l’initiative des ÉtatsTitre 1. – Du XVe au XVIIIe siècle: émergence d’un droit européen?Titre 2. – De 1789 à 1815: les mutations de la société européenne
A télécharger sur le site Internet de Larcier
Catégories: Comparative Law News

BOOK: "Le Droit musulman algérien à l'époque coloniale. De l'invention à la codification", by Cl. Bontems (2014)


Le Droit musulman algérien à l'époque coloniale. De l'invention à la codification, by Cl. Bontems
All information here
En 1834 la France décide officiellement de coloniser l'Algérie. Elle doit alors affronter le problème du droit applicable à la population locale. Les problèmes fonciers en particulier, requièrent la détermi­nation du droit des Algériens. Faute de se lancer dans une enquête anthropologique sur le droit pratiqué avant 1830, le colonisateur, obéissant à une sorte de déterminisme orientaliste, déclare que le droit en vigueur est le «droit musulman» selon le rite malékite. Pour ce faire il exhume un traité juridique datant du XIVe siècle: le mukhtasar de Sidi Khalil. Une traduction officielle en est donnée par N. Perron et la version arabe est imprimée au milieu du XIXe siècle. C'est ainsi que le droit musulman algérien est «inventé».
Le droit musulman algérien est mis en œuvre par des acteurs judiciaires auxquels il n'a jamais été enseigné. Les auxiliaires de justice, puis les magistrats s'efforcent, selon des critères occidentaux, de préciser un droit qu'ils présentent tout à la fois comme immuable et arriéré. Ce faisant, parfois inconsciemment, souvent volontairement ils dénaturent le système juridique extrait du passé.Lorsque l'enseignement du droit musulman et des coutumes indigènes se met en place à l'École de droit d'Alger à partir de 1879, les cours sont assurés par des conseillers à la Cour d'Alger, seuls capables d'accomplir cette tâche. Ils contribuent à enraciner ce droit qui procède d'une alchimie étrange associant les vestiges du passé et la jurisprudence contemporaine. Viennent ensuite les universitaires ; ils persévèrent dans la même voie, avec néanmoins quelques interrogations sur le bien fondé de leur démarche, sans oser cependant la remettre en cause.


Afin de conférer au droit musulman algérien une base légale solide et de lui donner une présentation qui soit en harmonie avec le reste de la législation française, des tentatives de codification voient le jour vers la fin du XIXe et le début du XXe siècles. Elles échoueront toutes, mais donneront naissance à un recueil intitulé : Le Code Morand. Ces tentatives de codification seront reprises au lendemain de l'Indépendance de l'Algérie. Les autorités politiques et une large partie de la population étant alors convaincues que le droit musulman, tel qu'il a été exhumé par le colonisateur, était le droit pratiqué dans l'ancienne Régence d'Alger. Ces efforts déboucheront sur la consécration de quelques principes dans les codes modernes algériens et sur les affrontements autour du Code de la famille promulgué laborieusement en 1984 et amendé en 2005.
Auteur
  • Claude Bontems, professeur émérite de droit, a enseigné plusieurs années à la Faculté de Droit d'Alger. Il a poursuivi son enseignement dans le cadre du Diplôme d'Études Approfondies Africaines à l'Université Paris I. Récemment il a publié une nouvelle édition des Annales Algériennes d'Ed. Pellissier de Reynaud (Slatkine 2013).
Catégories: Comparative Law News

Pages