720 000 $ pour combattre la dépression associée aux maladies chroniques.

Nouvelles

Les chercheurs du Centre hospitalier de St-Mary lancent un projet de recherche innovant pour combattre la dépression chez les patients atteints d'une maladie chronique

À l'occasion de la journée mondiale de la santé mentale, le Centre hospitalier de St-Mary (CHSM) lance un projet d'envergure pour développer de nouveaux outils contre la dépression associée aux maladies chroniques. Grâce à un financement de 720 000 $ sur 4 ans, octroyé par le Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ), l'équipe multidisciplinaire menée par la Dre Jane McCusker, du CHSM va étudier et développer une approche thérapeutique innovante basée sur l'autogestion. Cette étude impliquera de nombreux centres de soin sur toute l'île de Montréal afin de prendre en compte une population variée.

En effet, de nombreux patients atteints d'une maladie chronique souffrent également de symptômes liés à la dépression. Or cette dernière est l'une des principales causes de diminution du nombre d'années de vie en bonne santé, au niveau mondial. Donc si le traitement d'une maladie chronique est toujours difficile à gérer, il devient encore plus complexe quand une dépression s'ajoute à l'ordonnance. Ainsi les troubles de l'humeur peuvent avoir des conséquences négatives non négligeables sur le résultat thérapeutique des traitements contre le diabète, l'asthme, ou d'autres maladies chroniques.

« Dans ma pratique familiale, je vois de nombreuses personnes lutter contre les effets combinés d'une maladie chronique et de la dépression : un véritable défi clinique tant pour les médecins que pour les patients,» explique le Dr Mark Yaffe, du CHSM. «  Ce projet de recherche vise à déterminer comment les médecins de famille peuvent promouvoir de nouveaux outils auprès de leurs patients, ainsi que l'usage que les patients en font... idéalement pour améliorer leur santé mentale et physique.»

Il est difficile d'estimer le nombre de patients qui souffrent de dépression suite au diagnostic d'une maladie chronique, car les médecins de famille sont souvent mal équipés pour diagnostiquer et traiter ce type de pathologie. Cette étude permettra donc d'évaluer en détails la pertinence des outils déjà à la disposition des médecins, et de faire des suggestions pour améliorer leur efficacité et superviser au mieux leur utilisation.

« Notre projet est ambitieux car il vise à soulager tant les médecins que les patients. En informant les médecins, et en donnant aux patients des outils d'autogestion pour leur permettre de retrouver un rôle actif dans le contrôle de leur humeur dépressive, nous souhaitons promouvoir une approche pro-active et positive pour les deux parties, » explique la Dre McCusker.

Les chercheurs veulent utiliser un éventail d'outils d'autogestion complet (incluant des manuels et des aides sur internet) qui permettront aux patients de suivre leur dépression et de la prendre en charge en s'impliquant dans plusieurs activités. Il pourra s'agir d'exercice physique, de rencontres sociales, ou de toute autre activité agréable. Ce projet s'inscrit dans le cadre de la réorganisation des services de santé mentale décrite dans le Plan d'action en santé mentale publié par le ministère de la santé et des services sociaux du Québec pour 2005-2010.

La Dre Jane McCusker est la Directrice du Département d'épidémiologie clinique et d'études communautaires au Centre hospitalier de St-Mary. Elle est la principale investigatrice de ce projet de recherche.

Le Dr Mark Yaffe est médecin de famille au Centre hospitalier de St-Mary, et Professeur associé en médecine familiale à l'université McGill. Il est le médecin de famille associé à l'équipe de recherche qui mène ce projet.

Le Centre hospitalier de St. Mary (CHSM) est un hôpital communautaire, jouissant d'une affiliation universitaire et desservant une clientèle multiculturelle.  Nous visons à assurer des soins sécuritaires de grande qualité, axés sur le patient et la famille. St. Mary est membre à part entière du Réseau universitaire intégré de santé (RUIS) McGill.

 

Coordonnées

Contact: 
Isabelle Kling
Organisation: 
Centre hospitalier de St. Mary
Courriel: 
isabelle.kling [at] ssss.gouv.qc.ca
Téléphone au bureau: 
514 734-2665