Le Neuro collabore à façonner la science ouverte au Brésil

Roberto Reis, chercheur brésilien en propriété intellectuelle, collabore avec l`Institut de la science ouverte Tanenbaum du Neuro pour apprendre les principes de la science ouverte.

Le 7 mai 2019, le Neuro a accueilli Roberto Reis, Ph. D., chercheur en propriété intellectuelle qui est en congé sabbatique de deux ans de la Fondation Oswaldo Cruz (Fiocruz) du ministère de la Santé du Brésil.

Chef de file en recherche sur la santé publique, Fiocruz compte 16 unités scientifiques et techniques axées sur l’enseignement, la recherche, l’innovation et les soins aux patients. L’institution est présente dans 10 états en Amérique latine et a un bureau au Mozambique, en Afrique. Fiocruz travaille en ce moment à concevoir et à mettre en œuvre une politique institutionnelle en science ouverte, à constituer et à analyser sa capacité en vue de la science ouverte, et à mettre en place des projets pilotes en science ouverte.

Avec ses compétences en propriété intellectuelle, en pharmacie et en droit civil, Reis collabore avec l’Institut de science ouverte Tanenbaum (ISOT) du Neuro afin de :

  • s’informer sur les principes et pratiques de la science ouverte sur le terrain;
  • mettre en œuvre et analyser le référentiel de mesure en science ouverte (Open Science Measurement Toolkit), conçu par le PrRichard Gold et son équipe au Centre for Intellectual Property and Policy de McGill; et
  • tirer parti des précieuses leçons pour contribuer de façon constructive aux discussions en vue de la mise en œuvre d’un modèle de science ouverte à Fiocruz.

« Comme l’initiative de science ouverte du Neuro est l’une des expériences les plus importantes et avancées dans le monde, il n’y a pas de meilleur endroit où mes collègues de Fiocruz et moi puissions collaborer, échanger et apprendre », a dit Reis.

« J’espère pouvoir contribuer à des initiatives en cours et faire profiter Fiocruz de mon expérience, en sachant que le modèle de science ouverte peut enrichir les savoirs de façon beaucoup plus efficace que le paradigme actuel qui dépend beaucoup de technologies et d’information exclusives protégées par des brevets, des droits d’auteur et des secrets commerciaux. »

« Nous sommes encouragés par le travail réalisé à Fiocruz. Il est de nature à faire progresser les initiatives mondiales en science ouverte susceptibles de révolutionner la recherche et d’accélérer la découverte et la mise au point de médicaments dans l’intérêt des patients et de leurs familles », a dit Guy Rouleau, directeur du Neuro et cofondateur de l’ISOT. « Nous nous réjouissons de compter Fiocruz parmi les pionniers de cette nouvelle façon de mener la recherche, et de travailler en étroite collaboration avec le Pr Reis et d’autres pour y parvenir. »

Vous désirez favoriser l’expansion de la communauté en science ouverte? Communiquez avec %20annabel.seyller [at] mcgill.ca (Annabel Seyller), directrice des opérations, Institut de science ouverte Tanenbaum du Neuro.

 

Le Neuro est un institut de recherche et d’enseignement de McGill. L’Hôpital neurologique de Montréal, qui offre des soins de haut calibre aux patients, est la pierre angulaire de la Mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill. Nous sommes fiers d’être une institution Killam, soutenue par les fiducies Killam.