À la mémoire de Richard A. Murphy

Richard A. Murphy - 20 mai 1944 – 24 mars 2022

Richard Murphy a été directeur de l’Institut neurologique de Montréal de 1992 à 2000. Il a été le premier scientifique titulaire d'un doctorat à occuper le poste et sous sa direction, l’Institut neurologique de Montréal a embauché plus de vingt professeurs, en constituant ainsi un groupe de recherche moléculaire et cellulaire, à la fois solide et dynamique. Conscient de la volonté des Montréalais de donner une impulsion à l’Institut neurologique de Montréal, Rich a renforcé le bureau de développement de l’Institut neurologique de Montréal, mobilisé les forces agissantes de l’établissement et dirigé la campagne de construction du Centre de recherche sur les tumeurs cérébrales.

Ardent défenseur du corps professoral, Rich était reconnu pour son mentorat, particulièrement auprès des nouvelles recrues. Il a, en outre, instauré un processus interne d’examen des subventions pour favoriser l’entraide et la collaboration entre collègues. Ce processus, toujours en place aujourd’hui, a permis aux professeurs de l’Institut neurologique de Montréal de largement dépasser la moyenne nationale lors des concours pour obtenir des subventions. Il laisse un legs important à l’Institut neurologique de Montréal.


Nécrologie publiée dans Boston Globe

Né le 20 mai 1944 à Revere, Massachusetts, il est décédé le 24 mars 2022 à La Quinta, Californie, entouré de l’affection de ses proches. Connu sous son diminutif « Rich », il laisse dans le deuil son épouse depuis 53 ans, Elaine Murphy (née Finnegan) et ses trois enfants ainsi que leurs familles : sa fille Janet Murphy, MD et son mari Devin Advani et leurs fils Nick, 18 ans, et Adam, 14 ans, d’Arlington, Massachusetts; son fils Mark Murphy et son épouse Glyncora et leur fille Lily, 3 ½ ans, de New York et Alison Murphy et son mari Jeremy Byrgesen et leur fils Jack, 5 mois, de North Vancouver en Colombie-Britannique. Il laisse également derrière lui deux frères et leurs familles : Ken Murphy, MD et son épouse Rosemary de Freeport, dans le Maine ainsi que Mike Murphy et sa compagne Cheryl de North Conway au New Hampshire.

Après un baccalauréat ès arts au Holy Cross College en 1966 et une maîtrise ès sciences à la Northeastern University en 1970 et il a obtenu un doctorat à la Rutgers University en 1974. Rich a commencé sa carrière de neuroscientifique comme chercheur et enseignant méritant à la Harvard Medical School de 1974 à 1986. En 1986, il s’est installé avec sa famille à Edmonton pour prendre la direction du département d’anatomie et de biologie cellulaire à la faculté de médecine de l’Université de l’Alberta entre 1986 et 1992. Il est ensuite devenu directeur de l’Institut neurologique de Montréal à l’Université McGill au Québec de 1992 à 2000, puis président et chef de la direction au Salk Institute for Biological Studies de San Diego, Californie de 2000 à 2007 et enfin, président intérimaire du California Institute for Regenerative Medicine à San Francisco, en Californie de 2007 à 2008.

Au cours de sa carrière, Rich aura marqué la vie de bien des personnes. Un grand nombre d’étudiants et de membres du corps professoral admiraient profondément son intégrité et sa générosité en tant que mentor, et appréciaient son humour subtil. Il a consacré sa vie à sa famille et à la science, et, durant ses loisirs, pratiquait la navigation de plaisance sur le lac Sunapee, au New Hampshire. Il était également membre de deux clubs de golf, le Nashawtuc Country Club, à Concord, Massachusetts, et le Baker Hill Golf Club, de Newbury, au New Hampshire.

Une célébration privée en son hommage est prévue à Boston au cours du printemps. Les dons à sa mémoire sont les bienvenus, soit à l’American Brain Tumor Association (bit.ly/DonateABTA), soit au Francis Ouimet Scholarship Fund (www.ouimet.org), qui accorde des bourses d’études universitaires aux jeunes méritants qui travaillent sur des terrains de golf du Massachusetts.

Le Neuro McGillMcGill University Health CentreKillam Laureates

Le Neuro (L'Institut-hôpital neurologique de Montréal) - un institut de recherche et d’enseignement bilingue de McGill, qui offre des soins de haut calibre aux patients - est la pierre angulaire de la Mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill. Nous sommes fiers d’être une institution Killam, soutenue par les fiducies Killam.

Back to top