Une journée dans la vie d'une infirmière aux soins intensifs

L’unité des soins intensifs (USI) est un environnement de travail extrême. Les patients qui s’y trouvent nécessitent des soins aigus et leur état peut se détériorer en quelques secondes. Ils sont entourés de personnes anxieuses qui sont souvent en état de choc et d’incrédulité. Dans un tel environnement à haute pression, les professionnels de la santé effectuent des quarts de travail épuisants de 12 heures durant lesquels ils doivent gérer des situations de vie ou de mort. Au sein d’une unité de soins intensifs neurologiques, le moindre changement à l’état de santé peut avoir des répercussions considérables sur la vie, les comportements et les capacités des patients.

 

nurse working in ICU

Je me demande constamment quel type d’infirmière ou d’infirmier j’aimerais voir au chevet de ma mère. Je garde toujours cette image en tête pour me pousser à faire de mon mieux en tout temps.

-Jestina Jack, infirmière, Unité de soins infirmiers

 

nurse taking care of a patient

Essayons un peu de suivre Jestina Jack, si ce n’est qu’une journée dans la vie de cette infirmière de l’Unité de soins intensifs du Neuro (Institut-hôpital neurologique de Montréal) de Montréal, au Canada.

Le Neuro McGillMcGill University Health CentreKillam Laureates

Le Neuro (L'Institut-hôpital neurologique de Montréal) est un institution de soins et recherche bilingue.  Nous sommes un institut de recherche et d’enseignement de McGill, qui offre des soins de haut calibre aux patients, est la pierre angulaire de la Mission en neurosciences du Centre universitaire de santé McGill. Nous sommes fiers d’être une institution Killam, soutenue par les fiducies Killam.

Back to top