Évaluation académique

La Faculté de médecine fait une analyse des critères académiques et non-académiques dans son évaluation des demandes d'admission. Le tableau ci-dessous décrit les critères académiques par catégorie de postulant, ainsi que les qualités non-académiques que les candidats sont exigés de démontrer.

 

 

Pour les candidats de niveau universitaire

L'évaluation du dossier académique est fondée sur : 

Le rendement académique au niveau du baccalauréat universitaire (diplôme de 1er cycle)

L'évaluation du dossier académique se fait à travers la moyenne pondérée de diplômation (MPD) du baccalauréat universitaire (diplôme de 1er cycle). Les candidatures retenues ont généralement une MPD supérieure à 3,5 (MPD moyenne d’environ 3,8). Les candidatures dont la MPD est inférieure à 3,4 sont rarement sélectionnées. La performance académique et le rendement obtenu durant les études supérieures fait aussi partie de l'évaluation du contexte académique global, y compris les diplômes de deuxième ou troisième cycle.

Le Comité des admissions se réserve le droit de ne pas considérer les candidatures qui n’ont pas un minimum de 60 crédits consécutifs (c’est-à-dire, deux années d'université) * au moment de soumettre une demande d'admission.

*un minimum de 45 crédits pour un baccalauréat alternatif/secondaire.

Consultez les Exigences du diplôme pour de plus amples renseignements.

Le contexte académique global

Le bureau des admissions considère plusieurs critères dans l'évaluation de la force académique d'un candidat. Les candidats sont admis sur la base de leur performance dans le diplôme de premier cycle et la moyenne pondérée générale (MPG) sera l'outil utilisé pour évaluer la performance académique. La performance académique est évaluée à 70% durant le stade de préselection. Parmi ce 70%, 90% est réservé pour la MPG et 10% est réservé pour le contexte académique global. L'évaluation du contexte académique se compose d'éléments tels que, (a) la progression de la difficulté des cours suivis, (b) les études supérieures et (c) la reconnaissance de programmes professionnels (ex: des programmes qui mènent à devenir membre d'un ordre professionnel.

Les candidats sont encouragés à aborder des sujets stimulants et variés, d'avoir une progression naturelle dans leur choix de cours et de maximiser leur programme d'études de premier cycle dans le but de présenter une candidature riche et diversifiée. Les cheminement des cours préalables en sciences peut également influencer cette évaluation.

Le rendement dans les sciences de base

L’évaluation du rendement en sciences est basée sur les résultats obtenus dans les cours de prérequis en sciences, entrepris soit au collège, à l’université, ou dans un autre contexte pré-universitaire convenable (ex. : Résultats de l’examen Advanced Placement (AP), cours de niveau supérieur du BI et résultats aux examens A-Level) telle que décrite dans les Cours préréquis en sciences. Des études supérieures en sciences peuvent également être pris en considération dans cette évaluation.

Les candidatures retenues ont généralement une note cumulative en sciences supérieure à 3,5 (la moyenne est d’environ 3,8), ou un score MCAT équivalent ou supérieur à 30 (la moyenne est d’environ 33). Les candidats qui ont une note dans les cours prérequis en sciences inférieure à 3,2 ou un MCAT inférieur à 27 sont rarement sélectionnés.

Consultez la section Cours pré-réquis en sciences pour de plus amples renseignements

L'utilisation des résultats du MCAT

Dans le cas où des résultats MCAT valides sont présentés, les résultats seront pris en considération conjointement avec les résultats académiques dans les cours préalables en sciences concernés (pondération 50/50). Les sections portant sur les sciences biologiques, les sciences physiques et le raisonnement verbal seront évaluées.

Consultez la Politique du MCAT pour de plus amples renseignements.

Pour les diplômés en médecine hors Canada et États-Unies (DHCEU) qui sont résidents du Québec

Les candidats doivent être titulaires d'un diplôme de médecine d'une institution à l'extérieur du Canada ou des États-Unis accréditée et reconnue par l'Organisation mondiale de la Santé (figurant dans l'annuaire Avicenne de la médecine). Les candidats doivent être en règle.

Les candidats doivent fournir les résultats de l'examen d'évaluation (MCCEE) ou de l'examen d'aptitude (EACMC) (Partie I, minimum) du Conseil médical du Canada. Les candidats concurrentiels ont des résultats à l'EECMC qui sont au moins 50 points supérieures à la note de passage. Les résultats USMLE ou ECSMG ne sont pas acceptés.

Les candidats seront tenus de soumettre un rapport de la performance académique en médecine ainsi que le relevé de notes.

Pour la preuve de maîtrise de l'anglais, les candidats DHCEU doivent obtenir: 250 à l'examen TOEFL (version à l'ordinateur CBT), 600 pour la version écrite (PBT), et 100 pour la version Internet (iBT). Les candidats qui ont fait leurs études médicales en français ou en anglais ne sont pas exigés de fournir une preuve de compétence de langues.

Pour les candidats du programme Med-P 

L’évaluation du rendement académique du candidat en provenance du cégep est fondée sur la cote de rendement collégiale. (cote R). Dans une situation où il y a plus de candidats concurrentiels qu’il y a des places disponibles, la cote R sciences et mathématiques sera aussi prise en considération, afin de sélectionner les candidats présentant la meilleure preuve d’une habileté de gérer les exigences académiques de notre programme de médecine.

  • Les candidats retenus ont généralement une cote supérieure à 33,5 (la moyenne étant d’approximativement 35,2).
  • Les dossiers des candidats ayant une cote inférieure à 32,0 sont rarement sélectionnés.


 

  Dans une situation où il y a plus de candidats concurrentiels qu’il y a des places disponibles, la préférence sera accordée aux candidats présentant la meilleure preuve d’une habilité de gérer les exigences académiques de notre programme de médecine.