À propos de Johanne Poirier

La professeure Johanne Poirier est la première titulaire de la Chaire Peter MacKell sur le fédéralisme de la Faculté de droit de McGill. Elle s'est jointe à la Faculté en 2015 à titre de professeure titulaire.

Elle s’intéresse aux fondements, au potentiel, aux écueils et aux incarnations concrètes du « phénomène fédéral », compris dans un sens large, non-exclusivement étatique.  

Biographie

Johanne Poirier est diplômée en histoire et en philosophie (Université Queen’s, Kingston, Canada), et titulaire de licences conjointes en droit civil et en common law (Université McGill, Montréal), d’une maîtrise en droit comparé (ULB) et d’un doctorat en droit (Université de Cambridge). 

La professeure Poirier était précédemment membre du corps professoral de l’Université libre de Bruxelles (ULB), où, entre 2004 et 2015, elle a dispensé divers cours relatifs au droit comparé, au fédéralisme, et au fait régional en Europe, tant à la Faculté de droit qu’à l’Institut d’études européennes. De 2008 à 2012, elle a par ailleurs co-dirigé le Centre de droit public de l’ULB.

Johanne Poirier a été professeure invitée à l’Université d’Ottawa, de Montréal, au Centre d’études constitutionnelles et politiques de Madrid et à la Faculté de droit de Butare (Rwanda). Elle a réalisé de nombreuses missions d’expertise internationale dans le domaine du droit constitutionnel et du fédéralisme, notamment en Espagne, Belgique, Tunisie, Bosnie-Herzégovine, ainsi qu’au Rwanda, Philippines, Sri Lanka, Soudan, Soudan du Sud et Népal. Depuis 2007, elle siège au Conseil d’administration du Forum des Fédérations.

Avant d’entamer sa carrière universitaire, Johanne Poirier a été auxiliaire juridique à la Cour suprême du Canada auprès du juge Charles Gonthier. Elle a également travaillé comme conseillère juridique spécialisée en contentieux constitutionnels et administratifs pour le Ministère de la Justice du Canada.

Enseignement

Dans le cadre de ses activités d'enseignement, elle a dispensé un cours d’introduction au droit constitutionnel, de même qu’un cours sur le fédéralisme comparé.  En 2016-2017, en plus du droit constitutionnel, elle co-dirigera, avec le professeur Daniel Turp de l’Université de Montréal, un séminaire de rédaction constitutionnelle qui vise à « moderniser » la Constitution canadienne, à l’occasion des 150 ans de la Confédération.

La professeure Poirier est particulièrement intéressée à superviser des étudiants et des étudiantes de cycles supérieurs souhaitant explorer les mécanismes d’aménagement institutionnel de la diversité, de divers aspects du fédéralisme, ou du droit constitutionnel comparé en général.   

Consultez également ses projets de recherche et ses publications.

G-D: rangée supérieure: Sajeda Heda, Johanne Poirier. Rangée inférieure: Maryna Polataiko et Jesse HarteryLa professeure Poirier en compagnie de Sajeda Heda, Maryna Polataiko et Jesse Hartery