Offres d'emploi

(Information en anglais seulement)

Année de qualification

Les étudiants fortement motivés ayant un parcours académique remarquable et qui démontrent de l’intérêt pour la recherche dans le domaine des sciences de la communication humaine peuvent être admis directement à l’année de qualification du programme de doctorat.

Les étudiants qui optent pour ce cheminement doivent réussir les cours de l’année de qualification et produire un projet de recherche sous la direction d’un superviseur membre du corps professoral. Les étudiants admis à l’année de qualification possèdent habituellement un baccalauréat ou une maîtrise (sans mémoire) dans un domaine pertinent et sont en mesure de démontrer leur intérêt réel pour la communication humaine et les troubles connexes.

L’étudiant qui satisfait à toutes les exigences de l’année de qualification est ensuite autorisé à devenir doctorant à part entière. L’étudiant peut alors poursuivre le programme et doit satisfaire l’ensemble des autres exigences de base pour obtenir son doctorat.

Exigences de l’année de qualification (première année)

Tous les étudiants doivent suivre le parcours suivant :

  • réussir au moins l’un des cours de statistiques requis (3 crédits);
  • suivre un séminaire avancé de recherche (3 crédits);
  • réussir des cours au choix totalisant 6 crédits, avant la fin de l’année de qualification. L’étudiant peut choisir librement ses cours avec son superviseur. Toutefois, l’ÉSCH s’attend à ce que les étudiants n’ayant aucune formation supérieure préalable en sciences de la communication humaine choisissent des cours donnés par l’École.

 

Projet de recherche

Avant la fin de son année de qualification, l’étudiant doit réaliser et soumettre un projet de recherche de petite envergure qui permettra d’évaluer ses aptitudes en recherche avancée (et de déterminer s’il peut poursuivre au doctorat).

Ce projet de recherche a pour but d’aider les étudiants à se familiariser avec les différents aspects de la conception d’expériences et de l’analyse de résultats, ainsi qu’à démontrer leur capacité de formuler une explication raisonnée à partir d’un ensemble limité de données. L’étudiant détermine le sujet de son projet de recherche (qui peut être conceptuellement lié ou non au sujet qui fera l’objet de la thèse de doctorat) en collaboration avec son superviseur.

Sans que ce soit une exigence du programme, bon nombre de nos étudiants ont publié les données de leur projet de première année dans des revues scientifiques!

Back to top