La science qui change le monde

News

Quatre découvertes de l'Université McGill parmi le classement des 10 plus importantes découvertes de Québec Science pour 2004.

Les découvertes de quatre scientifiques de l'Université McGill figurent au palmarès des 10 plus importantes découvertes du magazine Québec Science pour 2004. L'édition de février de cette publication décrit le travail à caractère avant-gardiste du biologiste Graham Bell et de Sinead Collins, étudiante au doctorat, du clinicien Qutayba Hamid du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), du chercheur postdoctoral Scott Ransom et du généticien Erwin Schurr. Québec Science décrit ces découvertes comme ayant le potentiel de « changer le monde ».

Voici les découvertes des membres de l'Université McGill :

Les plantes nous permettront-elles d'échapper aux gaz à effet de serre?

Le biologiste Graham Bell et Sinead Collins, étudiante au doctorat, ont découvert que nous avons surestimé la capacité des plantes à neutraliser l'effet de serre. Ils ont trouvé que des taux accrus de dioxyde de carbone réduisaient l'efficacité du développement d'algues.

Pour lire le communiqué de presse, consultez le web.

De nouveaux traitements contre l'asthme

Qutayba Hamid, chef de file dans le domaine de la recherche en santé respiratoire au Centre université de santé McGill, a identifié une nouvelle cible pour contrôler les problèmes liés à l'asthme au stade précoce. De concert avec une équipe de recherche internationale, il a démontré que les chitinases mammaliennes acides jouent un rôle dans l'inflammation des voies respiratoires chez les personnes souffrant d'asthme allergique.

Pour lire le communiqué de presse, consultez le web.

Contempler les étoiles

Scott Ransom, chercheur en physique de niveau postdoctoral, et Frederick Jenet, chercheur à l'Institut de technologie de Californie, ont identifié le premier système à double pulsars doté de deux étoiles à neutrons émettant un signal radioélectrique. Leurs découvertes « stellaires » ont révélé la présence d'un mécanisme expliquant pourquoi l'un des pulsars s'allume et s'éteint, tout en virevoltant autour de l'étoile compagne.

Pour lire le communiqué de presse, consultez le web.

Vers l'éradication de la lèpre

Le généticien moléculaire Erwin Schurr a franchi une nouvelle étape dans la voie de l'éradication de la lèpre. À la tête d'une équipe de recherche internationale, il a démontré que de petits changements dans deux gènes, le gène Parkin 2 et le gène voisin, PACRG, multiplient le risque de développer la maladie.

Pour lire le communiqué de presse, consultez le web.