Nouveau Centre d'examen de français à McGill

Nouvelles

Autre contact:Shelley Paris, Communications Shelley Paris, tél.: (514) 685-6462

AVIS AUX JOURNALISTES :
M. James Archibald sera absent de Montréal du 9 au 16 décembre. Veuillez donc tenir compte de ces dates si vous souhaitez l’interviewer à propos de ce nouveau programme.

Fidèle à son engagement d’offrir des programmes d’envergure internationale, l’Université McGill vient d’être désignée Centre national d’examen pour deux diplômes de compétence linguistique mondialement reconnus, le DELF (diplôme d’études en langue française) et le DALF (diplôme approfondi de langue française). C’est le consul général de France au Québec, M. Dominique Boché, qui a officiellement annoncé l’ouverture de ce nouveau centre d’examen lors d’une réception donnée à Québec le 8 décembre.

Reconnus dans une centaine de pays, le DELF et le DALF sont sanctionnés par le ministère de l’Éducation français. Les titulaires de ces prestigieux diplômes n’ont pas à subir d’autres tests de compétence en français pour être admis dans un établissement français. Les titulaires du DALF satisfont à tous les critères linguistiques d’admission dans les universités françaises. Le prestige international de ces diplômes est tel qu’en 1996, aux États-Unis seulement, près de 1 000 étudiants les ont obtenus.

Garantie de compétence en français

Pour les entreprises, ces diplômes, et particulièrement le DALF, sont un gage de compétence en français des affaires et des professions. Selon M. James Archibald, directeur du département de langues et de traduction du Centre d’éducation permanente (CEP) de McGill, « Cette reconnaissance comme centre d’examen pour le Canada atteste le sérieux avec lequel l’Université McGill s’emploie à offrir des programmes de qualité supérieure et mondialement reconnus à ses étudiants, ainsi qu’aux communautés anglophones et allophones et au milieu des affaires. &raquo Tous les examens sont sanctionnés par le ministère français de l’Éducation qui veille ainsi à ce que les diplômes soient assujettis aux mêmes critères rigoureux partout dans le monde.

Le gouvernement français reconnaît l’initiative de McGill

M. Gilbert Leoutre, inspecteur général de l’Éducation nationale (France) s’est félicité de l’excellent travail de ceux qui, à McGill, ont entrepris les démarches qui ont abouti à la création du Centre canadien des diplômes DELF/DALF. Le Consulat général de France au Québec administrera le programme en étroite collaboration avec M. Archibald et ses collègues de l’Université McGill et avec l’équipe de M. Jean-Louis Tremblay, directeur de l’École des langues vivantes de l’Université Laval, où l’autre centre d’examen canadien a été créé.

Dans une allocution prononcée lors de la réception, la chancelière de l’Université McGill, madame Gretta Chambers a précisé que « McGill est fière de s’associer à un programme d’évaluation de la compétence langagière qui prône l’excellence ... Ce projet sert d’occasion rêvée pour nos deux universités [et] facilitera la mobilité des étudiants et des professionnels à l’échelle internationale. &raquo

Les premiers étudiants se sont présentés aux examens à Laval et à McGill en décembre 1997; d’autres examens auront lieu en avril et en août 1998. Ce nouveau centre d’examen est l’un des nombreux services et programmes linguistiques dont s’est doté le Centre d’éducation permanente de l’Université McGill pour rayonner dans la communauté. Le programme peut même être offert en dehors du Québec. « Le DELF/DALF est un programme très souple. Notre département peut travailler de concert avec des partenaires d’autres régions pour offrir le diplôme dans l’ensemble du Canada, précise M. Archibald. Les personnes ou les facultés que le programme DELF/DALF intéresse n’ont qu’à contacter l’Université McGill pour prendre les dispositions nécessaires. &raquo

McGill offre tout un éventail de possibilités à ceux qui souhaitent parfaire leurs compétences linguistiques, notamment des cours à temps partiel de Français langue seconde, le très réputé Programme intensif de français et le Diplôme en français des professions. Le CEP propose en outre des cours et programmes en traduction, en anglais et dans treize autres langues.