Les jeux vidéo peuvent-ils être bénéfiques pour vous?

Nouvelles

Tout à fait, selon les concepteurs mcgillois d'un jeu en ligne qui réduit le stress

Une équipe de chercheurs dirigée par le psychologue Mark Baldwin de l'Université McGill a mis au point un jeu vidéo qu'elle estime non seulement bon pour vous – mais aussi de nature à vous aider à bien vous sentir.

La recherche menée par le Pr Baldwin et son équipe – les étudiants diplômés de McGill Jodene Baccus, Stéphane Dandeneau et Maya Sakellaropoulo – montre que des jeux de conception spéciale peuvent modifier l'intelligence sociale des gens – la façon dont ils se perçoivent et leurs interactions avec autrui – et même les aider à apprendre à mieux combattre le stress. Fort de ces constatations, le Pr Baldwin a fondé MindHabits Inc. afin de développer des jeux visant à réduire le stress social et à accroître l'estime de soi.

Un des jeux de la compagnie, MindHabits Trainer, a terminé parmi les dix premiers finalistes, sur 69 participations, du Grand concours du jeu vidéo canadien de Téléfilm Canada, qui versera un maximum de 50 000 $ pour la commercialisation sur ordinateur de poche de ce qui est pour le moment un jeu en ligne.

Dans MindHabits Trainer, le joueur doit cliquer aussi vite que possible sur l'unique binette souriante parmi les nombreuses binettes maussades affichées à l'écran. En s'adonnant de façon répétitive au jeu, on exerce son esprit à privilégier davantage les aspects positifs, explique le Pr Baldwin. On peut s'amuser sur une version de démonstration à www.mindhabits.com.

Dans une étude effectuée en 2004 auprès de 56 étudiants, un test de temps de réaction standard révélait que le jeu a aidé des personnes ayant une faible estime d'elles-mêmes à réussir à être moins dérangées par le rejet social en modifiant leur façon de traiter l'information. Cinq nouvelles études devant être rendues publiques plus tard cette année confirment qu'une réorientation vers le côté positif des choses diminue le niveau de stress.

« Le stress est en grande partie une affaire de perception sociale », souligne le Pr Baldwin. « En entrant dans une pièce bondée de gens, si votre attention est attirée par la seule personne à l'expression maussade qui s'y trouve plutôt que par les personnes accueillantes, votre sentiment d'insécurité aura tendance à s'accroître et cela déclenchera la libération de cortisol, l'hormone du stress, dans le sang. »

MindHabits sera de la deuxième ronde du concours qui se tiendra lors du Congrès des développeurs de jeux à San Francisco, CA, en mars. Quatre finalistes y seront choisis et recevront de Téléfilm une somme maximale de 250 000 $ en fonds de contrepartie pour créer un prototype jouable. En septembre, les finalistes se disputeront le grand prix pouvant atteindre 500 000 $ pour soutenir la commercialisation du jeu gagnant.

Sur Internet : www.mindhabits.com

Coordonnées

Contact: 
Michael Bourguignon
Organisation: 
Service des affaires universitaires de l'Université McGill
Courriel: 
michael.bourguignon [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-8305