L'approche novatrice de Henry Mintzberg en gestion mène à la création d'un nouveau programme sur le leadership

Nouvelles

L'approche novatrice de Henry Mintzberg en matière de développement du leadership est au cœur d'un nouveau programme qui attire l'attention de grandes entreprises canadiennes. À compter d'aujourd'hui, un groupe de cadres supérieurs en provenance de Aéroplan, Bell Canada Entreprises, Domtar et Via Rail Canada se réuniront à la Faculté de gestion de McGill afin de participer au nouveau Advanced Leadership Program (ALP). L'ALP s'inscrit dans la prochaine génération de programmes de gestion influencés par l'International Masters in Practicing Management (IMPM) de renommée mondiale. Les deux programmes se concentrent d'ailleurs expressément sur le perfectionnement de gestionnaires à partir de leurs emplois et leurs organisations — une approche novatrice visant à aider les gestionnaires à tirer profit de leurs propres expériences.

Une approche originale pour la formation des cadres

Ce qui distingue l'ALP des nombreux programmes existants destinés aux hauts dirigeants, c'est que les participants y assistent non pas à titre d'individus, mais plutôt comme équipes d'une entreprise qui partagent une préoccupation ou encore une mission de grande importance pour l'entreprise. L'ALP consiste en un programme de trois modules d'une durée d'une semaine s'étalant sur une période de neuf mois. Chacun de ces modules s'articule autour d'une caractéristique de l'esprit de leadership, laquelle passe en revue un ensemble de concepts et de compétences - Gérer sa personnalité : l'attitude réfléchie (Managing self: the reflective mindset), Gérer une organisation et son contexte : l'attitude «branchée» (Managing organization and context: the connected mindset), Gérer le changement : l'attitude catalytique (Managing change: the catalytic mindset).

L'ALP est un programme qui sort des sentiers battus car chaque équipe provenant d'une même entreprise se concentre en classe sur ses propres questions stratégiques liées à la préoccupation fondamentale de son entreprise, contrairement à un programme basé sur des faits et des études de cas. Une partie du contenu et de la conception du programme est établie à partir des problématiques des entreprises participantes soulevées en classe et de leur évolution au cours du programme.

«Chez Via Rail, la gestion du talent de même que le développement du leadership sont des priorités stratégiques clés. Il ne fait pas de doute que le programme ALP se marie très bien à notre vision», affirme Paul Côté, président et chef de la direction par intérim, et chef de l'exploitation chez Via Rail.

L'IMPM : un modèle

Tandis que l'IMPM a été élaboré à l'intention des gestionnaires chevronnés, l'ALP s'adresse à des dirigeants et est offert dans un format plus abrégé. L'IMPM, élaboré et pensé à McGill par Henry Mintzberg, de concert avec des collègues du Canada, de l'Angleterre, de la France, de l'Inde et du Japon, représente une approche inédite de l'enseignement de la gestion. Depuis sa création en 1996, ce programme a connu un énorme succès.

«Nous avons mis sur pied l'IMPM dans le but avoué de modifier l'enseignement de la gestion. Nous sommes sur la bonne voie! Maintenant, nous avons élaboré l'ALP afin que celui-ci produise les mêmes résultats en matière de développement du leadership, en donnant à des groupes de dirigeants la possibilité de réfléchir sur leurs propres expériences tout en s'attaquant à des enjeux-clés pour leurs entreprises, et ce dans une salle de classe des plus stimulantes. Alors, il ne s'agit pas seulement de perfectionnement de cadres supérieurs; c'est aussi une consultation conviviale auprès de dirigeants occupant des postes semblables au sein d'autres organisations et de professeurs en gestion de renommée mondiale — peut-être la meilleure consultation qu'une entreprise ne puisse obtenir», explique Henry Mintzberg, dont le dernier livre, Managers Not MBAs, explique comment l'IMPM représente la troisième génération de programmes d'enseignement de la gestion.

Alors que l'ALP est offert exclusivement par l'Université McGill, on procédera au lancement d'un ALP à l'échelle mondiale l'automne prochain conjointement avec des écoles de commerce de calibre international d'Europe et d'Asie, où des cadres supérieurs de nombreuses entreprises multinationales participeront aux modules dans trois pays différents.

Grâce à l'accent qu'il met sur l'expérience et les enjeux propres aux participants, l'ALP offre un avantage marqué par rapport au programme avancé en gestion (Advanced Management Program) dispensé par certaines écoles de commerce. La Faculté de gestion de McGill, en misant sur sa réputation bien établie et son expertise de classe internationale dans l'élaboration de programmes, offre un nombre imposant de programmes novateurs en gestion.