Il faut une société : combattre l'obésité infantile dans le monde entier

Nouvelles

La pandémie incontestée de l'obésité infantile à l'échelle mondiale risque bien d'être le principal problème de santé publique du siècle naissant. Nous avons créé une société moderne au sein de laquelle la génération initiale d'enfants de ce millénaire pourrait être la première depuis l'essor de la révolution industrielle à avoir une durée de vie plus courte que celles qui l'ont précédée. Nous devons maintenant mobiliser les particuliers, les organisations et la société à très grande échelle pour déclencher assez d'action et ainsi engendrer une pandémie de saines habitudes de vie.

À cette fin, le Groupe de réflexion de l'Université McGill sur les défis de la santé tiendra la conférence Concevoir un plan d'action sociétal pour prévenir l'obésité infantile dans le monde entier, à Montréal le 26 et le 27 octobre 2006 (séance inaugurale à 18 heures le 25 octobre) au Centre Mont-Royal, 2200, rue Mansfield, en face du campus historique de l'Université McGill. Seules les séances inaugurales et de clôture seront accessibles à l'ensemble des médias.

La conférence réunira de réputés universitaires, professionnels, décideurs et responsables des politiques des domaines de la santé, de l'éducation, de l'agriculture et de l'alimentation, des loisirs et des sports, de l'urbanisme, des médias, des finances, de la gestion, du droit, de la politique et de l'économie, afin de formuler une stratégie plus vigoureuse pour prévenir l'obésité infantile à l'échelle mondiale. Les participants travailleront à améliorer la version provisoire d'un plan sociétal pour la prévention de l'obésité infantile que prépare l'Alliance mondiale pour la prévention, un partenariat conclu par cinq associations médicales internationales qui collabore étroitement avec l'Organisation mondiale de la Santé. Le conférencier inaugural sera l'économiste et chroniqueur du New York Times Paul Krugman, avec le mot de bienvenue présenté par Philippe Couillard, Ministre de la Santé du Québec.

Les participants s'intéresseront aux principaux défis à surmonter pour que les plans d'action sociétaux mis de l'avant par des responsables en santé du monde entier favorisent l'action plutôt que l'opposition. Les participants se pencheront aussi sur d'importants principes sociaux qu'il faut revoir pour atteindre une quelconque masse critique dans le cadre des efforts déployés pour juguler l'obésité, notamment la suprémacie de la volonté/responsabilité personnelle en ce qui a trait aux particuliers, le maintien du modèle « prescrire/suivre prescription » dans les organisations en santé, la vocation unique de « faire des affaires » pour ce qui est des entreprises, et agir le long du « clivage santé/économie » pour ce qui est des gouvernements.

Apres un sommaire médiatique et un dernier mot de sagesse par un panel de participants, la conférence se terminera par le lancement de l'Appel de Montréal pour « revisiter le quotidien ». L'appel est pour inviter le reste du monde à joindre l'effort de Montréal, dans un e-groupe de réflexion mondial, chacun contribuant selon son domaine d'expertise, pour accroitre la diversité et l'échelle de ce qui est possible pour arreter la pandémie d'obésité infantile. L'appel sera lancé en la présence du maire de Montréal, Gérald Tremblay.

La conférence est organisée par l'Université McGill en partenariat avec l'Alliance mondiale pour la prévention, l'American Heart Association, les Instituts de recherche en santé du Canada et d'autres organisations en santé, de philanthropie, en agriculture, en éducation, et en économie. On trouvera de l'information détaillée sur le contenu du groupe de réflexion, ses partenaires et ses participants à www.mcgill.ca/healthchallenge.

Webdiffusion (toutes les séances)

Coprésidents de la conférence :

Laurette Dubé, professeure titulaire de la Chaire de recherche James McGill en psychologie du consommateur et des habitudes de vie et en commercialisation des services, Faculté Desautels de gestion; présidente fondatrice et directrice scientifique, Groupe de réflexion de l'Université McGill sur les défis de la santé, Canada

Philip James, président, Alliance mondiale pour la prévention; Fondateur et président, International Obesity Task Force (IOTF), GB

Aperçu du programme :

Discours d'ouverture :

  • Paul R. Krugman, professeur, économique et Affaires publiques, département d'économique, Université Princeton; Chroniqueur, The New York Times, É.-U.

Commentaires offerts par :

  • Catherine Le Gales-Camus, sous-directrice générale, maladies non transmissibles et santé mentale, OMS, Suisse
  • Alan Bernstein, président, Instituts de recherche en santé du Canada, Canada
  • Robert Eckel, président, American Heart Association, É.-U.

Participants confirmés :

Du domaine de la santé :

  • Michael Marmot, président, Commission des déterminants sociaux de la santé, OMS, GB
  • Jean-Marie Le Guen, médecin et député, Paris, président du Groupe d'études sur l'obésité, Assemblée nationale, France
  • William Dietz, directeur, Programme de nutrition et d'activité physique, Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, É.-U.
  • Kaare Norum, professeur émérite et recteur émérite, Institut de recherche sur la nutrition, École de médecine, Université Oslo; Ancien président du Groupe de référence de l'OMS pour la « Stratégie globale sur l'alimentation, l'activité physique et la santé », Norvège
  • Boyd Swinburn, professeur et président, santé publique et nutrition; Fondateur, Centre de collaboration de l'OMS pour la prévention de l'obésité et la recherche et la formation connexes, Université Deakin, Australie
  • Robert Beaglehole, directeur, Département de maladies chroniques et de promotion de la santé, OMS, Suisse
  • Chunming Chen, professeur et conseiller principal, Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies; Président fondateur, Académie chinoise de médecine préventive, Chine
  • Carlos A. Monteiro, professeur, École de santé publique et Centre de recherches épidémiologiques en santé et en nutrition, Université de São Paulo, Brésil
  • Benjamin Caballero, directeur, Centre de nutrition humaine; Professeur, Centre Johns Hopkins de nutrition humaine, É.-U.
  • Thomas N. Robinson, départements de pédiatrie et de médecine, École de médecine de l'Université Stanford, É.-U.
  • Adam Drewnowski, professeur, épidémiologie, École de santé publique et de médecine communautaire; Directeur, Centre de santé publique et de nutrition, Université de Washington, É.-U.

Du domaine de l'économique, des affaires, de l'agriculture et d'autres disciplines :

  • Daniel Kahneman, prix Nobel 2002, Sciences économiques, É.-U.
  • Kevin Murphy, Sciences économiques, Université de Chicago
  • T. S. Srinivasan, Sciences économiques, Université Yale
  • Lance Friedman, premier vice-président, Kraft Foods Inc., É.-U.
  • Wilbert J. Keon, sénateur canadien; Président & chef de la direction, Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa, Canada
  • William Bernstein, auteur de The Birth of Plenty et The Four Pillars of Investments, É.-U.
  • George Loewenstein, professeur, économique et psychologie, département de sciences sociales et décisionnelles, Université Carnegie Mellon, É.-U.
  • Brian Wansink, Université Cornell; directeur, Cornell Food and Brand Lab, É.-U.
  • David Fidler, droit international, Université de l'Indiana
  • Louise Fresco, ancienne directrice générale adjointe, Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture; Professeure, Université d'Amsterdam, Pays-Bas
  • Gary W. Evans, écologie humaine, départements de design et d'analyse environnementale et de développement humain, Collège d'écologie humaine, Université Cornell, É.-U.
  • Per Pinstrup-Andersen, professeur, alimentation et nutrition et politiques gouvernementales, Division des sciences de la nutrition, Université Cornell; Ancien directeur général, Institut international de recherche sur les politiques alimentaires, É.-U.
  • Nick Drager, conseiller principal, Département de l'éthique, du commerce, des droits de la personne et du droit de la santé, OMS, Suisse
  • John Holland, auteur, Emergence: From Chaos to Order, É.-U.
  • David Bornstein, auteur, How to Change the World: Social Entrepreneurs and the Power of New Ideas et The Price of a Dream: The Story of the Grameen Bank, É.-U.
  • Claude Fischler, sociologue, directeur de la recherche, Centre national de la recherche scientifique, France

Coordonnées

Contact: 
Kathryn Haralambous
Organisation: 
Bureau des relations universitaires, Université McGill
Courriel: 
kathryn.haralambous [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-3095