Experts : Résultats des élections québécoises 2022

Nouvelles

Publié: 7oct.2022

La Coalition avenir Québec (CAQ) a remporté les élections et dirigera un autre gouvernement majoritaire. Le parti de François Legault, qui avait remporté le scrutin de 2018, obtient donc un deuxième mandat consécutif. (Radio-Canada)

Voici des experts de l’Université McGill qui peuvent s’exprimer à ce sujet :

 

Les droits de la personne, Lois 21 et 96

Pearl Eliadis, professeure agrégée, École de politiques publiques Max Bell et professeure associée, Faculté de droit

« À quoi ressemblera le nationalisme québécois entre les mains d'un gouvernement de la CAQ qui détient une majorité encore plus importante ? Les groupes minoritaires et les partis protestataires affirment que la seule option restante est de descendre dans la rue, et bien que le séparatisme ait été à peine visible pendant la campagne, les positions de la CAQ sur l'immigration, la langue et l'identité restent très clivantes. Nous pouvons nous attendre à davantage d'activité devant les tribunaux, car les lois 21 et 96, entre autres, deviennent des cibles plus importantes en l'absence de changement législatif ».

Pearl Eliadis est professeure agrégée à l'École de politiques publiques Max Bell, ainsi que professeure associée à la Faculté de droit. Avocate senior en pratique privée et avec plus de deux décennies d'expérience en politique publique au sein des gouvernements fédéral et provinciaux, elle a dirigé avec succès des projets complexes et globaux portant sur les institutions nationales, l'évaluation et les droits de la personne, avec des missions en Chine, en Éthiopie, au Népal, au Rwanda, au Sri Lanka, au Soudan, au Tadjikistan et au Timor Leste.

pearl.eliadis [at] mcgill.ca (anglais, français)

Désinformation et élections 

Mathieu Lavigne, candidat au doctorat, Département de science politique et Institut d'études canadiennes de McGill 

« Les Québécois sont préoccupés par la mésinformation et ses impacts, mais affichent un niveau de confiance élevé envers le processus démocratique ». 

Mathieu Lavigne est candidat au doctorat au Département de science politique et à l’Institut d'études canadiennes de McGill. Ses recherches portent sur les effets des campagnes et des médias, l'opinion publique, la psychologie politique et le comportement politique. Il dirige le Projet sur la désinformation électorale au Québec, qui vise à identifier et répondre à la désinformation circulant lors de l’élection provinciale 2022 et d’en évaluer la portée et les effets sur les attitudes et comportements des Québécois. 

mathieu.lavigne [at] mail.mcgill.ca (anglais, français)

Politique québécoise et canadienne

Daniel Béland, professeur James McGill, Département de science politique et directeur, Institut d’études canadiennes de McGill

« L'impressionnante victoire électorale de la CAQ soulève plusieurs questions politiques. La première concerne la réforme électorale, car trois des quatre principaux partis étaient clairement désavantagés par le système uninominal à un tour. François Legault, qui soutenait la réforme électorale avant de devenir premier ministre, dit maintenant qu'il ne l'appuie plus, mais la question restera probablement à l'ordre du jour. Deuxièmement, alors que la CAQ est très forte dans les régions hors de Montréal, elle n'a remporté que deux sièges sur 27 sur l'île de Montréal. Cet écart restera probablement une source de tensions politiques au cours de son second mandat. Troisièmement, la CAQ s'est débattue avec la question de l'immigration et de la gestion de la diversité. Il reste à voir si le gouvernement de la CAQ cherchera à améliorer ses relations avec les minorités ethno-raciales et linguistiques au cours des quatre prochaines années ».

Daniel Béland est directeur de l’Institut d’études canadiennes de McGill et professeur James McGill au sein du Département de science politique. Il se spécialise dans la politique canadienne et comparée ainsi que dans l’étude des politiques publiques, dont les politiques sociales.

daniel.beland [at] mcgill.ca (anglais, français)

Éric Bélanger, professeur titulaire, Département de science politique

« Le repositionnement politique effectué en 2015 par la CAQ, à l’occasion duquel François Legault et sa formation ont affirmé de façon plus claire qu’auparavant une posture tant nationaliste que fédéraliste, constitue sans doute l’un des événements politiques marquants des dernières années au Québec ».

Éric Bélanger est professeur titulaire au Département de science politique. Ses recherches portent sur la politique québécoise, la politique canadienne, l'opinion publique, le comportement électoral et les partis politiques. Son livre récemment publié, « Le nouvel électeur Québécois », analyse les facteurs motivant le comportement électoral des Québécois.

eric.belanger3 [at] mcgill.ca (anglais, français)*
*Échanges avec les médias: presse écrite seulement

Coordonnées

Contact: 
Shirley Cardenas
Organisation: 
Relations avec les médias, Université McGill
Courriel: 
shirley.cardenas [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
(514) 398-6751
Téléphone cellulaire: 
(514) 594-6877
Back to top