Des chercheurs de Montréal participent à l’essai clinique d'un vaccin contre le VIH

Nouvelles

Des cliniciens du Centre universitaire de santé McGill et du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM) participent au premier essai clinique canadien de vaccination thérapeutique contre le VIH. Financé par des organismes publics et privés, notamment par le Réseau canadien pour l'élaboration de vaccins et d'immunothérapies (CANVAC) et les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), le projet débutera en avril.

« La thérapie classique des patients infectés au VIH fait appel à des combinaisons médicamenteuses qui ont des effets secondaires », dit un chercheur participant, le Dr Jean-Pierre Routy, clinicien du CUSM et professeur de médecine à l'Université McGill. « Nous avons l'espoir que ce vaccin contrôlera l'infection au VIH et limitera l'usage de combinaisons thérapeutiques. »

« Soixante patients ayant bien réagi à la thérapie classique et qui n'ont plus de VIH détectable dans le sang depuis au moins deux ans seront recrutés pour cet essai », dit le Dr Rafick-Pierre Sékaly, professeur titulaire au département de microbiologie et d'immunologie de l'Université de Montréal. Il est directeur scientifique de CANVAC de même que directeur adjoint Recherche, Développement et Planification stratégique au Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CHUM). « Des échantillons de sang seront prélevés sur ces patients et on établira l'effet de la vaccination sur leur système immunitaire. »

L'Hôpital d'Ottawa participe également à l'essai.

Plus de 40 millions de personnes dans le monde sont infectées par le VIH/SIDA. Au cours des dernières années, le nombre de femmes et d'enfants infectés au VIH a connu une hausse dramatique.

Pour de plus amples renseignements sur cet essai, veuillez consulter le site Web de CANVAC.