RGHL Seminar Series

2018-2019

Health Care Federalism and Nation-to-Nation Interaction: An Introduction

19 March 2019, 12:30-14:00, Stephen Scott Seminar Room (OCDH 16)

Michael Da Silva

On March 19, 2019, the RGHL hosted a lunchtime seminar delivered by Michael Da Silva, Postdoctoral Fellow in the Faculty of Law and the Institute for Health and Social Policy at McGill University.

His talk explored whether the Canadian federal government should take an increased role in standardizing health care coverage across Canada. If the federal government increases its role in health, however, this may be inconsistent with the recognition of sub-constitutional nations-within-nations (particularly Quebec and Indigenous nations) in Canada.

What is Disability? Theoretical Strategies to Define a Contested Concept

26 February 2019, 12:30-14:00, Stephen Scott Seminar Room (OCDH 16)

Jonas-Sébastien Beaudry
Image by Lysanne Larose.

The McGill Research Group on Health and Law hosted a lunchtime seminar delivered by Jonas-Sébastien Beaudry, Assistant Professor of Law at McGill University (joint appointment with the Institute for Health and Social Policy). He explored the definitional challenges raised by the category of “disabled people” and the importance of the category’s conceptual breadth given its potential to influence public policies, culture and interactions, by suggesting what rights, duties and social expectations disability entails. (Read the full abstract).


The Games We Play: What Should Law and Policy do About Youth Playing Collision Sports?

14 February 2019, 13h-14h30, OCDH 16

Jason Chung speaking in room 16

The Research Group on Health and Law hosted a lunchtime seminar delivered by Jason Chung (BCL/LLB'14), faculty member of NYU’s Tisch Institute for Global Sport, senior research scholar at NYU’s Sports and Society Program, and co-founder of “The Deductible.” Jason Chung outlined how media narratives have inaccurately portrayed conflicting research regarding the prevalence of sports-related neurodegenerative conditions, such as chronic traumatic encephalopathy (CTE), among the general population and how this is impacting law-making, policy and legal decisions across North America. Read the abstract.


Tackling the Opioid Crisis

25 September 2018, 17:00-18:30, NCDH 312

Caroline Hosatte-Ducassy (speaking), Louis Letellier de St-Just, and Nicholas King at the conference.
Image by Lysanne Larose.

The Research Group in Health and Law welcomed Me Louis Letellier de St-Just (Cactus Montréal), Caroline Hosatte-Ducassy (MUHC resident) and Dr. Nicholas B. King (McGill Biomedical Ethics Unit) for a conversation about the health, social and legal issues surrounding the opioid epidemic, as well as possible steps to deal with this crisis moving forward. 


2017-2018

Intelligence artificielle et responsabilité civile en matière médicale : Le cas des logiciels d’aide à la décision

2 mai 2018, de 12h30 à 14h, NCDH 316

Laurène MazeauLe Groupe de recherche en santé et droit a accueilli Laurène Mazeau, Université de Bretagne occidentale, France, pour un déjeuner-conférence à l'intersection de l'intelligence artificielle et de la responsabilité civile en matière médicale. 

Résumé

Lorsque l’on aborde les questions croisées d’intelligence artificielle et de responsabilité, on interroge notamment les processus automatiques et les mécanismes d’aide à la décision. La recherche opérationnelle est une discipline des méthodes scientifiques utilisables pour élaborer de meilleures décisions. Elle peut aider à trouver une solution où l’homme n’en trouvait pas, ou une solution à des problèmes nouveaux où l’homme n’a aucune expérience. Elle peut encore aider à juger de la qualité d’une solution, mais aussi à confirmer/justifier des décisions. La recherche opérationnelle intervient dans des domaines très divers : GPS, finance, environnement et développement durable, domaine spatial, politiques publiques,
 gestion des ressources hospitalières, etc. Elle favorise une culture scientifique dans la prise de décision.

Ainsi, la recherche opérationnelle, dont procèdent les systèmes d’aide au diagnostic médical, est au cœur de problématiques juridiques fournies : qu’il s’agisse de confidentialité des données (Big data), d’imputation d’obligation, de prise de décision, ou d’information des utilisateurs.

Que se passe-t-il lorsque le système d’aide au diagnostic médical devient systématiquement « la » décision ? Qui est responsable des mauvais choix opérés par le système (le programmeur, l’exploitant, le propriétaire, le médecin, le patient, etc.) ? Existe-t-il des règles déontologiques ou éthiques lorsque ces techniques ont un impact sur l’homme ? Quid de la responsabilité du médecin qui ne se conformerait pas dans son diagnostic à celui délivré par le logiciel et qu’il se révèle préjudiciable au patient ? Le médecin doit-il être le seul responsable de l’utilisation du logiciel si elle entraîne un effet négatif pour le patient ?

L’arbre de décision qui conduit au diagnostic médical et au choix d’une option thérapeutique se rapproche des mécanismes d’automatiques. Peut-on en déduire qu’il serait possible d’automatiser tout ou partie de la décision médicale ? La recherche opérationnelle ne se contente pas de suppléer l’activité humaine, elle la change.


Hippocrate chez les Helvètes ou les dérogations au secret médical en droit suisse: survol, évolution et enjeux

26 février 2018, de 12h30 à 14h, NCDH 316.

Frédéric Erard

Le Groupe de recherche Santé et Droit (RGHL) accueillait Frédéric Erard, assistant doctorant à l’Institut de droit de la santé de l’Université de Neuchâtel, en Suisse. 

Malgré une réglementation complexe, le secret médical est une institution historiquement bien ancrée dans l’ordre juridique suisse.

Cela n’a toutefois pas empêché le législateur helvète d’adopter, au cours des dernières décennies, des prescriptions toujours plus nombreuses obligeant ou autorisant les soignants à communiquer à des tiers des informations couvertes par le secret médical. Pour en savoir davantage...


Ethical, Legal and Social Considerations on Precision Medicine in the Republic of Korea

11 January 2018

So Yoon Kim

The McGill Research Group on Health and Law (RGHL), in collaboration with the Centre for Genomics and Policy, was pleased to welcome Dr. So Yoon Kim, Professor of Medical Law and Bioethics at the College of Medicine at Yonsei University, Seoul, South Korea. She spoke about how Korean biobanks are now changing to integrate the new paradigm of precision medicine into their fundamental role of promoting health technology, and the governance challenges this poses. Find out more...


There's Something in the Water

7 December 2017, Charles Meredith House Conference room, McGill University

The Research Group on Health and Law (RGHL) and the Institute for Health and Social Policy (IHSP) welcomed Ingrid Waldron, Visiting Professor at McGill and Associate Professor at Dalhousie University, for a talk on environmental health inequities and the politics of place and waste in Indigenous & Black communities in Nova Scotia.

Find out more...

Back to top