Science-in-fiction is not Science Fiction

Nouvelles

Le comité des conférences Beatty présente : Carl Djerassi, Université Stanford, département de chimie Co-inventeur de la pilule contraceptive et romancier Mardi 26 janvier, 18 h Auditorium Fieldhouse, pavillon Leacock. Campus du centre-ville (McGill). Entrée libre.

"Les scientifiques évoluent dans une culture tribale radicale dont les règles, les moeurs et les manies s’acquièrent généralement par osmose intellectuelle entre le mentor et son disciple. Les "petits futés" de la science sont absorbés dans l’observation des préoccupations très personnelles du mentor, lesquelles concernent les méthodes et priorités de publication, l’ordre d’apparition du nom des auteurs, le choix de la revue, la lutte pour la permanence de l’emploi, l’octroi de subventions, voire le prix Nobel. [...] Le meilleur moyen d’éclairer ces sujets est le genre littéraire de la "science dans la fiction", rarement utilisé (et à ne pas confondre avec la science fiction) qui permet de décrire avec précision et de manière plausible tous les aspects du comportement scientifique et de fournir des données scientifiques", écrivait Carl Djerassi le 11 juin 1998 dans un numéro de Nature.

Le public est cordialement invité à venir entendre le célèbre romancier et inventeur du premier contraceptif de synthèse. Un nombre limité d’exemplaires de trois des romans de M. Djerassi (Cantor’s Dilemma, The Bourbaki Gambit et No) seront distribués gratuitement au public. À la demande de M. Djerassi, les organisateurs de la conférence Beatty ont acheté des livres pour les distribuer au public au lieu de lui verser des honoraires. Pendant son séjour à Montréal, Carl Djerassi animera deux séminaires pour les étudiants de McGill : un sur le thème de la pilule contraceptive (Chemical Birth of the Pill) et l’autre sur la science au théâtre (Science-in-Theatre: A Neglected Genre).

Carl Djerassi est né à Vienne en Autriche et a fait ses études au Kenyon College et à l’Université du Wisconsin où il a obtenu son PhD en 1945. Après quatre ans au poste de chercheur chimiste chez CIBA Pharmaceutical Co., il entre au service des Laboratoires Syntex, à Mexico, en 1949 à titre de directeur adjoint de la recherche chimique. En 1952, il accepte un poste de professeur à la Wayne State University et en 1959 le poste de professeur de chimie à l’Université Stanford. En marge de ses fonctions universitaires, le docteur Djerassi a occupé plusieurs postes dans différentes entreprises et a notamment contribué à la création de Zoecon Corporation, entreprise qui se consacre à la mise au point d’insecticides novateurs. Le professeur Djerassi a publié plus de 1 200 articles et sept monographies consacrés à la chimie des produits naturels et aux applications des mesures physiques et des techniques d’intelligence artificielle pour résoudre les problèmes de chimie organique. En chimie médicale, il a contribué à la conception des premiers progestatifs actifs par voie orale (Norethindron, noréthistérone), des antihistaminiques (Pyrlbenzamine) et des corticostéroïdes topiques (Synala).