Quatre doctorats honoris causa à la collation des grades de l'automne 1997

Nouvelles

L’Université McGill conférera un doctorat honoris causa à quatre éminentes personnalités à l’occasion de sa collation des grades d’automne :

Jeudi 30 octobre 1997
14 h 30
Salle Wilfrid-Pelletier
Place-des-Arts

D.Sc., Dame Cicely Saunders, OM, DBE, FRCP, FRCS. À l’issue d’études d’infirmière, de service social puis de médecine, et grâce à une grande perspicacité et à un dévouement quasi-contagieux, le docteur Saunders a révolutionné les soins palliatifs dans le monde. Grâce au travail qu’elle a accompli sur ce front au cours des cinquante dernières années, elle a pris place au sein d’un groupe illustre mais restreint de médecins qui ont imprimé durablement leur marque sur l’histoire de leur temps. La fécondité de l’oeuvre du docteur Saunders est en tout point remarquable. En 1967, elle ouvre un "mouroir", le St. Christopher’s Hospice, dans le sud-est de Londres. C’est alors le premier établissement à offrir sous un même toit l’excellence universitaire dans le domaine des maladies terminales où les soins aux patients/familles, la recherche et l’enseignement coexistent dans la plus grande harmonie. Ses enseignements et son exemple ont donné naissance à plusieurs milliers d’hospices et de programmes de soins palliatifs dans le monde et elle a largement contribué à transformer les soins de santé en insistant, contrairement au modèle biomédical traditionnel, sur la personne dans son intégralité, c’est-à-dire sur le corps comme sur l’esprit.

D.Litt., Robert Lepage. Né à Québec en 1957, où il a fait des études d’art dramatique, Robert Lepage est un comédien, soliste, dramaturge, designer et metteur en scène de théâtre, de cinéma et d’opéra de renommée mondiale. Il a été directeur artistique du théâtre français du Centre national des Arts. Son oeuvre est régulièrement interprétée dans de prestigieux établissements ou festivals, au Canada et à l’étranger, comme le Royal National Theatre de Londres, le London International Festival of Theatre, le Festival d’Avignon (France), l’International Theatre Festival de Chicago, le Festival d’Édimbourg, le Royal Dramatic Theatre (Stockholm), l’Adelaide Arts Festival en Australie, le Tokyo Globe Theatre, le Centre national des Arts à Ottawa, le World Stage Festival de Toronto et le Théâtre du Nouveau-Monde ainsi que le Festival de théâtre des Amériques à Montréal.

LL.D., Marie-Claire Kirkland-Strover, CM, CQ, QC, BA (McGill, 1947), BCL (McGill, 1950), LL.D. (honoris causa). Pendant toute sa carrière d’avocate, de politicienne et de juge, Marie-Claire Kirkland a dirigé le mouvement des droits de la femme au Québec avec intelligence, initiative et courage. En 1961, elle est la première femme élue à l’Assemblée nationale du Québec. Elle deviendra plus tard la première femme à occuper un poste ministériel et la première Première ministre par intérim. Durant sa carrière politique, l’une des principales contributions de Mme Kirkland-Strover a été la Loi 16 (promulguée le 1er juillet 1964), qui a conféré la dignité aux femmes mariées du Québec et leur a garanti des droits à part entière (en permettant, par exemple, à une femme mariée de signer un contrat sans le consentement de son mari). Plus tard, en 1969, alors qu’elle est dans l’opposition, elle participe à la révision du Code Civil et introduit la Loi 10, qui vise à mettre un terme au pouvoir patriarcal dans la famille. Lorsqu’elle quitte la scène politique en 1973, elle est nommée juge de la Cour Provinciale et devient à ce titre la première femme à occuper cette fonction.

LL.D., Son Excellence l’honorable Roméo LeBlanc, PC, CC, CMM, CD. Ancien professeur et journaliste (et attaché de presse des premiers ministres Lester B. Pearson et Pierre Elliot Trudeau), M. LeBlanc a été élu à la Chambre des communes en 1972, dans le comté de Westmorland-Kent au Nouveau-Brunswick. Il a été ministre fédéral pendant dix ans, occupant successivement les postes de ministre d’État (Pêches), ministre des Pêches et de l’Environnement, ministre des Pêches et des Océans et ministre des Travaux publics. M. LeBlanc a été nommé au Sénat canadien en 1984 et il en est devenu le président en 1993. Lauréat de plusieurs distinctions honorifiques, il a été nommé Gouverneur général du Canada en 1995. Parmi ses nombreuses responsabilités, figurent celle de visiteur de l’Université McGill.