Plan d’action pour la réduction des blessu res et des décès chez les conducteurs âgés

Nouvelles

De nouveaux projets favorisent la création de partenariats au profit de pays en développement

Une importante subvention du gouvernement fédéral stimulera la recherche portant sur deux importants problèmes de santé publique liés à la santé et à l’alimentation des enfants au Ghana.

Grace Marquis, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les aspects sociaux et environnementaux de la nutrition et professeure à l’École de diététique et de nutrition humaine de l’Université McGill, est l’une des deux chercheures d’une équipe établie dans le cadre d’un programme visant à créer un partenariat de recherche à l’échelle internationale entre des titulaires de chaires canadiennes de recherche et des chercheurs de pays en développement.

L’Initiative internationale des chaires de recherche (IICR) est une collaboration entre le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) et le Programme des chaires de recherche du Canada. Mis sur pied en décembre 2007, ce programme a sollicité des candidatures de projets conjoints entre des titulaires canadiens de chaires de recherche et leurs homologues dans des universités de pays en développement.

Mmes Marquis et Anna Lartey, titulaire de la Chaire de recherche du CRDI en nutrition au service de la santé et du développement socioéconomique en Afrique subsaharienne et professeure à l’Université du Ghana, forment l’une des huit équipes qui ont été retenues et ont reçu près d’un million de dollars sur cinq ans. Chaque équipe travaille dans un domaine clé du développement.

Le projet portant sur la santé et l’alimentation des enfants au Ghana portera sur deux priorités qui semblent contradictoires à première vue : l’amélioration de l’état nutritionnel des enfants, surtout dans les ménages vulnérables et les ménages touchés par le VIH, et la lutte contre la tendance en matière d’obésité infantile, en hausse dans les zones urbaines où la malbouffe est facile d’accès et où les enfants font de moins en moins d’exercice.

L’équipe concevra des interventions intégrées mettant à contribution des partenaires de la collectivité et des secteurs public, privé et non gouvernemental. Elle élaborera et mettra à l’épreuve des moyens d’améliorer, dans les collectivités touchées par le VIH, les connaissances et le savoir-faire des jeunes mères en matière d’alimentation et de soins, d’accroître la sécurité alimentaire des ménages et d’offrir des mécanismes de soutien. Les chercheurs évalueront également l’ampleur du problème de l’obésité et les facteurs de risque qui y sont associés et préparera des outils de sensibilisation au maintien d’un poids santé et à l’adoption de bonnes habitudes alimentaires à l’intention des enfants d’âge scolaire.

« Cet important projet va permettre la poursuite de la collaboration entre Anna Lartey et moi, ainsi qu’entre l’Université du Ghana et l’Université McGill, a indiqué Grace Marquis. Grâce à l’IICR, nous pourrons mettre en place avec nos partenaires des projets fondés sur l’expérience afin d’améliorer l’état nutritionnel et la santé des jeunes enfants en milieu défavorisé. L’IICR permettra aussi à des étudiants diplômés des deux universités de poursuivre leur formation et de contribuer à la formation des futurs chefs de file en matière de recherche en alimentation dans l’Afrique subsaharienne. »

L’objectif premier de l’IICR est de créer des sociétés en meilleure santé, plus équitables et plus prospères dans les pays à faible revenu et les pays à revenu intermédiaire en renforçant les capacités de recherche des universités dans ces pays. C’est pourquoi les titulaires de chaires de recherche en vertu de l’IICR devront être des chercheurs et des mentors dont les travaux, compte tenu d’un soutien institutionnel et financier additionnel, présentent un potentiel formidable pour l’avancement des sciences et leur application. On s’attend à ce que ces chaires, grâce à la recherche concertée et au mentorat de la génération montante d’universitaires et de praticiens, permettent de s’attaquer à des problèmes de développement importants.

Pour plus d’information sur l’IICR, visitez http://www.crdi.ca/iicr/

Coordonnées

Contact: 
Jim Hynes
Organisation: 
Service des relations avec les médias
Courriel: 
jim.hynes [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514 398-6693