McGill accueille une légende de l1industrie musicale

Nouvelles

Howie Klein examine l'affrontement entre l'art et le commerce dans l'industrie musicale.

Howie Klein a son franc-parler et connaît le milieu de la musique comme le fond de sa poche. L'un des premiers dirigeants d'entreprise médiatique à afficher son homosexualité, il a été président de la maison de disques Reprise/Warner Brothers de 1989 à 2000. Il donnera une conférence à McGill le 7 février prochain.

La musique n'a guère de secrets pour Howie Klein qui, pendant la dizaine d'années qu'il a passées à la tête d'une grande société discographique, a acquis un statut légendaire en sachant mettre l'accent sur les artistes. Il a collaboré avec une foule de grands noms, dont Madonna et Fleetwood Mac.

Intitulée The Collision Between Art and Commerce In the Commercial Music Industry, la conférence de Howie Klein se veut une critique et une évaluation passionnées de l'industrie musicale d'aujourd'hui. Elle aura lieu à 18 h, dans la salle E-106 du pavillon Strathcona de musique, situé 555, rue Sherbrooke ouest. L'entrée est libre pour le public. Les représentants des médias qui souhaitent assister à la conférence sont priés de téléphoner au 514-398-6752.

La conférence de Howie Klein est organisée par le nouveau Centre de recherche interdisciplinaire en musique, multimédia et technologie (CRIMMT) de McGill, en association avec la section des étudiants de McGill de la Audio Engineering Society. Selon Daniel Levitin, producteur de musique et journaliste de renom, professeur de psychologie à McGill et membre du CRIMMT, Howie Klein demeure aujourd'hui une figure importante dans le milieu de la musique.

« Howie Klein est un pionnier, affirme Levitin. Il a été l'un des premiers promoteurs de la distribution de la musique sous forme numérique; il a fondé la première étiquette américaine de musique New Wave (415 Records); il s'est longtemps battu en faveur de la liberté d'expression et il a dirigé une maison de disques généralement considérée comme l'étiquette la plus respectueuse des artistes au monde. »

Howie Klein a amorcé sa carrière comme animateur, journaliste et promoteur de concerts puis a gravi les échelons et a fini par devenir président de société discographique. Dans sa conférence, Howie Klein parlera de ses diverses expériences dans l'industrie et de la montée des tensions entre les artistes et le marché depuis vingt ans. Il traitera également d'autres sujets comme l'accompagnement et la formation des artistes; la lutte contre la myopie intellectuelle des cadres d'entreprise; le rôle des artistes dans la société et les limites de la liberté d'expression dans une société libre. Il décrira par ailleurs ses démêlées personnelles avec la censure. « En refusant de censurer certains artistes, j'ai bien failli me faire montrer la porte », confie-t-il.

Howie Klein prévoit en outre s'attaquer à une autre tendance fâcheuse de l'industrie musicale : la prise de contrôle du milieu des artistes par les multinationales. « Il est troublant de constater que les cadres supérieurs des sociétés mères exercent de lourdes pressions sur les dirigeants des maisons de disques pour qu'ils adoptent des stratégies axées sur l'augmentation à court terme du capital social et qui, en bout de ligne, vont à l'encontre des intérêts des actionnaires,» soutient-il.

Coordonnées

Contact: 
Howie Klein
Courriel: 
howieklein [at] aol.com