L'Université McGill crée un prix de Personnalité de l'année

Nouvelles

L’Université en décerne la première édition à Mme Sheila Finestone

Le Centre McGill de recherche et d’enseignement sur les femmes (CMREF) rendra hommage à la sénatrice Sheila Finestone en lui attribuant son tout nouveau Prix de personnalité de l’année à l’occasion d’une soirée de gala qui aura lieu le 7 mars 2001. Les bénéfices de cette soirée serviront à la création d’un prix spécial qui sera décerné à la meilleure ou au meilleur étudiant du Programme d’études sur les femmes. Mme Shree Mulay, directrice du Centre, explique que le Prix de personnalité de l’année rend hommage à une personnalité (femme ou homme) originale et créative, qui est un instrument de changement et s’est particulièrement attachée à défendre la cause des femmes. « La carrière de Mme Sheila Finestone est un exemple éloquent du type de leadership que nous souhaitons récompenser », déclare Mme Mulay.

On connaît l’attachement de Mme Finestone pour le développement communautaire et son dévouement pour les questions culturelles et multiculturelles, la protection des droits de la personne et la promotion de l’égalité pour les femmes et les minorités. Diplômée de McGill, Mme Finestone qui est aussi l’une des trois sénatrices à avoir étudié à McGill, a été députée libérale de Ville Mont-Royal de 1984 à 1997. Au nombre de ses multiples responsabilités, notons qu’elle a été Secrétaire d’État à la Condition féminine et au Multiculturalisme, a dirigé la délégation canadienne de la 4e Conférence des Nations Unies sur les femmes qui a eu lieu à Beijing et participé à l’élaboration de politiques concernant les langues officielles, les affaires étrangères, le commerce international, la justice et les droits de la personne, les finances nationales, les transports et les communications. Extrêmement active sur la scène internationale, Sheila Finestone préside l’Association parlementaire internationale, fait partie du Comité exécutif de 12 membres du Groupe de pays d’Europe occidentale et autres États des Nations Unies (WEOG) ainsi que du comité directeur des nations occidentales. Mme Finestone est également conseillère attitrée du ministre des Affaires étrangères en matière de mines terrestres antipersonnel. Son action communautaire lui a valu diverses distinctions au nombre desquelles figurent le prix Jackson Robinson, le prix Samuel Bronfman et le prix Sophie Bennett de l’ORT.

La soirée gala du 7 mars au cours de laquelle auront lieu une réception et un dîner au Cercle Universitaire soulignera également l’importance des études sur la femme. « Le Programme interdisciplinaire d’études sur la femme encourage les étudiants à devenir des agents du changement au sein de la communauté pour vaincre les inégalités systémiques qui persistent entre hommes et femmes. Le programme de McGill a été remodelé cette année, doté de nouveaux cours et d’une filière spécialisée », explique Mme Mulay. « Nous avons aussi mis au point un cours d’introduction complété d’un stage pour former nos étudiants à l’analyse de la problématique hommes-femmes et leur donner une expérience à la fois directe et immédiate de la conception de politiques prenant appui sur cette analyse. »

Le Prix Sheila Finestone sera décerné chaque année à un étudiant. Les personnes qui souhaitent venir à la soirée gala sont priées de contacter le CMREF dans les meilleurs délais au 514-398-3911.