Les femmes et la santé

Nouvelles

"Les femmes et la santé" : Table ronde à l’Université McGill, Mercredi 3 mai, 18 h

Le 3 mai à l’Université McGill, un débat en profondeur sur les problèmes de santé intéressant les femmes aura lieu avec trois illustres Québécoises, dont deux sont docteurs en médecine (le docteur Danielle Perreault, chroniqueur, auteur, radiodiffuseur, spécialiste de la médecine familiale, et le docteur Linda Thyer, athlète, spécialiste de la médecine sportive), et la troisième, chercheur en médecine (le docteur Robin Tamblyn, bien connue pour ses études sur la médication et les personnes âgées). Les docteurs Perreault et Thyer sont toutes deux diplômées de la faculté de médecine de McGill tandis que le docteur Tamblyn est épidémiologiste clinicienne à McGill. La table ronde qui aura pour titre "Women and Health" aura lieu à 18 h dans la salle de bal du Cercle universitaire de McGill, 3450, rue McTavish. Le public est cordialement invité. Entrée libre.

"Women and Health" fait partie d’un cycle de débats publics marquant le centenaire de l’éducation mixte à McGill et de l’inauguration du Collège Royal Victoria en 1899-1900. L’animatrice sera une diplômée de McGill, membre du comité du centenaire du CRV, Susan Luke Hill, vice-présidente de Scotia Cassels Investment Counsel.

Conférencières

Le docteur Danielle Perreault, qui a tout d’abord obtenu un diplôme en anthropologie à McGill, a ensuite fait des études de médecine où elle s’est spécialisée en médecine familiale. Elle a travaillé avec les Cris dans le nord du Québec et au Manitoba et a été médecin militaire au Vietnam et en Afrique occidentale. Elle accorde souvent des entrevues aux médias comme conseillère sur les questions de santé. Elle anime une émission hebdomadaire à Radio-Canada et rédige une chronique deux fois par mois dans La Presse. Elle est également l’auteur de deux livres, dont l’un a pour titre La santé intime des femmes.

Le docteur Linda Thyer est médecin à la clinique de médecine sportive de McGill et à la clinique de médecine familiale de l’Hôpital St. Mary’s. Elle a été superviseur clinicienne résidente et médecin suppléant à l’Hôpital d’Inuulitsivik dans la baie d’Hudson et a donné pendant trois ans des séminaires de médecine sportive organisés par l’École de physiothérapie de McGill. Le docteur Thyer est aussi athlète : elle s’est distinguée au sein de l’équipe nationale durant les Championnats mondiaux de ski de fond et la course de marathonien d’Ekiden.

Le docteur Robyn Tamblyn est actuellement professeur agrégé de médecine à la division d’épidémiologie clinique de l’Université McGill. Elle a mené une riche carrière d’infirmière neurologique, de chercheur, de conférencière et de consultante. Elle a été professeur adjoint de médecine à l’Université du Manitoba avant de revenir à McGill pour y faire des études de doctorat en 1986. Ses plus récentes recherches ont porté sur les questions de santé des personnes âgées, et elle a notamment étudié l’effet de la santé et des problèmes sociaux et économiques sur l’autonomie des personnes âgées ainsi que l’impact des médicaments sur ces mêmes personnes.

Historique

L’inauguration du Collège Royal Victoria en 1899 a marqué le début de l’enseignement mixte à l’Université McGill, tandis que les femmes du CRV se sont intégrées dans des classes jusqu’alors réservées aux étudiants de sexe masculin à l’Université. Jusqu’en 1970, toutes les étudiantes de premier cycle étaient également membres du CRV. Seules les étudiantes dont la famille habitait dans la région de Montréal ou qui avaient reçu l’autorisation expresse de vivre ailleurs de leurs parents ou tuteurs avaient le droit de vivre en dehors du milieu extrêmement protecteur du Collège pendant leurs études. De nos jours, le CRV est la seule résidence entièrement réservée aux étudiantes à McGill. Elle occupe l’angle des rues University et Sherbrooke, à proximité de la faculté de musique et juste à côté de l’entrée dominée par la statue en bronze de la Reine Victoria, monument bien connu de Montréal.

Le comité du centenaire du CRV tient à remercier la Fondation Hay, commanditaire de la table ronde "Women & Health". La Fondation Hay a été créée à la fin des années 1980 par deux habitants de Montréal de longue date, Hendrie et Margaret Hay, pour financer les débats se rapportant à la culture, à la santé et au bien-être de même qu’aux foyers pour personnes âgées.