La détention d'enfants migrants laisse des traces

Nouvelles

«Notre recherche conclut qu'il n'est jamais dans l'intérêt de l'enfant d'être séparé de ses parents - ni d'être détenu, d'ailleurs. Le droit des enfants migrants à la santé doit être protégé.» Rachel Kronick, pédopsychiatre à l'Hôpital général juif de Montréal et professeure à l'Université McGill. La Presse

 

Étiquettes: