Iran, les droits de la personne et la question du nucléaire

Nouvelles

Le Centre pour les droits de la personne et le pluralisme juridique de l'Université McGill est heureux d'accueillir le célèbre dissident iranien Akbar Ganji, le 22 novembre prochain, dans le cadre d'une conférence publique intitulée Iran, Human Rights, and the Nuclear Question: What are the Connections?

Monsieur Ganji, journaliste et auteur de renom, ancien gardien de la révolution devenu activiste, exposera son point de vue sur la perception qu'on se fait de l'Iran comme menace à la paix régionale, et sur la façon dont les mouvements réformistes à l'intérieur du pays peuvent dénouer l'impasse diplomatique aux Nations Unies, qui risque sans quoi d'aboutir à un conflit armé entre l'Iran et les États-Unis. Monsieur Ganji vient de se faire accorder le prestigieux prix John-Humphrey pour la liberté, décerné chaque année par l'organisation Droits et Démocratie en hommage au professeur de droit de l'Université McGill qui a préparé le premier projet de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Le secrétaire d'État (Multiculturalisme et Identité canadienne) Jason Kenney prononcera le discours d'ouverture et le député Irwin Cotler, professeur de droit et ex-procureur général du Canada, fera écho aux propos de Monsieur Ganji. La discussion sera dirigée par Payam Akhavan, professeur de droit à McGill et ancien procureur général des Nations Unies pour les crimes de guerre.

Sujet : Iran, Human Rights, and the Nuclear Question: What are the Connections?

Date et heure : Le jeudi 22 novembre 2007, de 16h30 à 18h

Conférencier : Akbar Ganji, dissident iranien

Lieu : Faculté de droit de l'Université McGill, Pavillon New Chancellor Day, Moot Court, 3660, rue Peel

Akbar Ganji a passé six années dans la tristement célèbre prison d'Evine, à Téhéran, pour avoir publié une série de reportages dénonçant l'implication du président Rafsandjani et d'autres membres influents du clergé conservateur dans les meurtres de dissidents politiques et d'intellectuels en 1998.

Durant sa détention, Monsieur Ganji a fait la grève de la faim de mai à août 2005. Il a aussi produit des manifestes politiques retentissants et des lettres ouvertes prônant la sécularisation de l'Iran et l'instauration de la démocratie au moyen de la désobéissance civile de masse. Ses écrits expédiés clandestinement de la prison étaient affichés sur Internet. Il est l'auteur entre autres de deux succès de librairie, The Dungeon of Ghosts (1999) et The Red Eminence, The Grey Eminences (2000).

Veuillez noter : ce discours sera présenté en farsi et interprété en anglais.

Coordonnées

Contact: 
Pascal Zamprelli
Organisation: 
Université McGill
Courriel: 
pascal.zamprelli [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
514-398-6752