Experts : Budget fédéral 2021

Nouvelles

Publié: 19avr.2021

Le gouvernement fédéral a dévoilé ses plans financiers pour gérer le reste de la crise de la COVID-19 et tracer une voie économique dans un Canada post-pandémique. Le premier budget des libéraux en deux ans comprend les plans du gouvernement pour un système national de garde d’enfants, y compris les conditions qui seront attachées à toute dépense. Des mesures seront également prises pour accroître l’offre de logements abordables et des fonds destinés à verdir l’économie, les libéraux cherchant à remplir leurs promesses liées à la lutte aux changements climatiques. (Le Devoir)

Voici des experts de l’Université McGill qui peuvent s’exprimer à ce sujet :

Garderies

Tina Montreuil, professeure adjointe, Département de psychopédagogie et de psychologie du counseling

« L'investissement du budget fédéral dans le soutien aux familles représente l'une des plus importantes avancées politiques pour les femmes, les enfants et l'économie du Canada de toute une génération. Cette initiative gouvernementale aidera les familles à trouver les soins de qualité abordables et accessibles dont elles ont tant besoin pour leurs enfants et leurs besoins familiaux, mais elle mobilisera également la mise en place d'un système de garde d'enfants qui permettra au Canada - aux provinces et aux territoires - de sortir en force de la pandémie et au-delà. Comme le stipulent des économistes, il y a d'énormes avantages à court et à long terme pour un État et un pays à investir dans le développement de la petite enfance, car la recherche a montré que cela réduit les déficits et renforce l'économie. Un tel investissement de notre gouvernement ne soutiendra pas seulement le développement des enfants, mais aussi le bien-être de la famille, ce qui représente l'un des plus grands bénéfices économiques pour les parents, les enfants et l'économie à long terme ».

Tina Montreuil est professeure adjointe au Département de psychopédagogie et de psychologie du counseling et membre associée du Département de psychiatrie. Ses recherches portent sur le rôle de la maîtrise des émotions, des attitudes et des croyances sur le développement et la transmission intergénérationnelle de la psychopathologie et sur la manière dont les symptômes des problèmes de santé mentale peuvent interférer avec l’apprentissage autonome dans un contexte de groupe et avec la réussite scolaire.

tina.montreuil [at] mcgill.ca (anglais, français)

Logement

David Wachsmuth, professeur adjoint, École de développement urbain

« Alors que le Canada commence à se remettre de la pandémie, le gouvernement fédéral a la responsabilité de s'attaquer à la crise du logement qui s'aggrave dans le pays en réalisant de nouveaux investissements importants dans le logement locatif abordable ».

David Wachsmuth est professeur adjoint à l'École de développement urbain, où il mène des recherches sur la gouvernance urbaine et régionale, les villes intelligentes et la durabilité urbaine. Il est co-auteur de rapports sur l'impact d'Airbnb sur les marchés du logement au Canada, et plus récemment sur les effets des locations à court terme à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

david.wachsmuth [at] mcgill.ca (anglais)

Politique

Daniel Béland, professeur James McGill, Département de science politique et directeur, Institut d’études canadiennes de McGill

« Il s'agit peut-être du budget fédéral le plus important de toute une génération. Nous n'avons jamais vu un écart plus grand entre deux budgets fédéraux depuis 1867. Les enjeux sont très élevés pour le gouvernement, car le budget sera suivi d'un vote de confiance. Même s'il survit au vote de confiance, le gouvernement Trudeau est susceptible d'utiliser ce budget comme une source clé de promesses pour sa prochaine plateforme électorale, surtout si des élections fédérales se tiennent plus tard cette année. Cependant, au-delà de la politique partisane, ce budget est un document politique essentiel pour le pays, car il expose les priorités du gouvernement fédéral tout en abordant des questions clés telles que la viabilité financière, la reprise économique, les inégalités sociales et la lutte contre le changement climatique ».

Daniel Béland est directeur de l’Institut d’études canadiennes de McGill et professeur James McGill au sein du Département de science politique. Il se spécialise dans la politique canadienne et comparée ainsi que dans l’étude des politiques publiques, dont les politiques sociales.

daniel.beland [at] mcgill.ca (anglais, français)

Coordonnées

Contact: 
Frederique Mazerolle
Organisation: 
Service des relations avec les médias, Université McGill
Courriel: 
frederique.mazerolle [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
(514) 398-6693
Téléphone cellulaire: 
(514) 617-8615
Back to top