Des trésors de la littérature canadienne légués à McGill

Nouvelles

Personne-ressource :

irena.murray [at] mcgill.ca (Irena Murray), conservatrice en chef, Division des livres rares et des collections spécialisées de McGill, 514-398-4706.

Source :

Sylvain-Jacques Desjardins, relationniste, Service des affaires universitaires, 514-398-6752.

Des trésors de la littérature canadienne légués à McGill

William Weintraub fait don de des centaines de lettres échangées avec Richler, Moore et Gallant

Une collection inestimable de lettres, de photos et de livres rares dédicacées par quatre grands noms de la littérature canadienne sera bientôt mise à la disposition du public à McGill.

William Weintraub, auteur et réalisateur montréalais, donnera des centaines de lettres qu'il a échangées avec des auteurs comme Mordecai Richler, Mavis Gallant et Brian Moore à la Division des livres rares et des collections spécialisées des bibliothèques de l'Université McGill. Ceux qui ont toujours voulu savoir ce que se racontaient les membres de l'establishment littéraire canadien pourront s'en rendre compte par eux-mêmes à McGill dès l'automne, lorsque la collection deviendra accessible au public.

Diplômé en arts de McGill en 1947, William Weintraub, aujourd'hui âgé de 76 ans, a collectionné tout un éventail d'écrits personnels ayant un rapport avec son illustre carrière, durant laquelle il a passé quelque temps comme journaliste à la Montreal Gazette et deux décennies à l'Office national du film du Canada, où il a dirigé, écrit et produit près de 150 films. Son récent livre, Getting Started: A Memoir of the 1950s, a été un best-seller.

Au-delà des mots, la collection de William Weintraub offre un point de vue rare, tangible et honnête sur les échanges entre amis au sujet de leur vie et de leur carrière. Les lettres dactylographiées portent les couleurs du temps et comportent des éléments impossibles à reproduire, qu'il s'agisse de coquilles ou de papier chiffonné. Quantité de notes pleines d'esprit contiennent un langage plutôt coloré. Une lettre de Richler à Weintraub illustre la nature espiègle de l'auteur disparu : « Cher Bill : Pourquoi n'écris-tu pas? Je ne peux pas croire que ton travail t'accapare tant, espèce d'idiot. »

Parmi les autres éléments saillants de la collection de Weintraub, mentionnons :

  • Des centaines de photos que Weintraub a prises des quatre écrivains et d'autres illustres Montréalais.
  • De multiples vidéos de documentaires et de films dramatiques produits par Weintraub à l'ONF.
  • Des copies dédicacées de livres, parmi lesquels Green Water, Green Sky de Gallant The Apprenticeship of Duddy Kravitz de Richler, Judith Hearne de Moore et Why Rock the Boat? de Weintraub.
  • Des exemplaires de critiques d'ouvrages sur l'&oeuvre des quatre amis de la littérature canadienne.

Nous vous signalons que William Weintraub sera à McGill le 9 avril à 18 h. pour annoncer ce don et donner la conférence F.R. Scott de McGill à l'intention des Amis de la bibliothèque, qui aura pour titre « Struggling to Get Published: The Young Mordecai Richler ». Où : à la Division des livres rares, au 4e étage de la bibliothèque McLennan, 3459, rue McTavish. Tous les journalistes sont invités.

Étant donné que Weintraub, Richler, Moore et Gallant ont tous amorcé leur carrière d'écrivain à Montréal, déclare Mme Irena Murray, conservatrice en chef de la Division des livres rares et des collections spécialisées de McGill, il me semble tout à fait opportun que cette collection devienne bientôt accessible à McGill. Le don de M. Weintraub a cela de particulier qu'il offrira un lien important entre les chercheurs, les Montréalais et les bibliothèques de McGill », ajoute-t-elle. « Ce don enrichira par ailleurs considérablement la collection de littérature canadienne de McGill. »