Au secours des hippocampes:

Nouvelles

Une biologiste de McGill à la télévision publique

L’univers secret et la vie amoureuse des hippocampes, menacés par une pêche excessive, seront au programme la semaine prochaine de la prestigieuse émission de télévision NOVA, grâce aux recherches d’Amanda Vincent, biologiste de McGill. Mme Vincent commence à être connue partout dans le monde pour ses recherches sur la biologie de la conservation et pour avoir tiré la sonnette d’alarme sur les conséquences néfastes du commerce des hippocampes. "Kingdom of the Seahorse", une co-production de la BBC et de NOVA/WGBH, sera diffusée le mardi 15 avril à 20 h sur la chaîne publique Vermont Public Television (chaîne 33, CF Câble 14, Vidéotron 27) et le jeudi 17 avril à 21 h sur Mountain Lake Television (chaîne 57, CF Câble 51, Vidéotron 21).

Très prisé comme aphrodisiaque, source de la médecine chinoise traditionnelle et objet d’une grande curiosité (c’est en effet l’hippocampe mâle qui incube les oeufs), l’hippocampe est vital pour les communautés qui tirent leur subsistance de la pêche, aux Philippines, en Thaïlande, en Inde et au Vietnam. Mme Vincent travaille avec plusieurs de ces communautés pour mettre sur pied des programmes d’élevage et des sanctuaires d’hippocampes.

Amanda Vincent est canadienne et a obtenu son PhD à l’Université de Cambridge au Royaume-Uni. Elle enseignait à Oxford lorsque le documentaire "Kingdom of the Sea" a été filmé. Elle est entrée à l’Université McGill l’automne dernier. Compte tenu de la nature de ses travaux, elle quittera la Canada pour l’Asie pour y poursuivre ses recherches dès que ses cours à la faculté des sciences de l’Université McGill seront terminés, c’est-à-dire à la mi-avril. Elle reviendra enseigner à McGill l’automne prochain.

Les documents et photographies des recherches d’Amanda Vincent sur les hippocampes peuvent être obtenus au service des affaires universitaires, 514-398-6747. Il est également possible d’organiser des entrevues avant le 16 avril en téléphonant à Mme Kate Williams, directrice du service des affaires universitaires ou à Mme Helen Meredith, chargée du développement et des relations avec les anciens étudiants, facultés des arts et des sciences, 398-6211. Veuillez prendre note que Mme Vincent parle français.