8e colloque international de spermatologie du 17 au 22 août 1998

Nouvelles

Le 13 août, 1998

Plus de trois cents experts du monde entier se réuniront à l’Hôtel Radisson Les Gouverneurs à Montréal la semaine prochaine (17 - 22 août) à l’occasion du 8e colloque international de spermatologie où ils discuteront des derniers résultats de leurs recherches sur le gamète mâle, que ce soit celui de l’étoile de mer ou de l’homme.

Une nouvelle alarmante parue dans le numéro d’août de L’actualité sous la plume du journaliste Yanick Villedieu nous apprend que les hommes du monde entier perdent leurs spermatozoïdes au rythme annuel de plus de 2 % depuis 1940. Dans sa communication « Saga de la numération des spermatozoïdes : la situation en 1998 chez l’être humain, l’animal sauvage et l’animal domestique », qui sera donnée en anglais lors de la sixième séance plénière, le spermatologue français Bernard Jégou situera mieux les recherches qui se font à ce sujet. Le professeur Bernard Robaire du département de pharmacologie et de thérapeutique de McGill, lui-même une sommité sur les causes pharmacologiques de l’infertilité masculine, présidera cette séance qui aura lieu le samedi 22 août à 9 h 15.

Directeur du laboratoire de recherche en urologie de l’Hôpital Royal Victoria et professeur à l’Université McGill, le docteur Claude Gagnon, président du 8e colloque international de spermatologie, est particulièrement fier du programme de cette année. "Nous aborderons des questions aussi épineuses que :

les Nouvelles façons de contourner les problèmes de fertilité masculine de même que les Écueils potentiels et les dilemmes éthiques des technologies de reproduction expérimentale (N. Sofitikis, Japon et J. Cumins, Australie, mercredi 9 août, 14 h 45 - 16 h) ou les Spermatozoïdes comme vecteur d’infection virale et la Façon dont les nouveaux laboratoires de technologie de la reproduction font face aux patients séropositifs (B. Bacetti, Italie et S. Hamamah, France, vendredi 21 août, 11 h 55 - 12 h 30)."

Réunis à Montréal, ces éminents spermatologues venus du Japon, d’Espagne, des États-Unis, d’Italie, de France, d’Australie, du Royaume-Uni, d’Argentine et du Canada, pour ne nommer que ces pays, ont choisi la ville du chercheur à qui ils doivent la description la plus précise de l’anatomie et du développement du spermatozoïde humain, le docteur Yves Clermont, professeur émérite d’anatomie et de biologie cellulaire à McGill.

Les organisateurs du 8e colloque international de spermatologie remercient de leur généreuse contribution les commanditaires suivants : Conseil de recherches médicales du Canada, Organisation mondiale de la santé, Fondation Laylor, Serono Canada, Organon Canada et Tourisme Québec.

Coordonnées

Contact: 
Bernard Robaire
Organisation: 
Département de pharmacologie et de thérapeutique de McGill
Téléphone au bureau: 
514-398-3630