À la veille de la Journée mondiale du sida, il est temps pour le Canada de passer aux actes

Nouvelles

Les regards seront tournés vers le Canada alors que le pays se prépare à accueillir la Conférence internationale sur le sida de 2006

Les Canadiens et leur gouvernement doivent faire davantage pour freiner le fléau du VIH/sida, selon le Dr Mark Wainberg, directeur du Centre Sida McGill et président de la XVIe Conférence internationale sur le sida qui sera tenue à Toronto en 2006.

« C'est désolant. De 42 à 43 millions de personnes sont infectées par le VIH dans le monde. En Afrique seulement, 10 000 personnes meurent chaque jour », répond le Dr Wainberg lorsqu'on l'interroge sur la situation du sida à l'échelle mondiale.

La réaction du Canada face à la pandémie sera scrutée alors que le pays se prépare à accueillir la conférence, dont le thème sera « Passons aux actes ». Plus de 15 000 délégués, y compris des chercheurs, des fournisseurs de soins de santé, des dirigeants d'entreprise, des ONG, des journalistes et des personnes aux prises avec le VIH/sida, sont attendus à la conférence.

Malgré les appels éloquents de personnes telles que Stephen Lewis, envoyé spécial des Nations Unies pour le VIH/sida en Afrique, le Dr Wainberg croit que le Canadien moyen se soucie peu du VIH et du sida. « Les gens ne se sentent pas directement concernés... Des pays tels que Haïti et la Jamaïque, qui ne sont pas si loin de nous, font face à une crise majeure, mais la plupart des Canadiens n'en sont même pas conscients. »

Bien que le sida ne constitue pas une priorité à l'heure actuelle pour bon nombre de Canadiens, cette maladie devient rapidement un problème de taille pour les membres des Premières nations du pays : un nouveau cas d'infection sur trois est en effet déclaré dans cette population. Selon le Dr Wainberg, le gouvernement canadien doit faire davantage pour éduquer et protéger les Autochtones.

« Il est essentiel que notre gouvernement prenne les devants et favorise la recherche coopérative parmi les médecins et chercheurs canadiens et ceux des pays en développement. »

Le Dr Wainberg est prêt à formuler ses commentaires sur la conférence à venir et sur les questions liées au VIH. Il sera à Toronto à l'occasion de la Journée mondiale du sida (le 1er décembre). On peut le joindre au 514-891-6922 ou au 514-340-8307.