Quick Links

Pour les étudiants autochtones intéressés par la médecine

La Faculté de médecine accepte les demandes de personnes de Premières nations, Inuits et Métis. Nous vous encourageons à vous identifier dans votre demande et à nous contacter si vous avez des questions au sujet de nos programmes ou processus.

Des mesures particulières sont en place pour les Premières nations et les Inuits qui sont des résidents du Québec et les Inuits qui sont des résidents du Nunavut. Celles-ci sont décrites en détail dans les onglets correspondants ci-dessous.

Les membres des Premières nations et les Inuits qui sont résidents du Québec

Depuis 2008 il existe au Québec le Programme de formation des médecins des Premières Nations et des Inuits du Québec (PFMPNIQ).  Dans le cadre de ce programme, chaque année quatre étudiants québécois détenant le statut de Première Nation ou d’Inuit1 peuvent être admis au programme de doctorat en médecine grâce aux conditions facilitantes suivantes :

  • exigence d’une cote R d'au moins 28 ou plus lors du processus de sélection;
  • disponibilité de mentorat/tutorat offert par des Premières Nations ou des Inuits et la faculté de médecine concernée tout au long des études.

Les quatre places du PFMPNIQ sont disponibles pour l’ensemble des facultés de médecine du Québec(Université Laval, Université de Montréal, Université McGill et Université de Sherbrooke). Le choix de l’université se fait selon la préférence du candidat admis et en fonction de la capacité d’accueil des facultés de médecine.

Particularités

Un candidat détenant le statut de Première Nation ou d’Inuit peut choisir de déclarer ou non son statut. S’il choisit de déclarer et de confirmer son statut de membre des Premières Nations ou des Inuits du Québec, il sera considéré à la fois dans le contingent régulier des Québécois (évaluation de sa candidature selon le processus de sélection de ce contingent régulier, et donc participation obligatoire aux mini entrevues multiples francophones intégrées (MEMFI) selon le dossier scolaire) et à la fois dans le contingent réservé aux autochtones (voir processus de sélection ci-dessous). Donc, lorsqu'un candidat présente une cote R suffisante pour être considéré à l'intérieur du contingent régulier québécois, sa candidature chemine selon le processus d'admission propre à chacun de ces deux contingents.

Si un candidat choisit de ne pas déclarer son statut de Première Nation ou d’Inuit, il sera considéré comme tout autre candidat du contingent régulier des candidats québécois.

Pour être éligible pour le PFMPNIQ, il faut être un membre des Premières Nations ou des Inuits, inscrit au sens de la Loi sur les Indiens (LRC, c I-5) ou au registre des bénéficiaires Inuits. La validité du statut Première Nation ou Inuit doit être confirmée par le coordonnateur du programme PFMPNIQ et une copie de la carte déposée à la Commission de la santé et des services sociaux des Premières Nations du Québec et du Labrador (CSSSPNQL, Wendake) avant 16h le 9 mars 2015. Vous devez vous identifier auprès du coordonnateur Yves Sioui, à Yves [dot] Sioui [at] cssspnql [dot] com, ou par téléphone au 418-842-1540, poste 235, le plus rapidement possible pour faire la confirmation du statut Première Nation ou Inuit. Celui-ci peut également répondre à vos questions sur le PFMPNIQ.

 Exigences du contingent

Si vous souhaitez déposer une demande d’admission au programme de doctorat en médecine de l’Université McGill  en tant que candidat du PFMPNIQ, vous devez :

  • être Première Nation au sens de la loi sur les Indiens (LRC., C1-5)ou être Inuit(inscrit au registre des bénéficiaires Inuits) et confirmer votre statut de membre des Premières Nations ou des Inuits du Québec avant le 9 mars à 16h;
  • détenir le statut de résident du Québec;
  • déclarer votre statut d’autochtone sur la demande d’admission>;
  • satisfaire aux exigences générales d’admission du programme de doctorat en médecine (candidats universitaires) ou du programme de médecine préparatoire(candidats collégiens);
  • déposer votre demande d'admission et les documents requis pour le 1er novembre (candidats universitaires) ou pour le 1er mars (candidats collégiens).

NB: Vous devez déposer une demande d’admission dans chaque faculté de médecine où vous souhaitez être admis.

Processus de sélection

En déposant une demande d’admission en tant que candidat du PFMPNIQ, votre candidature sera évaluée selon le processus qui suit.

La première étape du processus de sélection, celle qui détermine quels candidats seront invités aux autres étapes (entrevue individuelle, note autobiographique standardisée Premières Nations ou Inuits (NASPN-I), MEM à McGill), est l'analyse du dossier académique (cote R collégiale ou universitaire).  Environ 14 candidats pour l’ensemble du programme seront retenus pour continuer le processus de sélection.  Ils seront avisés au plus tard le 1er avril par courriel avec les informations nécessaires aux prochaines étapes.

Pour établir la liste de sélection finale, les critères et pondérations suivants seront utilisés:

  • dossier scolaire :  25%;
  • entrevue individuelle à la CSSSPNQL, Wendake (10 ou 11 avril) :  25%;
  • note autobiographique standardisée Premières Nations ou Inuits (NASPN-I), laquelle devra être transmise par courriel à Sandrine Charrette-Martineau, coordonnatrice de l'admission PFMPNIQ, Sandrine [dot] Charette-Martineau [at] fmed [dot] ulaval [dot] ca avant midi le 21 avril: 25%
  • mini-entrevues multiples (MEM)à l’Université McGill (le 20 avril) dans la langue de votre choix (anglais ou français) : 25%.

Le Comité interfacultaire d’admission en médecine au Québec valide la liste des candidats qui seront invités aux différentes étapes, ainsi que la liste de sélection finale.

La Faculté de médecine de l'Université McGill est un membre participant du Programme des Facultés de médecine du Québec pour les Premières Nations et les Inuits, auquel un minimum de quatre (4) places par année sont réservés pour toutes les quatres Facultés québécoises.

Le programme vise à faciliter l'accès à la profession médicale au Québec des candidats des Premières nations et Inuits. Les étudiants intéressés peuvent obtenir de l'appui pour compléter leurs demandes d'admission;et les candidats sélectionnés pourront bénéficier de programmes de mentorat de médecins provenant des Premières nations et possiblement des étudiants en médecine des Premières nations ou Inuit.  Pour de plus amples renseignements sur le programme, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur les initiatives de sensibilisation organisées par le Bureau des admissions, de l'équité et de la diversité nous vous invitons à lire les articles suivants dans le Kahnawake News et le McGill Reporter (articles en anglais seulement).

Les résidents de Nunavut qui sont inscrits au régistre des bénéficiaires inuits

La Faculté de médecine est heureuse d'accepter des demandes d'admission povenant de candidats Inuk qui sont citoyens canadiens et qui sont associés à la région de Nunavut. Les candidats admissibles seront considérés pour le programme MDCM.

Grâce à un entente entre McGill et le gouvernement de Nunavut, les candidats retenus auront accès à tout soutien n.cessaire, incluant du mentorat. Les frais de scolarité seron aussi payés par le gouvernement de Nunavut. Par contre, les candidats peuvent être obligés de faire un contrat de retour de service à la find de leurs études.

Les candidats peuvent possiblement compléter une année préparatoire avant d'entamer le programme MDCM.

Pour de plus amples resignements sur le programme ou pour parler à un étudiant, veuillez communiquer avec notre Bureau.

Les membres de Premières nations, les Inuits et les Métis

L'Université McGill et la Faculté de médecine cherchent à augmenter le taux de participation d'étudiants autochtones qualifiés dans leur programmed d'étude.

Nous encourageons donc tous les candidats des Premières Nations, Inuits et Métis de s'auto-identifier dans la demande d'admission et dans la lettre de motivation. Cela permettra aux évaluateurs d'ultiliser le processus d'évaluation réservé spécifiquement aux candidats autochtones et de prendre en considération les expériences partiulières des membres de ces communautés. Cela nous permatrra également de fournir des informations supplémentaires sur les services offerts ainsi que les possibilités de financement.

L'auto-indentification est entièrement facultative pour les candidats autochtones. De plus, l'auto-identification n'aura, en aucune façon, un impact négatif sur la prise de décision du comité des admissions. En effet, McGill reconnaît que les candidats autochtones, leurs communautés et les liens qui les unissent sont extrêmement variés. Pour certains cetter identité est profonde, part contre pour d'autres, elles est moins importante. Si vous vous considérez come étant des Premières Nations, Inuit ou Métis, nous espérons que vous serez à l'aise de vous identifier.