La Faculté de droit poursuit son renouvellement académique

Nouvelles

Publié: 23avr2021

La Faculté de droit a le plaisir d'annoncer qu'elle accueillera quatre nouveaux membres au cours de l'année universitaire 2021-2022.

Joshua Nichols rejoindra la Faculté le 1er août 2021 en tant que professeur adjoint. Sarah Mason-Case commencera un mandat d'un an en tant que Boursière Boulton junior le 1er août 2021 avant de prendre le rôle de professeure assistant à partir du 1er août 2022. La professeure Priya Gupta commencera en tant que professeure associée le 1er mai 2021 dès qu’elle terminera son mandat d’un an à titre de Boursière Wainwright senior.

La Faculté avait précédemment annoncé que le professeur Darren Rosenblum se joindrait à McGill le 1er août 2021.

« Ces universitaires doués et dynamiques nous aideront à nous rapprocher de nos aspirations pour un des programmes d’enseignement et de recherche intégrés et profondément pluralistes, a déclaré le doyen Robert Leckey. Compte tenu des engagements pris par la Faculté et l'Université en faveur de l'éducation juridique autochtone et de la lutte contre le racisme anti-Noir, je me réjouis de l'arrivée de collègues ayant des contributions significatives à apporter dans ces domaines. »

Priya S. Gupta est actuellement Boursière Wainwright senior à la Faculté de droit de McGill. Elle est également professeure et directrice du programme général de maîtrise en droit de la Southwestern Law School, où elle a enseigné le droit des biens, le droit international public, le droit et le développement, et la théorie critique de la race. Ses recherches portent sur le capitalisme financier et les villes, le droit des biens et la race. Elle a récemment été professeure invitée au King's College de Londres et à la Osgoode Hall Law School. Avant de rejoindre l’Université Southwestern, Mme Gupta était professeure adjointe et co-directrice (fondatrice) du Centre for Women, Law, & Social Change à la Jindal Global Law School à Delhi NCR, en Inde. Elle est titulaire d'un doctorat en droit de la London School of Economics. Avant d'enseigner, elle a pratiqué chez Linklaters LLP.

Sarah Mason-Case, LLM'13, termine actuellement son SJD à l'Université de Toronto, où elle est boursière de la Fondation Trudeau. Elle est également boursière Fulbright à l'Institute for Global Law and Policy de la Harvard Law School. Sa thèse retrace comment les peuples du tiers-monde ont cherché à aborder le changement climatique à l'ère de la décolonisation en associant une représentation de la nature (en tant que bien commun) à leurs aspirations à reconstruire le droit international pour parvenir aux justices raciale, politique et économique. Mme Mason-Case vise à développer des recherches intégrant l'histoire, la réparation, la justice, la race, les théories juridiques, le monde naturel, la réforme du droit, l'art et le droit international et national.

Joshua Nichols s’intéresse à la relation constitutionnelle entre le Canada et les peuples autochtones, et plus particulièrement à la façon dont la notion de souveraineté de la Couronne s'est mêlée au modèle westphalien de l'État. Ses recherches portent sur la façon dont des concepts tels que la souveraineté, le fédéralisme et le droit constitutionnel ont été façonnés et remodelés à la fin de ce qu'on a appelé le Second Empire, et sur la façon dont ces concepts ont été repris dans la formation du droit international moderne, depuis la Société des Nations jusqu'aux Nations Unies. M. Nichols détient un doctorat en droit de l'Université de Victoria ainsi qu'un doctorat en philosophie de l'Université de Toronto. Il vient à McGill de l'Université de l'Alberta.

Back to top