Axe «Langue, appartenance et plurilinguisme»

Sherry Simon

Membre associée

Portrait de Sherry Simon

Affiliation

Professeure titulaire, Département d’études françaises (Université Concordia)

Intérêts de recherche

Traduction, hybridité linguistique et culturelle, métissage, le français et l’anglais à Montréal, villes en traduction, histoire du Mont Royal

 

Coordonnées


1455, boulevard de Maisonneuve ouest
Bureau S-LB 639-3
Montréal (Québec)
Canada H3G 1M8
Téléphone : (514) 848-2424, poste 7507

sherry.simon [at] concordia.ca (> Courriel)

 

 

 

 

Projets en cours et publications récentes


  • Promenades Polyglottes. Le mont Royal et ses langues. Collection Photons, Figura. 2023
  • « Les villes habsbourg 1880-1945, sous l’angle de la traduction »
  • « Recherches sur la langue arabe à Montréal »

 

Sélection de publications


Sherry Simon. Translation sites: A Field Guide. Routledge. 2019. 

Sherry Simon (dir.). Speaking Memory. How Translation Shapes City Life, Montréal, McGill-Queen͛s University Press, 2016.

Sherry Simon. « Afficher la langue dans l’art public », dans Marc-André Brouillette (dir.), Des textes dans l’espace public / Words in Public Space, Montréal, Éditions du Passage, 2014, p. 68-77 et 143-146.

Sherry Simon. « Introduction », dans Michael Cronin (dir.), Translation Studies, vol. VII, n° 2 « The City as Translation Zone », 2014, p. 119-132.

Sherry Simon. « The City in Translation: “Urban Cultures of Central Europe” », dans Elke Brems, Reine Meylaerts et Luc van Doorslaer (dir.), Known Unknowns of Translation Studies, Amsterdam, John Benjamins, 2014, p. 155-171.

Sherry Simon. « Yiddish and Multilingual Urban Space in Montreal », dans Laurence Roth et Nadia Valman (dirs.), The Routledge Handbook of Contemporary Jewish Cultures, Londres / New York, Routledge, 2014, p. 272-285.

Sherry Simon. Villes en traduction: Calcutta, Trieste, Barcelone et Montréal, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2013.

Sherry Simon. Cities in Translation: Intersections of Language and Memory, New York, Routledge, 2011.

Back to top