Quick Links

Augmentations des droits de scolarité en 2016-17 (statut en mars 22 2016)

Les droits de scolarité sont susceptibles de changer chaque année universitaire. Vous trouverez ci-dessous les descriptions des augmentations récentes et projetées des droits de scolarité.

Résidents du Québec: Les droits de scolarité annuels sera de $2, 328,00 (basé sur une charge de cours de 30 crédits et un taux de 1,5 % d'augmentation) pour les étudiants qui ont prouvé qu'ils ont droit au taux du Québec des droits de scolarité).

Étudiants du reste du Canada : Le gouvernement du Québec réglemente les droits de scolarité pour les étudiants de l'extérieur du Québec qui sont citoyens canadiens ou résidents permanents. Les droits de scolarité se composent des droits applicables aux étudiants du Québec et du supplément pour étudiants canadiens hors Québec.  Le supplément pour étudiants canadiens hors Québec augmente pour 2016-2017 sont d'environ 3,43 %. Il en résultera un total augmenter de 2,8 % pour les frais de scolarité.

Veuillez noter que les étudiants appartenant à cette catégorie qui sont candidats au doctorat, ou qui suivent un enseignement médical postdoctoral ne sont pas tenus de payer le supplément pour étudiants canadiens de l’extérieur du Québec. Ils sont cependant assujettis aux mêmes augmentations que les étudiants du Québec.

Étudiants étrangers de 1er cycle :   Les étudiants étrangers de 1er cycle nouvellement admis à des programmes qui mènent à un baccalauréat à la Faculté de génie* (baccalauréat en génie, baccalauréat en génie des bioressources et baccalauréat en génie logiciel), à la Faculté de gestion* (baccalauréat en commerce), à la Faculté des sciences* (baccalauréat en sciences) et à la Faculté de droit* (BCL/LLB, MBA/LLB) profiteront de droits de scolarité à montant fixe et garanti pour la durée de leur programme, pourvu qu'il n'y ait pas de coupure d'inscription ni de changement de programme menant à un baccalauréat. Les étudiants invités ou à statut particulier qui sont nouvellement admis dans ces disciplines devront acquitter les mêmes droits de scolarité que les étudiants inscrits à un programme menant à un baccalauréat, mais le montant de ces droits n’est pas garanti et pourrait augmenter les années suivantes.

De droits de scolarité augmente dans ces disciplines ont été établis à 4% pour 2016-17 et 3% pour 2017-18 . Voir le document ici pour les tarifs qui sont connus à ce moment : Icône PDF deregulated_fees_for_2016_2017_2018.pdf

Les augmentations reposent, en partie, sur des comparaisons avec les droits de scolarité d’autres universités de taille, de mission et de réputation comparables à celles de l’Université McGill. Des mises à jour sur les droits de scolarité sont habituellement publiées au début de l'année sur cette page Web.

L'Université McGill s'engage à consacrer 30% des recettes nettes tirées des augmentations des droits de scolarité aux bourses et à l'aide financière aux étudiants, ce qui s’applique aux augmentations décrites ci-dessus. McGill a attribué plus de 10.5 millions $ en bourses aux étudiants étrangers en 2014/15 (pour plus de renseignements, veuillez consulter la page International Student Funding).

Des augmentations du supplément de droits de scolarité pour les étudiants étrangers de 1er cycle inscrits en arts, sciences de l'éducation, études religieuses, sciences infirmières, physiothérapie et ergothérapie, sciences de l’agriculture et de l’environnement (exception faite du génie des bioressources), architecture, musique, médecine et médecine dentaire, de même qu’à certains programmes de certificat hors du domaine de gestion à l'École d’éducation permanente devraient être d'environ 1,5 %.

Également, des augmentations des suppléments de droits de scolarité pour lesétudiants étrangers stagiaires en études médicales postdoctorales,les étudiants résidents en médecine dentaire; et les étudiants étrangers des 2e et 3e cycles (sauf pour ceux inscrits aux programmes de maîtrise spécialisés) devraient être d'environ 1,5 %.

* Un étudiant qui ne s’inscrit pas à quatre (4) sessions consécutives ou plus sera considéré comme ayant une coupure d’inscription et sera assujetti au barème de droits de scolarité en vigueur à la session pour laquelle il est admis et s’inscrit à nouveau. Veuillez noter qu’une session d’abandon de l’Université est comprise dans le calcul des quatre (4) sessions sans inscription si les droits de scolarité ne sont pas facturés à l’étudiant. Les sessions où l'étudiant est inscrit mais obtient un congé approuvé ou participe à un programme d'échange ou d'étude à l'étranger ne sont pas incluses dans le calcul de coupure d’inscription. Les étudiants qui changent de programme menant à un baccalauréat sont aussi assujettis au barème de droits de scolarité en vigueur à la session du transfert.