Offres d'emploi

(Information en anglais seulement)

Service à la communauté locale

 

World Voice Day seminar

  • Chaque année, l’École des sciences de la communication humaine (ÉSCH) rend visite à deux écoles primaires pour faire des examens de dépistage des problèmes d’audition et de la prévention de la perte d’audition auprès d’élèves de 5e et de 6e année. Nos étudiants examinent autant les enfants que le personnel de ces écoles.
  • Deux fois l’an, nous offrons également un dépistage gratuit des problèmes d’audition sur le campus. Les étudiants de l’ÉSCH font des examens de dépistage et informent le public sur l’audition, la perte d’audition due au bruit et les mesures de prévention. De 350 à 400 personnes se soumettent à un dépistage lors de ces événements.
  • De 2012 à 2015, le Programme de transition pour adultes atteints d’un trouble du spectre de l’autisme de McGill (dirigé par les professeures Aparna Nadig et Tara Flanagan) a permis à 40 personnes de profiter d’interventions en petits groupes (10 semaines de rencontres) dans le cadre d’un essai contrôlé randomisé. Grâce à nos activités communautaires, nous voulons faire connaître ce programme aux fournisseurs de services et au milieu de l’éducation, afin de souligner le besoin d’un soutien de la part des ministères québécois de l’Éducation, de la Santé et des Services sociaux et de l’Emploi.
  • En partenariat avec l’Hôpital général juif, les étudiants de l’ÉSCH organisent un événement de sensibilisation à la déglutition où ils offrent gratuitement des examens de dépistage des problèmes de déglutition et informent la population.
  • En partenariat avec le Centre interdisciplinaire de recherche en musique, médias et technologie (CIRMMT), les étudiants soulignent la Journée mondiale de la voix en offrant gratuitement le dépistage des troubles de la voix et en donnant des ateliers.
  • En partenariat avec l’Association québécoise des personnes aphasiques (AQPA), l’ÉSCH offre des services d’orthophonie deux jours par semaine, tout au long de l’année, aux membres de la minorité anglophone du Québec atteints d’aphasie. Chaque année, 9 ou 10 étudiants en moyenne effectuent un stage pratique à l’AQPA. Ils participent à l’animation de groupes de discussion et à l’organisation d’activités qui favorisent la communication.
  • En partenariat avec le Centre de développement de l’enfance et de la santé mentale de l’Hôpital général juif, l’ÉSCH offre des services d’évaluation et d’intervention en orthophonie à la jeune clientèle de la clinique de jour de l’hôpital. Chaque année, six étudiants en moyenne effectuent un stage pratique à ce centre.
  • Chaque étudiant de première année de l’ÉSCH consacre 10 journées à offrir des services axés sur la conscience phonologique dans des écoles primaires. Les étudiants effectuent des examens de dépistage afin de déterminer quels enfants pourraient avoir plus tard des difficultés en lecture, animent des activités avec les classes entières pendant huit semaines et offrent des traitements individuels ou en sous-groupes. Plus de 350 enfants reçoivent ces services chaque année.
  • Les internes de l’ÉSCH offrent des services d’évaluation et de traitement aux enfants ayant des troubles graves de la parole, qu’il s’agisse de troubles primaires ou de problèmes découlant de syndromes comme le syndrome de Down, le syndrome de l’X fragile, etc. Ces services sont fournis à la session printemps-été de chaque année, dans le cadre de la clinique de recherche coordonnée par le projet TASC (Treating Apraxia of Speech in Children, ou Traitement de la dyspraxie verbale chez l’enfant) du Laboratoire de phonologie de l’enfant. Selon la disponibilité des fonds, de 4 à 12 places sont offertes chaque année.
Back to top